Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Les droits de l'homme à la Sarkozy | Accueil | La Chine tient l'Amérique qui tient la Chine »

Commentaires

Sarah (acec un H, s'il vous plait), ex-presque Miss Alaska (tout un programme) qui n'a même pas de passeport (donc ne voyage jamais), voit dans la guerre d'Irak la main de Dieu, souhaite que l'on enseigne le créationisme à l'école, refuse l'avortement (on l'a vu) même en cas de viol, qui tenta de devenir Miss Alaska, a géré une bourgade de 8000 habitants, donc n'a pas la carrure du poste, etc,etc... continue dans cette tradition américaine d'obscurantisme, d'insularité, de religiosité maladive, de populisme et d'incompétence.
Si c'est ça, votre révolution conservatrice, elle est en pleine déliquescence, et vous trahissez, cher GS, par votre complaisance détachée, les lumières que vous prétendez défendre.
Pour le reste, les US auront le président qu'ils méritent. Et vu le grand âge de Mc Cain, peut être bientôt, la présidente Palin. De quoi bien s'amuser.

GS:
Grand coup de maitre de la part de McCain, c'est clair.

ETF:
Vous dites: "géré une bourgade de 8000 habitants, donc n'a pas la carrure du poste"... Et ses 2 annees comme Gouverneur? Par ailleurs: les quelques annees au Senat d'Obama (2 ans? 3 ans?...) lui donnent la carrure du poste?
Ce sujet de l'experience, ca marche pour l'un mais pas pour l'autre?
Deux poids deux mesures de votre part?


On ne peut comprendre les Américains que de l'intérieur , pas en appliquant des critéres européens . Sarah Palin est cependant moins "allumée" que Ségoléne Royal

"L'interieur", absolument, et l'interieur, comme disait Bill Clinton, c'est "god, gays and guns"... Pas Obama, Harvard et les acclamations des pacifistes europeens a Berlin...
McCain qui est loin d'etre "god, gays and guns" a bien vu comment Kerry s'est fait balaye en 2004, et il "joue" en consequences. Palin est un veritable coup de maitre. Vous avez vu les images de Sarah avec le M16? Vous l'avez vu hier soir avec son bebe trisomique dans les bras? De l'OR ELECTORAL EN BARRE!!!!...
Obama n'a pas une gueule de caniche comme Kerry et est loin d'etre idiot, ca sera plus dur qu'en 2004 c'est evident, mais c'est tout a fait jouable

Grande trahison de McCain envers ses propres principes et tous ceux qui l'ont considéré comme un esprit indépendant (d'où sa montée en puissance en 2000). En s'alliant aussi grossièrement avec la droite religieuse qu'il avait pourtant tant brocardée, en choisissant de faire un "coup" monté par son chef de campagne (il voulait Lieberman), en choisissant d'amener potentiellement au pouvoir une idéologue obscurantiste et sans expérience, McCain s'est perdu, même s'il finit par gagner.
Quant au "On ne peut comprendre les Américains que de l’intérieur, pas en appliquant des critères européens", il est terriblement condescendant, cher Guy. L'homo-américanus serait-il donc une créature à part, si différente que nos pauvres intellects pervertis par la laïcité ne peuvent les comprendre? Méthode éculée pour couper court à toute discussion sérieuse. Oserais-je ajouter, cher Guy, que je suis probablement plus Américain que vous, et qu'une bonne part de l'électorat américain partage mes valeurs et mon jugement? Ne sont-ils pas, eux aussi, Américains? Pas très sérieux, tout ça, mais bon, on est au Café du Commerce.
Quant à Jeanne d'Arc elle était certes aussi allumée que Palin, dans un autre genre, mais tout de même en moins dangereux, car la France ne pèse pas lourd sur la scène internationale.

Il faut arrêter avec "l'expérience" ou "l'inexpérience" des candidats. Clinton n'avait pas beaucoup d'expérience non plus. Et que dire de certains de ceux qui sont arrivés à la tête des pays de l'est en 1990 ? Les moins expérimentés n'ont pas été les plus mauvais !

D'autre part, ces gens là auront des équipes, dont la qualité influera sur le gouvernement. Une tête bien faite et une bonne équipe compense largement la "manque d'expérience".

Sur le fond, je lis tout et son contraire sur miss Palin, alors on verra aux actes. De toute façon, une fois les conventions passées, les personnalités des candidats VP's comptent nettement moins que celles des candidats présidents.

