Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« | Accueil | La France , vue de loin. »

Commentaires

"[...]ils comprennent le langage de la force , ils méprisent les faibles."

Quelle découverte...
Il me le semblait qu'il en était de même pour toutes les puissances de la planète. On ne fait en général appel au droit qu'en signe de faiblesse ou pour économiser ses forces (ce qui revient au même).

"les dirigeants Chinois prennent , de nouveau , la France au sérieux" C' est tout à fait normal que les Chinois prennent au sérieux la France. La France est une grande puissance nucléaire, bien plus puissante que la Chine et la France possède une capacité de seconde frappe. Les SNLE français sont silencieux et indétectables contrairement aux SNLE Chinois de classe Jin. Le missile français MSBS M-51 est opérationnel contrairement aux MSBS chinois Julang 2. Personne ne sait si les ICBMs Chinois DF-31 sont opérationels et si les Chinois seront capables de le fabriquer en série. C' est toute la différence entre la Chine et l' URSS. La Chine est un nain militaire comparé à l' URSS de jadis. L' URSS n' avait aucun concurrent à sa mesure si ce n' est les Etats Unis. L' URSS n' avait de leçon à recevoir de personne en regard à sa puissance militaire. L' Urss pouvait faire ce qu' il voulait contrairement à la Chine. Par exemple,Kroutchev n'avait-il pas déclaré qu'en 1964, il présenterait le dernier chrétien à la télévision? Et Kroutchev demanda un jour combien de bombes H pour détruire la France: trois, "On les a". Jamais les Chinois pourront un jour dire ce qu' ils pensent de l' Occident. Au moins Ahmadinejad dit ce qu' il pense et ne se rabaisse pas devant les impérialistes Occidentaux. M. Ahmadinejad a déclaré mercredi: «Il y a quatre ou cinq ans, un événement suspect s'est produit à New York».

Il faut relativiser le rôle de l' Occident dans la pseudo émergence de la Chine. Presque la moitié de l’IDE cumulé en Chine provient officiellement de Hong Kong. Les entreprises qui investissent en Chine sont avant tout des firmes d' Extrême Orient dû à la proximité géographique. D' ailleurs, les firmes Japonaises et Taïwanaises préfèrent souvent investir en Asie du Sud Est: Malaisie , Singapour, Thaïlande, Vietnam. Les Européens privilégient plutôt l' Europe de l' Est et le Maghreb plus proches de nous. Personne ne veut investir en Inde. Certes , l' Inde bénéficient d' une main d' oeuvre beaucoup moins onéreuses que les autres pays d' Asie, mais l' Inde est freinée par sa bureaucratie embrouillée et corrompue et son manque d' Infrastructure.

Cela fait vraiment plaisir d'entendre un point de vue libéral comme le vôtre, cher GS, qui pour une fois ne sacrifie pas tout à l'économie !

Je postai justement un message semblable sur un autre forum, il y a une dizaine de jours, avec la même idée que les Chinois nous sont plus redevable de leur croissance que l'inverse, et que les boycotter pourrait être une excellente façon de les pousser amicalement mais fermement vers les voies de la civilisation.

Et merde au relativisme : toutes ne se valent pas, ni ne sont aux même stades de développement !

Cela fait vraiment plaisir d'entendre un point de vue libéral comme le vôtre, cher GS, qui pour une fois ne sacrifie pas tout à l'économie !

Je postai justement un message semblable sur un autre forum, il y a une dizaine de jours, avec la même idée que les Chinois nous sont plus redevable de leur croissance que l'inverse, et que les boycotter pourrait être une excellente façon de les pousser amicalement mais fermement vers les voies de la civilisation.

Et merde au relativisme : toutes ne se valent pas, ni ne sont aux même stades de développement !

Cela fait vraiment plaisir d'entendre un point de vue libéral comme le vôtre, cher GS, qui pour une fois ne sacrifie pas tout à l'économie !

