Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« America at work | Accueil | Hu Jia, l'honneur de la Chine »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d834521ba869e2010535988b1a970b

Voici les sites qui parlent de Strauss Kahn et la loi :

Commentaires

Wolfowitz, Strauss-Kahn, même combat. Le droit et l'éthique doivent être apolitiques. Si l'abus de pouvoir est avéré, Dominique doit être démissionné illico, et ne pas traîner les pieds comme l'a fait Paul.
A propos, cher GS, avez-vous écrit un article similaire sur Wolfowitz à l'époque?

Tous ces politiciens ne sont que des carriéristes qui se font plaisir avec des postes à hautes responsabilités afin de satisfaire leur égo démesuré !

DSK est un homme habile, intelligent, rusé. C'est bien pour lui, c'est bien pour sa carrière, c'est agréable pour ceux qui le cotoie... mais pour les citoyens lambdas et les simples contribuables, ça ne fait pas avancer le smilblikc des types comme ça !

Je dirai que DSK se situe sur la droite ligne d'un Omar Bongo (abus de pouvoir, detournements d'argent, satisfaction de sa libido au détriment du travail,....).

Des types comme ça y'en a plein en Afrique ! Et ce n'est pas ce qui fait avancer leurs pays !

Donc pas de ça en France ! Qu'il arrête la politique ! Et qu'ils enseignent ses sornettes économiques dans les facultés !

Je demande la liquidation pure et simple de sa carrière politique !

Les Américains pessimistes et inquiets.

Source : AFP.

21/10/2008 | Mise à jour : 15:17 |

Trois Américains sur quatre pensent que les choses vont mal dans leur pays et en sont inquiets, selon un sondage publié aujourd'hui aux Etats-Unis.

75 % des personnes interrogées entre le 17 et le 19 octobre jugent que les choses vont plutôt mal ou très mal, selon cette enquête de la chaîne CNN et de l'institut Opinion Research Corporation.

Le pessimisme des Américains est en très nette progression par rapport à l'an dernier, où seulement 49 % des sondés trouvaient que les choses allaient mal ou très mal.

Que lui reproche-t-on ?
On ne parle que de sa maitresse.
En quoi consisterait l'abus de pouvoir ?
Il a fait virer sa belle-soeur de la police montée canadienne parce qu'elle avait fait son frère cocu ?

Si je me réfère au commentaire de Quimboiseur,il vaut mieux pour les français,d'avoir Stauss Kahn au FMI plutôt qu'à Matignon.

D.J

Sorman est-il fatigué??? Quant au FMI qui gérerait les fonds des autres. Allons allons m'sieur l'Sorman, il s'agit essentiellement d'un outil d'esclave financier des pays riche sur les pays pauvres. Que DSK soit un connard ou pas, là n'est pas la question. Il l'est devenu, de fait, en devenant le patron d'une organisation qui a pour but de piller et scléroser économiquement les pays pauvres.

Le FMI est hors démocratie. C'est un système de contrôle, une organisation qui existe pour maintenir un capitalisme sauvage à l'échelle mondial...

@DJ,

Il vaut mieux pour les Français et pour le reste du monde, mettre DSK hors du circuit politique et hors d'etat de nuire.

D'ailleurs je n'ai jamais compris comment on pouvait être économiste et socialiste à la fois.

Pour moi un vrai économiste authentique et dans l'ame ne peut être qu'un économiste libéral...

Version corrigée:

Sorman est-il fatigué??? Quant au FMI qui gérerait les fonds des pauvres. Allons allons m'sieur l'Sorman, il s'agit essentiellement d'un outil d'esclavage financier des pays riches sur les pays pauvres. Que DSK soit un connard ou pas, là n'est pas la question. Il l'est devenu, de fait, en devenant le patron d'une organisation qui a pour but de piller et scléroser économiquement les pays pauvres.

Le FMI est hors démocratie. C'est un système de contrôle, une organisation qui existe pour maintenir un capitalisme sauvage à l'échelle mondiale...

Je perds la vie lentement, mais pas la tête...

Cher GS,

L’abus de pouvoir éventuel est au cœur du sujet, l’enquête dira si DSK a véritablement franchi la ligne rouge, celle de la loi, qui le contraindrait à démissionner.