Le meilleur exemple d'une inexpérience internationale qui a su s'entourer et se former me semble être Truman, l'homme qui a, pour l'instant, fixé à la guerre nucléaire des limites inviolées, en dépit des Sarah Palin peu rouges, même aux lèvres, qui pullulaient dans les entourages présidentiels.

Prions pour que cela dure encore au moins quatre ans !

Formulation intéressante de la situation que je soumets à votre réflexion (Pssst, GS, c'est un américain qui écrit).

Americans have an unhealthy desire to see average people promoted to positions of great authority. No one wants an average neurosurgeon or even an average carpenter, but when it comes time to vest a man or woman with more power and responsibility than any person has held in human history, Americans say they want a regular guy, someone just like themselves. President Bush kept his edge on the "Who would you like to have a beer with?" poll question in 2004, and won reelection.

This is one of the many points at which narcissism becomes indistinguishable from masochism. Let me put it plainly: If you want someone just like you to be president of the United States, or even vice president, you deserve whatever dysfunctional society you get.

McCain has so little respect for the presidency of the United States that he is willing to put the girl next door (soon, too, to be a grandma) into office beside him. He has so little respect for the average American voter that he thinks this reckless and cynical ploy will work.

And it might. Palin's nomination has clearly excited Christian conservatives, and it may entice a few million gender-obsessed fans of Hillary Clinton to vote entirely on the basis of chromosomes. Throw in a few million more average Americans who will just love how the nice lady smiles, and 2009 could be a very interesting year.

L'amérique selon Sahra Palin existe aussi,tout créationiste qu'elle est.Il faudra compter aussi sur cette Amérique là aux élections présidentiel.Peut-être tous va se jouer dans l'Amérique profonde.Elle peut compter pour faire gagner McCain,sur les républicains dans son ensemble et les néoconservateurs.Même si ces derniers ne partage pas forcement ses thèses créationniste et sa position sur l'avortement.

L'Amérique selon ETF,existe aussi,qui est non négligeable dans l'éventuel victoir d'Obama.

Par contre comme le dit Guy,l'Amérique selon les Européens,avec des critères européens n'existe pas.Pour ces dernier,Obama est le messie d'une nouvel Amérique porteur de paix et de bonté dans le monde.Et je carricature à peine.C'est en tout cas le sentiment qui se dessine dans l'opinion en Suisse.Des fois j'aimerai bien voir Obama président,rien que pour voir la deception des Suisses au fil des mois de sa présidence quand il verront qu'il n'est pas Européen et qu'il envera les Gi's casser du talibans.

D.J

En parlant des Talibans, je suis atterre par la facon dont la France reagit a la perte de 10 de ses soldats en Afghanistan. Des le debut j'ai eprouve juste une gene, un peu indefinissable, mais la, avec Paris Match, c'est la goutte qui fait deborder le vase... Quelle honte.
Des le debut, ca tournait mal. Pourquoi Sarko s'est-il immediatement deplace en Afghanistan? Ensuite, tout un tamtam mediatique emotionnel et pleurnichard qui en dit long sur notre manque total de determination... Les Talibans doivent bien rigoler... Et pour finir, Paris Match qui accepte de se faire manipuler par ces Talibans et qui publie des photos de l'ennemi en vainqueur vetus des chemises, pantalons et armes de nos soldats qu'ils ont egorges!!
Il y a la guerre sur le terrain et il y a la guerre psychologique, celle de la communication, de la manipulation etc... Et ca n'est pas en pleurant en direct a la tele que l'on gagnera.
C'est un peu hors sujet, je suis desole. Mais DJ parlait des Talibans...

Sarah Palin : " Sur les sujets de société, elle est pro-life, c'est à dire hostile à l'avortement en toutes circonstances, à moins que la vie de la mère ne soit menacée. Membre de la National Rifle Association, Sarah Palin a salué la décision de la Cour suprême des États-Unis mettant fin à l'interdiction de porter des armes dans la capitale du pays. Favorable à la peine de mort, elle est également opposée au mariage homosexuel et aux cours d'éducation sexuelle à l'école, préférant prôner l'abstinence sexuelle avant le mariage.

Elle estime par ailleurs que le créationisme et la théorie de l'évolution doivent être similairement enseignés dans les écoles.