Je postai justement un message semblable sur un autre forum, il y a une dizaine de jours, avec la même idée que les Chinois nous sont plus redevable de leur croissance que l'inverse, et que les boycotter pourrait être une excellente façon de les pousser amicalement mais fermement vers les voies de la civilisation.

Et merde au relativisme : toutes ne se valent pas, ni ne sont aux même stades de développement !

Deux de vos extraits, chers G.S. :
[De ces nouveaux rapports de force, devrait se déduire une nouvelle stratégie envers la Chine : Oui aux échanges économiques et aux Jeux olympiques, à condition que le PC Chinois...] + [ Le Parti communiste chinois est cynique et calculateur...]

Qui ne tente rien n'obtient rien.
Mais à ce stade, ne sont-ce pas voeux pieux?
Si votre propos est fondé, cher Monsieur Sorman, il serait bon de raisonner la situation par des chiffres et une échelle de temps, autant que par les idées qui s'émettent de toute part.

Ainsi, le PC chinois: 5 à 10% d'apparatchiks parmi 1.300.000.000? ça nous laisse 65.000.000 (ou des multiples) de personnages "intéressés" à préserver leurs statut et privilèges acquis au fil de plusieurs décennies de coercition. Personnages nichés dans toutes les strates de leur société, là et dans leur diaspora internationale! Que de "nids" de résistance et de triades mafieuses s'activent éhontément dans tout ceci. De surcroît avec un "mental" asiatique, par contraste d'avec l'ex-nomenklatura d'URSS que nous pourrions assimiler culturellement à des occidentaux "pervertis".

Sous l'effet des protestations (mondiales), eux (PC) doivent se convaincre de "changer progressivement" leurs mentalités et pratiques coercitives.
Tout autant, nos agitateurs de rue occidentaux doivent admettre qu'on ne changera pas une masse aussi gigantesque en un tour de main, et surtout d'ici la fin des J.O.!
L'erreur qu'ils commettent (en tant qu'occidentaux) serait de refuser notre présence massive sur les terres chinoises. Elles appellent à cette présence pour espérer plus d'ouverture au dialogue. Fuir ne servirait pas la cause profonde!

Quand on perçoit l'éternelle mollesse qui caractérise les grands machins que sont l'ONU, notre U.E., toutes ces institutions "supra", faudra bien concerter les moyens d'une action "douce, persuasive", sous peine de tomber dans le Y-A-KA dont tant de naïfs, d'ONG et politiciens abusent (à l'excès pour user de lapalissade)!

Donc, comme vous le suggérez, OUI, allons là, étalons nos convictions avec intelligence plutôt qu'avec cette brutalité qui caractérise un régime sclérosé. Même s'il est truffé d'imbéciles, il s'en trouve beaucoup d'entre eux assez futés que pour réaliser les risques liés à une implosion interne qui conduirait à autant de sang et d'abus que la Révolution FR 1789 ne provoqua durant longtemps chez vous et en périphérie européenne! Devra t-on considérer un Deng-Xiaoping comme un Napoléon chinois plus éclairé que les apparatchiks qui entourent ce régime fort peu lisible pour ne pas dire OPAQUE?
Votre propos, cher G.S. est fondé, dans le temps. A condition que nous persévérions avec plus intelligence que le PC ne le fait jusqu'ici. Le Dalaï-Lama, le Pape lui-même, le CIO par la voix de Rogge et certains humanistes l'ont exprimé: on ne peut réagir par la force, là où la force est leur seule arme!

Ah oui, à ce commentateur "Kim Jong Ilien" que nous lisons (si éclairé par une croyance irréversible dans un communisme d'antan), je voudrais dire (une seule fois):
Fieu, ouvre les yeux et réfléchis avant d'écrire. Ciao.

est-ce que certains Chinois serait devenu aussi "con" que certains antis-guerres européens.Si le but des boycotteurs des enseignes française est atteint,ce sont les vendeurs Chinois les premières victimes,commes ceux qui boycottèrent MC Do en Suisse pour protester contre la guerre d'Irak ne comprènent pas que se sont les vendeurs Suisse qui serait surtouts les victimes.
Avant de boycotter quoi que se soit,il faut réfléchir à qui sa profite et à qui sa pénalise.