Quant à la ligne jaune de l’éthique, pas de doute il l’a franchie allègrement en un temps record à la tête de l’institution internationale, conforme en cela à sa réputation bien connue d’homme à femmes et ce malgré toutes les voix qui au moment de sa nomination le mettaient en garde contre ses vieux démons.

Toutes les voix autorisées dont celle de Jean-Claude Trichet se disaient confiantes dans la probité du Directeur du FMI tout en précisant, prudentes, attendre les résultats de l’enquête en cours.

Je soulignais récemment les implications de cet affaiblissement, pour un temps, de l’allié FMI sur les positions européennes dans la bataille US-Europe pour de nouvelles dispositions financières internationales. La mise en cause de DSK affaiblit la Présidence du Conseil européenne face aux US et à Wall Street.

La publication ce matin, encore, dans le Wall Street Journal d’une seconde affaire DSK à propos d’une stagiaire française Emilie Bylet qui aurait été favorisée par DSK, enquête démentie par le FMI.

Par deux fois le WSJ « sort » ces affaires dirigées contre le Directeur européen du FMI, la première fois avec une enquête avérée, cette parution dans un journal financier pouvait se justifier ou se comprendre, seulement avec deux parutions médiatiques coup sur coup dont une affaire qui ne fait pas l’objet d’enquête, là plus de Doutes !!
Wall Street est à la manœuvre !! Dans la bataille tous les coups sont permis.

DSK a au minimum fait une faute d’éthique grave pour un chef d’entreprise, coupable de népotisme au sein d’une institution comme le FMI ce serait absolument impardonnable et une véritable traitrise pour tous ceux qui ont favorisé cette promotion !
Alain

Après googling, j'ai comme un doute.
Le journal qui attaque DSK est le WSJ (un joujou de R. Murdoch, ce ...).
Si le mot patriotisme a un sens, alors les français feraient bien de tenir les attaques des organes de presse de ce descendant de forçat et de maquerelle pour ce qu'elles sont : haineuses, francophobes et full of s...
D'ailleurs, à part l'âge de la dame, cité incidemment dans l'article, 26 ans (shocking), rien à se mettre sous la dent.
Intox, tout cela.

@ Quimboiseur,

"D'ailleurs je n'ai jamais compris comment on pouvait être économiste et socialiste à la fois."

Je me suis déjà fait cette réflèxion.c'est comme d'immaginer un astronome pratiquant l'astrologie.

D.J

"Le FMI est hors démocratie. C'est un système de contrôle, une organisation qui existe pour maintenir un capitalisme sauvage à l'échelle mondiale..."

Le FMI n'a jamais forcé aucun pays à faire appel à lui. Quand des dirigeants y sont forcés, c'est une humiliation pour eux et pour leurs pays. Une tutelle sous conditions qui diffère il est vrai des politiques discrétionnaires menées par chaque "puissance" pour favoriser ses propres intérêts au travers d'aides directes dont l'efficacité n'est jamais réellement contrôlée. Strauss Kahn chahuté, Wolfowitz débarqué, les personnes n'ont pas d'importance; ce qui est important, c'est le spectacle du contrôle de la tête d'une grande institution dont on se lamentait il y a encore quelques mois qu'elle n'avait plus beaucoup de clients.

"A-t-il oui ou non abusé de sa fonction et détourné des fonds du FMI pour servir ses intérêts privés?"

Qui a parlé d'un détournement de fonds ?

Un salaire "surévalué" ou une prime de départ "généreuse" a l'élue de son coeur seraient des détournements de fonds au détriment du FMI.

Vous écrivez : "Ce n'est pas une campagne politique ou puritaine ou antisémite. Ce ne sont pas les Américains , ni les Palestiniens, ni une ligue de vertu qui s'en prennent à notre héros"
Ce sous-entendu selon lequel les Palestiniens seraient antisémites est scandaleux, et je passe sur les autres clichés...

Cher Lucas ,
de quoi parlez-vous ? je me relis , ne trouve rien de ce que vous dénoncez . Vous seriez-vous trompé de porte ?