Sur les questions économiques, Sarah Palin se considère fiscalement conservatrice, ne connaissant pas de meilleur système que le libéralisme économique pour assurer aux meilleurs projets d'avancer. Comme gouverneur de l'Alaska, elle s'est attachée à réduire les dépenses de l'Etat.

Sur l'environnement, elle a affirmé à plusieurs reprises que le réchauffement climatique n'était peut-être pas un problème créé par l'homme et comme gouverneur de l'Alaska, elle a porté plainte à Washington pour contrer la décision du gouvernement de George W. Bush de placer l'ours polaire sur la liste des espèces menacées.

Sur les questions énergétiques, elle est partisane de la construction d'un gazoduc pour transporter le gaz naturel à travers l'Alaska et de l'ouverture à la prospection de la réserve naturelle arctique.

Source : Wikipedia.

Guy Sorman écrit : " Sarah Palin est cependant moins "allumée" que Ségoléne Royal. "

En fait, Sarah Palin est encore plus illuminée que Ségolène, encore plus mystique.

Cher GS,
Il est vrai que la perception française des élections présidentielles, diffère de la pratique et des valeurs américaines.

Même si les dernières élections dans notre pays ont illustré une modernisation de la vie politique avec pour la première fois, la présence au second tour d’une femme susceptible d’être élue, avec deux candidats quinquagénaires ambitieux et possédant tous deux un minimum d’expérience.

On constate une nouvelle fois aux US, l’importance de la cellule familiale, présente lors des conventions, assortie d’un discours des épouses et d’auditions poussées des candidat(e)s à la présidence et vice-présidence. Un mensonge à ce stade peut s’avérer lourd de conséquences.

Chez nous, la cellule familiale a son importance, chaque candidat s’efforçant d’apparaitre au sein d’une famille des plus harmonieuses. Toutefois faute d’investigation sérieuse et sous le prétexte d’un domaine réservé, que je conteste, nos candidats nous font prendre des vessies pour des lanternes.

Sans remonter aux ardeurs de Mitterrand pour cacher sa double vie privée, entrainant de multiples entorses à la liberté, menaces, manipulations et écoutes téléphoniques (dont affaire Bouquet toujours en cours). Il est coquasse de constater que nos deux récents candidats, Nicolas & Ségolène ont tous deux manipulé l’opinion publique dans leurs déclarations et dans leur comportement sur l’état de leur couple. Couples qui avouaient leur rupture au lendemain des élections, le soir même des législatives pour Ségolène.

Les américains, il faut le reconnaitre, possèdent une qualité, celle de ne pas avoir peur de la vérité (). Statistiques pour tout connaitre, auditions pour tous postes d’importance, contre-rendus permanents à la presse de toutes les instances dont la présidence.
La présence lors de la convention républicaine de la vice-présidente, de son bébé trisomique, de sa fille de 17ans enceinte, tout ce petit monde sur la tribune est très surprenant pour nous ! Une fierté conservatrice et démonstratrice digne d’une Gay-Pride ! Une telle situation chez nous est hautement improbable.

Le peuple américain attache une grande importance aux qualités personnelles de leurs candidats, à leur parcours, sans attribuer aux diplômes universitaires et administratifs la part d’arbitraire qu’ils jouent chez nous. C’est ainsi qu’un Reagan ou un Bush furent présentés chez nous comme des attardés mentaux. J’avoue avoir été surpris par Georges W. Bush en conférence de presse sur l’Irak au moment des renforts, produisant des réponses précises, techniques, le tout sans notes et avec beaucoup d’humour. J’ai mieux compris pourquoi les américains lui avaient confié un second mandat.
Notre ascenseur social est bien lent à porter au sommet de l’état des anciens acteurs devenus gouverneurs, des alcooliques repentis, ces fameux « self made man » une production américaine toujours exclusive.

Demain peut-être un Bertrand Delanoë, seulement détenteur d’un (bac+3) ?
Alain


***hostile à l'avortement en toutes circonstances, à moins que la vie de la mère ne soit menacée***

c'est déjà beaucoup plus progressiste que l'Eglise catholique !

sauf changement récent et on ne peut plus discret...

***Demain peut-être un Bertrand Delanoë, seulement détenteur d’un (bac+3) ?
Alain***

et votre Sarko, il a eu le bac avec combien de points d'avance ?