D.J

à D.J.:
le boycottage chinois n'est nullement spontané mais très "organisé", "hiérarchique"
par des instances du PC paniquées par l'ampleur du mouvement dans les pays du parcours de la flamme J.O..
C'est une réaction aussi curieusement "organisée" que le fut celle des tibétains (via des collectifs ou milieux flous?).
Le mieux reste dans ce cas de laisser opérer la diplomatie raisonnée, plutôt que des illuminés des rues qui s'agitent, puis risquent de passer à "autre chose" dès que le soufflé se dégonfle.

Curieux de ne pas voir des centaines de milliers de manifestants "spontanés" devant une situation aussi écoeurante que celle persistante du Darfour ou ces misères de grande échelle qui hantent notre terre.
Deux logiques selon le jeu des médias dans tout ceci?
Les médias sont donc les premiers incriminés dans ces distorsions de jugement!

à D.J.:
le boycottage chinois n'est nullement spontané mais très "organisé", "hiérarchique"
par des instances du PC paniquées par l'ampleur du mouvement dans les pays du parcours de la flamme J.O..
C'est une réaction aussi curieusement "organisée" que le fut celle des tibétains (via des collectifs ou milieux flous?).
Le mieux reste dans ce cas de laisser opérer la diplomatie raisonnée, plutôt que des illuminés des rues qui s'agitent, puis risquent de passer à "autre chose" dès que le soufflé se dégonfle.

Curieux de ne pas voir des centaines de milliers de manifestants "spontanés" devant une situation aussi écoeurante que celle persistante du Darfour ou ces misères de grande échelle qui hantent notre terre.
Deux logiques selon le jeu des médias dans tout ceci?
Les médias sont donc les premiers incriminés dans ces distorsions de jugement!

La mence du "gouvèrnement" Chinois, n'est 'il pas la meme pour bien d'autres états ?
En tout cas, c'est une supèr note .

à D.J.:
@ Nomis
"le boycottage chinois
n'est nullement spontané mais très "organisé", "hiérarchique"
par des instances du PC paniquées par l'ampleur du mouvement dans les pays du parcours de la flamme J.O.."

C'est pour celà que j'ai précisé"certains Chinois"

D.J

J'étais d'accord avec vous lors de la parution de votre rubrique sur "Avec Jacques Chirac, la France adopta la politique la plus servile qui fut envers la tyrannie chinoise . Cette servilité se fondait sur des espoirs commerciaux , qui n'ont pas été satisfaits", malheureusement Sarkozy a fait allégeance avec plus de servilité encore que sous Chirac. C'est le problème du Président, beaucoup de brassage d'air et aucune efficacité dans l'action.

Pour compléter votre propos, je vous suggère la lecture de Mme Delsol dans le Figaro : le summum du relativisme qui prétend que tout se vaut, donc que nos valeurs ne peuvent s'imposer ailleurs... comme c'est facile! Cela justifie tous les crimes et toutes les exactions... et puis, n'est-ce pas bien commode? La Chine est devenu notre atelier ce qui nous permet de nous offrir plein de produits à bon prix, on ne va quand même pas renoncer à nos chers avantages, tout ça au nom de la liberté et de la dignité... n'est-ce pas?!!

Dommage que la France a déjà baissé le pantalon.De toute façon ça ne m'interresse pas,Elle est si peu appétissante.Je préfère la laisser aux moines tibétains.
C'est sûr,les produits chinois ne survivront pas sans le marché occidentale.Mais êtes vous sûr que la France représente l'occident ?
Bon je ne vous dérange plus dans votre partouze avec vos moines,et faites de beau rêve,pauvre France.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.