Sœur Emmanuelle

Aimer n’est pas si simple que donner
C’est un souffle qui emporte, aimer

Sa gloire celle d’aimer jusqu’au bout
La dignité vous est donnée femme debout
Loin d’une Europe ennuyeuse et plaintive
Un destin généreux au service des dieux

Dans les faubourgs du Caire, bidonville
Crasseux taudis de pouilles bigarrées
Au cœur des basses fripes convoitées
Des rires, la joie éclate insolente fragile

Cette héroïne une battante si captivante
Chiffonniers joyeux, sa lutte incessante
A la minute présente vivre si heureux
Rend au monde la coloration des gueux

Apprendre à aimer, savoir comprendre
La joie vous est donnée et toujours rendre

Différents nous sommes tous à aimer
Aimer à en mourir, mourir d’aimer

Alain
Sœur Emmanuelle cite St Augustin : « la mesure de l’amour c’est aimer sans mesure »

Tenez cher GS, encore une fenderie de première de votre protégée: Un gamin d'une classe de CE2 demande à Pauline "que fait un vice-président"?
La Paulette répond: "[T]hey’re in charge of the U.S. Senate so if they want to they can really get in there with the senators – et faire plein de choses super, etc -".
Le vice-président, chef d’orchestre du Sénat!
On croit rêver. La gourdasse ne sait même pas en quoi consiste le job auquel elle postule! Et elle réécrit au passage la constitution et la pratique.
Je suis certain que le gamin de CE2 en savait plus qu'elle sur ce sujet!

FYI, la constitution stipule que:
"The Vice President of the United States shall be President of the Senate, but shall have no vote, unless they be equally divided."
Bon, pas de vote (sauf tie-break). Ca commence mal.
Et la pratique parlementaire (site du sénat):
"Now, the vice president is usually seen as an integral part of a president's administration and presides over the Senate only on ceremonial occasions or when a tie-breaking vote may be needed."
Mince, un rôle essentiellement honorifique.

Tout faux la Pauline-avenir-de-la-rev-con. Heureusement qu'elle se dirige tout droit vers les oubliettes. Et pour ceux qui ne me croiraient pas, la Pauline en flag de gourderie:
http://www.youtube.com/watch?v=l40nrw3V3GA

Hier, j'ai oublié de poster une nouvelle qui illustrait parfaitement mon aversion pour le WSJ et tous les médias qui appartiennent à Murdoch.
Avec un jour de retard, donc.
Le come-back de Judith Miller sur Faux News.
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2008/10/19/AR2008101902099_2.html

Pour faire hurler les loups smalto du libéralisme économique sans frein :
article du Times
retrouvée sur le blog dechiffrages.blog.lemonde.fr
http://dechiffrages.blog.lemonde.fr/files/2008/10/eccles-version-originale.1224612252.pdf

"allez donc leur expliquer que tout n'est pas politique et que le FMI , tout de même , gère les fonds des pauvres"

Bin ouiche ! c'est bien connu les sales pauvres ne baisent pas, surtout dans les pays sales, peuplé de pauvres !
Comment pouraient-ils pardonner à quelqu'un qui baise... allez donc leur expliquer !
D'ailleurs ont-ils seulement un cerveau capable de mansuétude ?

Décidement les pauvres ne sont plus ce qu'ils étaient, mon bon monsieur !

ETF, pour le fun quelle est donc cette dent ou plutôt ce pic à glace vengeur, qui vous fait réagir contre Sarah Palin (en dehors d’un militantisme démocrate)?

Dans cette réponse destinée à un jeune élève j’avoue avoir bien du mal à imaginer ce qu’elle contient de si stupide ? Devait-elle préciser qu’elle n’avait aucun rôle précis et surtout pas celui que lui confère la constitution américaine de présider le Sénat ?

Devait-elle entrer dans le dédale des arcanes politiques et autres polémiques pour cet élève, je ne le crois pas pour nos élèves hexagonaux, mais je ne connais pas la société américaine!

Par curiosité j’ai observé sa plus récente vidéo, interview de Drew Griffin sur CNN datée d’aujourd’hui, figurez-vous que j’ai été très surpris par son aisance, sans juger le contenu politique elle apparait bien supérieure, en maitrise, en vocabulaire et en charme, à notre Présidente régionale du Poitou. Pour une vice-présidence « pot de fleur » elle possèderait une plus grande expérience exécutive que Obama en passe d’être élu Président, ses meetings seraient bondés selon Griffin, not too bad !