Américain ou pas, il faut savoir ce qu'on veut.
Barbara Boxer, une sénatrice démocrate d'envergure (américaine pur jus, cher GS) vient de qualifier Palin "d'extrémiste", ce en quoi elle a parfaitement raison. Mais l'ami GS n'y voit que du feu. Il trouve, au contraire, la donzelle «rafraichissante». You spend too much time on airplanes, dear Guy... I’m afraid it has clouded your judgment. Il ne s’agit pas, ici, d’un Vaudeville, mais de l’élection de l’homme (ou femme) le plus puissant du monde.

Sarah , extrémiste ?

Sans doute moins que Joe Biden qui ne voit pas d'inconvénients à ce que l'Iran ait la bombe !!

Créationiste ? Une théorie comme une autre, ni plus ni moins.

Pro-life ? Et alors, c'est un crime ? Non, une opinion.

Sarah Palin est un coup de maître. Son discours a electrisé la convention...

Dans deux mois, on saura si le "vieux" John avait raison.

Tout aussi problématique qu'un Iran avec la bombe atomique, des extrémistes chrétiens millénaristes à la tête des USA. Palin est proche du mouvement dominioniste, par exemple, et du mouvement des Christian Zionists. Deux puissantes sectes qui attendent avec trépidation l'Armageddon tout proche (selon eux), et mettent tout en œuvre pour le hâter (d’où leur soutien à un « grand Israel » correspondant aux prophéties). Mais l'ami Guy nous dira qu'il s'agit là de particularismes américains que seul un natif comprendre. Navrant, et surtout, coupable. Wake up, guys!
Pour ceux qui ne connaissent pas, jetez un oeil ici:
http://vimeo.com/251385?pg=embed&sec=251385
Guy, regardez (si vous ne connaissez pas), ça vaut le détour.

Complètement d'accord avec David. Je ne vois pas pourquoi être hostile à l'avortement sous toutes ses formes est extrémiste. Cette position a été défendue depuis les débuts du christianisme (contre les pratiques en vigueur sous l'Empire romain) jusque dans les années 1960 sans que personne ou presque ne les trouve "extrémistes".
Si l'on reconnaît que l'embryon est une personne humaine dès la conception, il n'y a rien d'extrémiste à tout faire pour éviter sa mort.

Sarah Palin n'a pas le moindre rapport (sinon le sexe) avec notre Ségolène nationale. Sarah Palin a un cerveau et elle sait ce qu'elle veut. Pour Ségolène... no comment.

Nous sommes ici majoritairement favorables au libéralisme économique.
Mais nous savons aussi que le capitalisme repose sur l'orgueil et la cupidité et que ceux qui réussissent le mieux sont des "killers". Il est donc important que le pouvoir politique soit occupé par des humanistes conscients de l'intérêt général et qui soient en mesure de corriger les (nombreux) effets négatifs de ce magnifique instrument de développement.
A cet égard, Obama m'apparaitrait un meilleur choix que McCain. Et il me semble regrettable que M. Sorman, par ailleurs si attaché aux droits de l'homme, ne soit pas de cet avis et continue à se gargariser avec la "pensée conservatrice". Il y a là comme une inconséquence.

N' étant pas électeur américain et n'ayant aucune influence sur l'électeur américain, une prise de position pour un candidat reléverait de la posture ; je préfére donc l'analyse . Par ailleurs , je ne suis pas certain que l'élection de l'un ou de l'autre changera ni la société américaine, ni le capitalisme ,ni la politique étrangére des Etats Unis. Ce pays à tendance lourde n'est pas manipulable d'en haut . Le capitalisme y est en place depuis 1820 , l'impérialisme remonte à Monroe , les moeurs en sont décrits par Tocqueville .

"Par ailleurs , je ne suis pas certain que l'élection de l'un ou de l'autre changera ni la société américaine, ni le capitalisme ,ni la politique étrangére des Etats Unis." Analyse, dites-vous? A moins que vous ne considériez que la guerre en Irak (que Gore n'aurait certainement pas déclenchée) ou un futur conflit avec l'Iran (les mouvements christo-sionistes-néocons favorables à la guerre préemptive ont bien plus d'impact sur un McCain qu'un Obama) ne font pas partie de la politique étrangère des USA. Curieuse analyse s'il en est.
Quant au capitalisme, c'est une vision vue d'avion que vous jetez sur les USA, similaire à celle de Bush sur la Nouvelle Orleans au lendemain de Katrina. Les 45 Millions d'uninsured (sans assurance médicale), par exemple, ne sont pas un petit détail économique.
Redescendez parmi nous, cher GS. Voulez-vous une échelle?

l' Obamania fait rage

Obamarage! O désespoir.
Sorman sur son pommier,
Me prend pour une poire...
"Obamania", dit-il,
Sésame, ferme toi!
Vu d'en haut,
Tout se vaut,
L'opaline,
Et la Palin...

Les obamistes ne savent plus ou donner de la tete... Ils voient bien que le vent a tourne... D'abord le grand succes du "surge", puis "drill, drill, drill" qui ramene le prix du barril vers les USD100 et donc enfin un prix a la pompe qui baisse, puis la tornade Palin qui va tout balayer sur son passage (j'attends avec une certaine excitation le debat Palin-Biden, il va se faire "eviscerer" comme ils disent ici...)

Aire à tomme 5 sept 18:42
un coquard pour mon cocasse!
bien contrit de mon compte-rendu!
Alain

McCaine nous le démontre une nouvelle fois!

Pour tenir en laisse ce canon d’Alaska!
Un pitull avec du rouge à lèvre, Sarah!
Du sang des basques flétries de ses combats!
Ce John, de courage ne manque pas!

"Créationiste ? Une théorie comme une autre"

Ce n'est pas une théorie, c'est une croyance.

Merci Gartien. Certaines personnes ne savent visiblement pas ce qu'est une théorie en sciences.
Pauline (petit nom que nous avons donné à Palin) qui se considère comme une servante de Dieu, et se croit donc missionnée (c'est décidément une dangereuse manie ici), aurait révolté Voltaire et les Founding Fathers. Et pendant que Sorman, lui, se rafraîchit de la Pauline, avec James Madison, nous disons:
"What influence, in fact, have ecclesiastical establishments had on society? In some instances they have been seen to erect a spiritual tyranny on the ruins of the civil authority; on many instances they have been seen upholding the thrones of political tyranny; in no instance have they been the guardians of the liberties of the people. Rulers who wish to subvert the public liberty may have found an established clergy convenient auxiliaries. A just government, instituted to secure and perpetuate it, needs them not."

ETF means for Enemy Territory Fortress?

Au fil des commentaires,on a l'impression que c'est Sarah Palin qui va être présidente attiser par cette peur envers son ultra religionnisme.Sur ce point de la religion,je suis plus du côté d'ETF.Mais McCain est le congrès démocrate ou républicain est dans son ensemble croyant dans la moyenne des Américains.Il est évident qu'il y a le risque d'un décès pràmaturé de McCain en tant que président pour voir Palin présidente.

Mais à t'on raison de se focaliser sur ce côté religieux.L'Amérique est un état laïc.Bush très croyant,n'a jamais dit qu'il falait combattre le terrorisme au nom de dieu,mais au nom de la démocratie avec l'aide de dieu,ce qui le separt des islamistes.

D.J

Je note que certains d'entre nous infèrent, d'une critique d'un candidat, un soutien passionné, maniaque, à l'autre, et je dis casse-cou !

Vous aurait-il échappé qu'on peut critiquer les deux ?

Il faut être encore et toujours en garde contre l'empressement, digne d'une cour de récréation mais hélas parmi les grands de ce monde les grands gosses pullulent, l'empressement disais-je à classer toute la planète en deux camps.

Cher DJ, à chacun d'étudier la question et de tirer ses propres conclusion.
Je m'offense et m'amuse simplement de la légèreté Sormanienne sur la question. Avez-vous regardé la vidéo que j'ai indiquée ci-dessus (il faut bien piger l'Américain)? Il y a aux US de puissants mouvement millénaristes, qui placent les textes bibliques, dans leur interprétation littérale et vengeresse, notamment l'apocalypse, avant toute autre considération. Savez-vous que les best-sellers aux US sont une série de bouquins d'apocaypse-fiction nommé "Left behind", que l'on s'arrache par millions dans le vaste monde millénariste?
A propos, en tant que descendant de famille Juive et en tant qu'humain (j'espère), je trouve inadmissible que Joseph Lieberman aille pactiser avec ce dangereux clown fondamentaliste qu'est le pasteur Hague, qui ne milite pour un grand Israël que dans l'espoir de le voir anéanti (et les Juifs avec) lors du retour du Messie.
N'avons-nous rien appris?