McCain de son côté apparait en réel déficit dans sa communication là où Obama se révèle un grand orateur presque hypnotique mais dont le timbre de voix fera probablement les délices des futurs humoristes de la présidence (opinion personnelle).

Cette histoire est bien dommage. Pendant que Sarkozy "parle comme un vrai socialiste européen", celui qui parle parfois comme un libéral se fait prendre à réaliser les mêmes bêtises que le reste de la classe politique française, totalement inhabituée aux pratiques claires et honnêtes.

Décidément, le débat politique national ne va pas s'améliorer de sitôt.

@ Alain Soler

White women Part II :

Michele Bachmann

http://www.msnbc.msn.com/id/21134540/vp/27317976#27317976

"White women are a problem, that's, you know -- we all live with that."

B. Kristol

Cher Soler, je n'ai rien contre Pauline en tant que personne, mais tout contre elle en tant que potentielle présidente des USA. Et une grande majorité d'Américains est maintenant de mon avis et la jugent incompétente. Un retournement de situation motivé par le genre d'interviews stupides qui ont fait que Pauline est maintenant considérée comme le principal handicap à la candidature McCain.
Si vous pensez que le vice-président est "in charge of the Senate", et réunit ses potes sénateurs pour mettre au point des lois, c'est que vous n'avez, comme Palin, ni lu ni compris la constitution américaine, ni surtout la pratique parlementaire actuelle. Vous ce n'est pas grave. Pauline, c'est impardonnable.

Sarkosy critique le sythème fiscal suisse qui fait concurence aux sien est espère des mesures qui devraient mettre un frein à l'évasion des fortunes de citoyens français en direction de l'Helvetie.

Moi je dirais que cet imbecile de Sarko à les contribuables qu'il merite.

Ce n'est pas en créant de nouveaux impôts comme pour compenser la supression de la pub à la TV public qu'il va donner envie aux fortunés de revenir en France ou bien d'y rester.

D.J

Tenez, Soler, je n'invente rien: dernier sondage NBC/WSJ:
"Palin’s qualifications to be president rank as voters’ top concern about McCain’s candidacy - ahead of continuing President Bush’s policies, enacting economic policies that only benefit the rich and keeping too high of a troop presence in Iraq."
http://www.msnbc.msn.com/id/27297013/
Vous immaginez ça? Pauline provoque plus d'inquiétudes que Bush, la crise financière, ou l'Irak?! Heureusement que Sorman, dans sa légendaire sagesse, la soutient encore! Faites moi confiance!

ETF le dernier pour la route,
Le vice-président est de droit Président du Sénat, il peut exercer cette fonction même s’il le fait assez rarement et qu’en pratique au quotidien, les sénateurs nomment un président pro tempore.

La réponse de Paulin, sans couper les cheveux en quatre, me parait conforme à la compréhension générique d’un jeune élève. Si toutes les erreurs qu’on lui reproche sont du même style je comprends mieux l’énergie de ses opposants à lui chercher des poux, demeure-t-elle un challenger de poids ?

Que Paulin fasse l’objet de sondages sur la présidence, pas si défavorables que cela 55% contre , que disent-ils pour Joseph Biden ? Il n’intéresse pas beaucoup les observateurs apparemment.

Sur le fond du problème, McCain-Obama en terme d’espérance de vie, en quoi Obama et ses partisans peuvent-ils avoir cette forme d’arrogance (en s’acharnant contre Paulin) qui voudrait qu’Obama survive nécessairement à McCain lui le lutteur mais si piètre orateur? Who knows ?

PS : Plus de dix points d’écart en faveur d’Obama, McCain seul n’est plus crédible
Alain

Ah! les paradis fiscaux, la chasse est ouverte?

La Suisse s'inquiète inutilement n'est-ce pas?

France2 s'excuse platement pour avoir avant une interview de Jean-Claude Juncker, diffusé un reportage indigne sur le Luxembourg paradis fiscal.

Tout le monde s'échauffe, bourses, monnaies, esprits!

PS: le socialiste Michel Rocard déclare que Sarkozy a géré la crise avec talent, à Strasbourg au parlement européen déjà le responsable du groupe socialiste l'avait précédé dans ces louanges. Même Chevènement se met en sourdine en approuvant le discours de Toulon!

Lu sur un post du Monde

"La nature reprend ses droit: les éléphants ont toujours paniqué devant les souris."

Signé : Béatrice T.

Et alors ? - Suite et fin

Les Français sont heureusement plus suspicieux que Guy Sorman. Récemment, ils n'ont pas voulu soutenir une guerre lancée comme une poudre à lessiver sur base de "forgeries" (bobards) pour des motifs peu clairs.
Cette fois, ils ont tout de suite regardé d'où venait cette attaque contre un de leurs représentants les plus visibles "sur la scène internationale" et ils ont flairé le mauvais coup.
Tant de naïveté ("tout n'est pas politique") ne peut pas s'expliquer seulement par une certaine candeur ("Qu'il faute avec qui il veut").
Comme on disait en 68, d'où parlez-vous Guy Sorman ?

Le dissident chinois Hu Jia obtient le prix Sakharov 2008
LEMONDE.FR avec AFP | 23.10.08 | 11h18 • Mis à jour le 23.10.08 | 11h31

La personne qui a signé "koztoujours" serait bien aimable d'employer un pseudo qui ne prête pas à confusion. Merci.

Soler,
Sur Pauline, un article du Figaro résume la situation (notons qu'au Café Sorman, on est en avance sur le Figaro).
"Condoleezza Rice gênée de devoir louer Sarah Palin"
http://www.lefigaro.fr/elections-americaines-2008/2008/10/23/01017-20081023ARTFIG00398-condoleezza-rice-genee-de-devoir-louer-sarah-palin-.php

http://www.pileface.com/sollers/article.php3?id_article=401#section1
Propos de pervers sadique sur un pètomane belge.

ETF, l’article est en effet une copie de votre référence US, celle-ci jointe du même journal me parait plus originale et j’ai le sentiment que l’analyse de la progression d’Obama dont le coup de génie d’aller rendre visite à sa grand-mère nourricière blanche à grand renfort publicitaire est une explication convaincante.
Alain

http://www.lefigaro.fr/elections-americaines-2008/2008/10/23/01017-20081023ARTFIG00030-les-sondages-prevoient-un-raz-de-maree-pour-obama-.php

Cher ami glue koz savez-vous que ce blog prône la liberté

@ Alain

En effet, Barack Obama va visiter sa grand-mère mourante, qui l'a élevé et éduqué,qui l'a choyé et qui l'a entouré de ses soins et de son affection.

Quel infâme salaud ; votre logique est imparable.

@Jeo
Alain mettait l'accent sur le renfort de publicité lié à la chose.

On voit en effet assez rarement un homme aller rendre à, je cite, "sa grand-mère mourante, qui l'a élevé et éduqué,qui l'a choyé et qui l'a entouré de ses soins et de son affection", avec des caméras, des micros, et une équipe de campagne.

A propos de McCain.

Une vieille baderne drapée dans sa gloire passée et qui fait généreusement don de sa personne à la Nation,
un homme providentiel, un maverick qui apparait en pleine déroute pour faire de son torse couvert de médaille un bouclier contre l'adversité, un vieux briscard de la guerre précédente que la Nation peut fixer sans qu'il cille ses yeux bleus azurs.

Cela ne vous rappelle rien, messieurs les français, vous êtes sûr ?

Cher Jéo, je vous ai lu plus inventif dans des billets mieux argumentés que le recours à la provocation [infâme salaud] et à l’insulte gratuite [vieille baderne].

J’ai écrit que McCain seul n’était plus crédible ! Pour autant force est de constater que tout au long de sa « chère » campagne, Obama tout aussi talentueux qu’il puisse paraitre utilise tous les ressorts des médias, des peoples et de l’argent qui coule à flot, les évènement les plus clinquants telle cette Convention démocrate aux fastes dignes d’un sénateur romain au colisée.

Si après l’élection nous avions appris qu’Obama s’était rendu en visite privée chez sa grand-mère maternelle souffrante, cette information aurait montré à la fois son affection et sa discrétion. Ce type d’évènement, une visite à un proche malade, ne faisant en général jamais l’objet de médiatisation à dix jours d’un scrutin.