Du point de vue de Lieberman,les chrétiens sionistes ne sont que des idiots utiles (qui eux-même considèrent ce type comme un autre idiot utile...) alors comment lui reprocher de s'allier à des types qui ont l'intention de l'aider jusqu'au jour où ils verront descendre du ciel le Messie? La question ici n'est une nouvelle fois même plus entre juifs sionistes et non-juifs sionistes mais entre des hommes - dont on peut penser ce qu'on veut - qui ont un projet clair qui fonctionne assez bien depuis des années ( les Lieberman & co) et des illuminés pour qui rien n'a de valeur à l'échelle d'une existence.

Un mot: l'intégrité.

Nous sommes envahis, submergés, par le maternalisme.

J'appelle maternalisme le dénigrement systématique des valeurs et des pratiques rationnelles, structurantes et délimitantes et la promotion symétrique des valeurs et des pratiques sentimentales, fusionnelles et unanimistes.

Je constate les ravages du maternalisme dans l'éducation : beaucoup de jeunes sont désorientés, vulnérables à la frustration, peu persévérants. Ils n'ont pas été endurcis.

Je pense que ce qui nous dérange chez Mrs Palin, au-delà de positions contestables (le créationnisme par exemple), c'est justement qu'elle est anti-maternaliste (Ségolène Royal, qui voulait que l'Etat prenne en charge les individus de la conception au tombeau, est la maternaliste par excellence).

Bien sûr, Sarah Palin utilise des images du maternalisme à son profit. Mais ses idées ne sont en rien maternalistes.

Les Américains ont encore le choix entre Mars et vénus. Nous, nous ne nous sommes plus gardés que la liberté de choisir devant qui nous nous coucherons (Les Américains ou les islamistes ? Les Américains ou les Russes ?)

Nous sommes irrités par ces manques que nous nions tout en souffrant.

Et Sarah Palin jette du sel sur notre plaie.

Barack Obama nous semble plus en accord avec notre coté vénusien, mais je soupçonne que c'est une illusion.

L'idéal réconciliant Mars et Vénus n'est-il pas Athéna, la déesse guerrière alliant courage et intelligence ?

Et si Athéna il y a, je pense qu'elle est plutôt l'autre coté de l'Atlantique. Est-ce Sarah Palin ?

Je ne sais pas, mais ce n'est certainement pas Nicolas Bruni.

Dans notre grande série sur les illuminés, après Sarah Palin, voici George W. Bush :

Au milieu des années 1980, George W. Bush a des problèmes d'alcoolisme qu'il finit par résoudre en 1986 en puisant dans la foi chrétienne fondamentaliste d'un "Born Again Christian", c’est-à-dire d'un chrétien qui est « né de nouveau », en référence à la parole de Jésus à Nicodème (évangile de Jean 3.3) : « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu ».

Il affirme que c'est la foi et sa femme qui l'ont aidé à sortir de l'alcoolisme. Questionné au cours d’un débat sur son philosophe ou penseur préféré, il déclara que c'était « Le Christ » « parce qu’il a changé » son cœur. Il a ainsi gagné ses campagnes électorales en gagnant le soutien d'une part des chrétiens évangéliques. Il a de même conquis une part importante de l'électorat catholique en 2004 en remportant plus de 50 % de ses suffrages contre un candidat pourtant issu de cette communauté.

Une fois à la Maison-Blanche, George W. Bush a imprimé cette foi religieuse au cœur du travail gouvernemental en instituant notamment une séance d’étude de la Bible et des prières au début de chaque Conseil des ministres.

Des événements tels que ceux du 11 septembre et de la catastrophe de La Nouvelle-Orléans apparaissent, pour lui, dans cette perspective mystique comme des faits pouvant être analysés sur le plan religieux.

L'expression « combattre l'axe du mal », mot d'ordre de politique internationale contre le terrorisme après les événements du 11 septembre, le souligne.

À la suite des attentats terroristes du 11 septembre 2001 à New York et Washington D.C., George W. Bush réunit le pays derrière lui (avec 90 % d'opinions favorables).

Il déclare la « guerre au terrorisme » et utilise un vocabulaire contesté par ses détracteurs (« mort ou vif », « CROISADE » et « États voyous »), mais bien perçu dans une Amérique traumatisée.

Source : Wikipedia.

Dans notre grande série sur les illuminés, une déclaration de Sarah Palin il y a quelques jours :

“ Priez pour les soldats envoyés en Irak en septembre. Priez pour ces femmes et ces hommes, qui font ce qui est juste pour ce pays, priez pour nos dirigeants qui envoient ces soldats pour une mission qui vient de Dieu. ”

Cher Boizard, vous donnez dans le maternalisme dialectique;)

@ BA,
N'oubliez pas que le terme d'illuminé envers W.Bush,vous lefaite envers des millons d'américains croyants.La faible cote de popularité envers Bush est dû à son action politique et non à ses convictions religieuses,Idem pour Sarah Palin.Les Américains n'aimeront ou n'aimerons pas McCain et Palin pour leurs actions politiques.90% des Américains sont de vrais croyants à des degrés divers.Je trouve bien que Bush s'est libérer d'un fléau par la foi.Je trouve bien toute personnes puissent vivre bien dans leurs tête par la foi.A chacun son truc.Il n'y a aucun mal à se faire du bien.

D.J

Tenez, GS, ça va vous rafraîchir:

“So Sambo beat the bitch!”

"This is how Republican Vice Presidential nominee Sarah Palin described Barack Obama’s win over Hillary Clinton to political colleagues in a restaurant a few days after Obama locked up the Democratic Party presidential nomination."

Votre égérie est non seulement bigotte, elle est aussi raciste et méchante
(pour ceux qui ne sauraient pas, "Sambo" est un peu l'équivalent de "négro").
Ah, mais j'oubliais l'essentiel: elle a les traits plaisants d'une jeune femme, chasseur de caribous...

ETF qui a l'habitude sur ce blog de toujours nous assomer avec des liens par ci des liens par la, ne mets pas le moindre lien sur son dernier commentaire, celui ou il rapporte la soi disant declaration de Palin...

Il doit avoir honte de mettre un lien vers des blogs plus ou moins serieux dont la source est "lucille", la barmaid du bar/restaurant ou Palin aurait fait la declaration... Bien sur, "Lucille" demande a rester anonyme...
Bravo ETF: Que du solide et du serieux...

Mais s'il a honte, pourquoi nous parle-t-il donc de ce ragot?

Speaking before the Pentecostal church, Sarah Palin painted the current war in Iraq as a messianic affair in which the United States could act out the will of the Lord.
" Pray for our military men and women who are striving to do what is right. Also, for this country, that our leaders, our national leaders, are sending U.S. soldiers out on a task that is from God, " she exhorted the congregants. " That's what we have to make sure that we're praying for, that there is a plan and that that plan is God's plan. "

http://www.huffingtonpost.com/2008/09/02/palins-church-may-have-sh_n_123205.html#postComment

Tiens, voilà l'ami dollars, tel un bon chien de garde, toujours prêt à défendre son camp, quoiqu'il en coûte. Nul doute, cher dollar, que cette histoire risque de faire grand bruit. Nous n'en sommes qu'aux premières heures. Les placards de Pauline commencent tout juste à livrer leurs secrets.
http://www.laprogressive.com/2008/09/05/alaskans-speak-in-a-frightened-whisper-palin-is-%E2%80%9Cracist-sexist-vindictive-and-mean%E2%80%9D/
Vous avez vu le lien vidéo ci-dessus, cher dollar? Vous aimez la collusion entre la droite du parti républicain (et le faux-démocrate Lieberman) et les Christian Zionists?

Je suis un incorrigible pessimiste vis-à-vis de la démocratie.

Je pense que pour être élu, il faut des qualités qui sont proches de celles qui font un bon escroc.

Il n'est pas si aisé de savoir comment un candidat se comportera une fois élu.

Sarkozy nous avait promis la rupture, mais il se comportait comme un étatiste. L'étatisme l'a emporté.

Deviner comment quelqu'un d'aussi nouveau que Sarah Palin se comportera relève de la voyance.

Boizard, tout le monde savait que Sarko n'était pas un libéral. Pas besoin de boule de cristal. Palin est une jolie allumée Christo-machin, same thing.
A propos de libéral, maintenant que Fanny et Freddie vont être nationalisés (aux frais du contribuable. Alors DJ?), la plus grosse rescousse par le gouvernement US de toute l'histoire, que vont dire nos amis "market only", grands dédaigneux de l'état devant l'éternel (retour)? Rien, probablement. Profil bas (pendant qu'ils se réjouissent secrètement, ce en quoi ils auront raison).