Le Plan Média d’Obama autour de cette visite, apporte tout simplement la preuve qu’il instrumentalise sa grand-mère avec l’objectif de faire circuler les photos de son ascendance afin de convaincre les dernières réticences raciales.

Je ne vois personnellement en cela rien ni d’infamant ni de glorieux, je l’ai même qualifié de génial sur le plan électoral (morale ?).
Alain

PS : Après le renfort de Colin Powell, qui doit tant aux républicains et les réticences de Condoleezza Rice (ETF), le vote communautaire semble très puissant (face à l’effet Bradley).

Qui n'a pas compris intensément cette phrase de Montesquieu, n'est pas un "honnête homme", il peut tout juste être un homme honnête :

"Une chose n'est pas juste parce qu'elle est la loi, mais au contraire elle doit être la loi parce qu'elle est juste".

Pas une seule personne n'est VRAIMENT au courrant des faits concernant Déhesska.

Alors, même si je n'ai jamais eu la moindre sympathie pour le bonhomme.. je ne me risquerais pas à porter un jugement.

A force d'être obscur, retors et malveillant, j'en deviens cornichon. L'insulte n'était pas dans "vieille baderne". J'aurais dû intituler mon post "McCain, nous voilà !".
Je suis un incompris.
A moins que la téléportation pour Hawaï soit au point, je vois mal comment Obama aurait pu disparaître discrètement et s'absenter deux jours sans se faire remarquer. A moins de considérer comme G.S que "l'Obamania est(..) un phénomène autonome qui n'a pas besoin de l'Obama réel".
Quand au Plan Média, vous n'y êtes pas du tout, c'est un coup de la grand-mère qui se porte comme un charme.
Enfin, essayer de faire de l'effet Bradley le pendant du vote communautaire, c'est plutôt comique.
Vous pouvez me dire la dernière fois qu'un noir a pu voter pour un candidat noir à l'élection présidentielle ?

@Jeo,
Laissez tomber. Soler ne raisonne pas. Il est comme Sorman: un anti-Obama un peu primaire, avec l'ignorance de l'histoire d'Obama et des USA en plus. Nous savons tous qu'Obama a empoisonné sa grand-mère pour faire un coup électoral.
Bien plus important, Alan Greenspan a abjuré hier sa foi dans le laisser-fairisme. Piètre consolation face à la débâcle financière, et maintenant, économique... Mais retournement tout de même, qui va dans le sens de ce que nombre d'entre nous disent ici depuis un moment: le laisser-fairisme, c'est fini (au moins pour un temps).

D'ailleurs, en tant qu'anti-Obama primaire, Soler devrait être ravi qu'il gagne les élections. Vous souhaiteriez à votre ami, vous, de reprendre l'entreprise US dans le marasme actuel? Godspeed Obama, comme on dit ici!

La dernière crise de foi quant aux "bienfaits" du marché fait la une des médias américains. Et pour cause. Elle provient d'Alan Greenspan, l'ex-président de la Federal Reserve, qui a professé pendant 18 ans à la tête de la banque centrale américaine la supériorité du marché sur la régulation.

Interrogé jeudi 23 octobre par le président de la Chambre des représentants, Henry Waxman, qui était particulièrement mordant, Alan Greenspan a, comme l'écrit le New York Times, " admis qu'il avait eu tort de faire confiance au marché pour réguler le système financier sans un contrôle supplémentaire du gouvernement ".

Lisez les déclarations de Greenspan. Elles révèlent un homme totalement désemparé par la crise financière.

- "J'ai fait une erreur en comptant sur l'intérêt privé des organisations, principalement des banquiers, pour protéger leurs actionnaires."

- "Ceux d'entre nous qui comptaient sur l'intérêt des établissements de crédit pour protéger les actionnaires (en particulier moi-même) sont dans un état de choc et d'incrédulité".

- "La crise a pris une dimension beaucoup plus grande que ce que j'avais imaginé".

- "J'ai trouvé une faille dans l'idéologie capitaliste. Je ne sais pas à quel point elle est significative ou durable, mais cela m'a plongé dans un grand désarroi."

- "La raison pour laquelle j'ai été choqué, c'est que l'idéologie du libre marché a fonctionné pendant 40 ans, et même exceptionnellement bien".

- "J'ai eu en partie tort en n'essayant pas de réguler le marché des Credit Default Swaps".

- "Le modèle de gestion des risques tenait depuis des décennies. Mais l'ensemble de cet édifice intellectuel s'est effondré l'été dernier."

Heureusement qu'il y a encore Alain Madelin pour croire aux vertus du libéralisme. Mais il doit se sentir de plus en plus seul, non ?

http://cordonsbourse.blogs.liberation.fr/

On a l'impression qu'Obama n'a aucun défaut,qu'il ne peut en aucuns cas dire des bêtises et il s'emble intouchable de toute critiques.C'est l'impression que l'on nous donne dans les médias en France comme en Suisse et surement le reste de l'Europe.

Sorman un anti-Obama un peu primaire?

Celà me semble pas le cas dans son billet "Obama vire a droite"

Et il me semble ETF,que votre réaction un peu énervé dans votre commentaire suivant le billet de Guy "Obama très banal" me semblait un peu primaire également.Obama à du merite d'être arriver la ou il est.Mais être à la tête d'un pays comme les USA et gérer les mutitudes de crises qui passe de la crise économique et politique est une autre paire de manche.

Je ne sait pas si vous consulter les blog néocons comme Drzz,car là bas c'est chaud et Obama en prend pour son grade.Sorman et Soler à côté son des extra-modérés.

D.J

@ BA,

Ce qui est bizzard,c'est que chaques fois que je tombe sur un débat concernant cette crise financière,les économistes dénoncent ces idées recus d'un sythème financier totalement dérégulé.Que le systhème financier américain c'est tout le contraire.

Grennspan est un homme public,il n'est pas le premier à se faire un méa culpa pour redorer son blason par clientelisme.

Depuis quand le capitalismt est-il une idéologie? Faire du commerce est dans la nature humaine,c'est la plus vieille activité de l'homme.Le commerce est également plus ancien que l'état.

"Heureusement qu'il y a encore Alain Madelin pour croire aux vertus du libéralisme. Mais il doit se sentir de plus en plus seul, non ?"

Sans les banques et les prêst,pas d'invstissement pour créer une entreprise ou de se lancer dans de nouveaux marché.Mais ce qui est en crise ce n'est pas l'économie de marché au nivaux local ou mondial qu'il est.Toute les interventions publics ces derniers temps,n'a pas pour but de revenir à un sythème économique du type socialistes mais de garantire que le sythème capitaliste et l'économie de marché continue de fonctionner.Que l'on soit pour ou non de ces intervention public,nous assistons là au rôle de l'état garant et non gérent.Ce sont seul les socialistes ainsi que les sous développés de la connaissance économique qui croient à la fin du libéralisme.

Pour ce qui est de l'Europe il faut sortir de cette ideé ou se sont les contribuables qui vont payer la facture.

Les banques centrales injectant de l'argent qu'elles ont umprunté sur le marché financier,dont les bénéficières seront tenu de rembourser avec les intérets.On peu considérer celà comme un retour à investissement.

D.J

@DJ,
Si Sorman = drzz, il y a belle lurette que je n'écrirais plus sur ce blog (ce qui serait peut-être une bonne chose). Ce que je trouve impardonnable, chez Sorman, c'est cette distorsion idéologique qui le fait célébrer la sélection d’une Pauline, alors que la pauvrette n’est visiblement pas qualifiée pour le job (entre autres aberrations), et prendre Obama de haut, alors que c’est l’un des politiques les plus remarquables de ces dernières années, tout le monde en convient à peu près, y-compris chez les Républicains. Mais bon, ni Sorman ni nous n’avons le moindre impact sur ces élections. On vient se détendre ou se défouler les méninges, un coup d'escrime mentale, et on repart au boulot. Seulement depuis un an et plus que je lis ce blog, Sorman s’est gouré de manière assez constante. Sur la récession et la crise, sur les élections US (j’attends qu’il mange son chapeau le 4 Novembre au soir), et son univers idéologique a pris l’eau mieux que le Titanique. Il n'y a apparemment que lui pour ne pas le percevoir. Classique, me direz-vous. Mais bon, comme il dit, il n’est pas trader, donc tout va bien.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.