"McCain , coup de poker réussi" ??? et si les grosses pointures du parti républicain avaient volontairement fait une croix sur les éléctions de novembre, persuadés que le bilan de Bush junior était un fardeau rendant impossible l'éléction d'un nouveau candidat républicain et donc entrainant obligatoirement une alternance démocrate ? j'ai du mal à croire que le parti de Saint Ronald Reagan n'a rien d'autre à présenter qu'un ex-prisonnier de guerre dont l'épouse a l'age d'être sa fille, et une irresponsable qui exhibe son enfant trisomique comme un don de Dieu alors qu'elle est la principale responsable de ce drame en continuant à procréer la quarantaine passée ! pari réussi ou service minimum du parti républicain en attendant 2012 ?

Notons que la campagne de McCain a annoncé que la foledingue ne rencontrera pas la presse pendant 15 jours!!! Le temps pour quelques conseillers de tenter de lui apprendre l'alphabet de l'économie, des relations internationales, et de ce qu'elle peut dire/ne pas dire en public, maintenant qu'on l'écoute au delà de l'Alaska.
PFR, à votre remarque sur l'exhibition en public de son bébé trisomique, j'ajouterai, même si c'est politiquement incorrect, l'admonition (verbale et/ou phsycholigique) à sa teen-ager de fille de devenir mère (hé oui, aborder la question de la contraception - je ne parle même pas d'avortement - avec une fanatique religieuse, pour une teen-ager, ce ne doit pas être facile) et d'épouser son jeune plouc de géniteur. On se croirait chez les Talibans!
De deux choses l'une: soit Sorman est un sous-marin de la droite Christo-fasciste américaine, soit il plane à 15000. Je lui souhaite l'hypothèse 2.

@ BA : vous confirmez que Pauline est
" pro-life, c'est à dire hostile à l'avortement en toutes circonstances, à moins que la vie de la mère ne soit menacée."

reconnaissez-vous que par là elle est infiniment plus humaine que l'Eglise catholique -ce qui ne veut pas dire plus cohérente ?


@ poine :
"Je ne vois pas pourquoi être hostile à l'avortement sous toutes ses formes est extrémiste. Cette position a été défendue depuis les débuts du christianisme (contre les pratiques en vigueur sous l'Empire romain) jusque dans les années 1960 sans que personne ou presque ne les trouve "extrémistes".
Si l'on reconnaît que l'embryon est une personne humaine dès la conception, il n'y a rien d'extrémiste à tout faire pour éviter sa mort."

n'auriez-vous pas lu la contribution de BA ni la mienne ?

Concernant sa position anti-avortement, je me fiche de ce que pense Sarah Palin.

En revanche, concernant l'intervention des Américains en Irak, Sarah Palin a dit : " Pray for our military men and women who are striving to do what is right. Also, for this country, that our leaders, our national leaders, are sending U.S. soldiers out on a task that is from God, " she exhorted the congregants. " That's what we have to make sure that we're praying for, that there is a plan and that that plan is God's plan. "

http://www.huffingtonpost.com/2008/09/02/palins-church-may-have-sh_n_123205.html#postComment

Si on se rappelle que George W. Bush croit en Gog, en Magog, en l'Antéchrist, aux prophéties écrites dans la Bible, etc.

Si on se rappelle que George W. Bush évoquait la " CROISADE " pour justifier la riposte aux attentats du 11 septembre ...

Ces dirigeants politiques sont dangereux. Je déteste les intégristes musulmans. De même, je déteste les intégristes chrétiens.

Barack Obama poursuit ses ajustements de position par rapport à la guerre en Irak, partisan d’un retrait immédiat au cours de ses primaires avec Hillary Clinton, on aura entendu sa position évoluée très sensiblement après sa visite en Irak cet été et sa rencontre avec l’état major du Général David Petraeus.
En fin de semaine dernière au moment même ou l’administration américaine et l’équipe de campagne de John McCain soulignaient le succès, voire la victoire, obtenu grâce aux renforts acheminés dans le cadre de l’opération Surge, voulu et obtenu par McCain (à l’issue d’un double combat, contre Bush initialement et contre le congrès démocrate avec une majorité obtenue d’extrême justesse).

Au dernier jour de la convention républicaine, après avoir toujours nié les récents succès américain en Irak, Barack Obama publiait un communiqué de presse dans lequel il reconnaissait le succès incontestable de l’opération Surge en Irak.
Constat édifiant : double communiqué de presse commun des deux candidats.
Quelle est donc le véritable programme de Barack Obama ?
Alain

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.