Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« The Free-Marketeers Strike Back . | Accueil | Gens du voyage et autres Roms »

Commentaires

Cher GS,
Une analyse lucide sur la charité business et la nécessaire et si difficile transparence de l’affectation des dons.

Que pensez-vous de l’initiative des milliardaires américains Bill Gates & Warren Buffet entrainant une quarantaine de milliardaires à s’engager publiquement sur la promesse de transmettre la moitié de leur fortune à leurs bonnes œuvres ?

Cela fera un paquet de milliards de dollars, 50 Mds$ pour les deux plus grosses fortunes si elles tiennent leurs engagements, de quoi rendre folles toutes les associations caritatives.

On connaissait la volonté de
Bill Gates en faveur de sa fondation mais pour les autres, réalité ou virtualité ? Est-ce vraiment sérieux ?

Certes créer et financer Sa propre Fondation alimentée par la moitié de sa fortune est un acte philanthropique qu’il faut savoir saluer ; sans trop d’illusions sur leurs motivations en sachant que ces milliardaires qui ne se mettent pas sur la paille en tirent généralement gloire, activité pour leurs proches qui dirigent la fondation et reconnaissance jusqu’à leurs derniers jours.

" Que pensez-vous de l’initiative des milliardaires américains Bill Gates & Warren Buffet entrainant une quarantaine de milliardaires à s’engager publiquement sur la promesse de transmettre la moitié de leur fortune à leurs bonnes œuvres ? "

Je pense que les oeuvres de charité interieurs dans nos sociétés occidentales sont beaucoup plus sur. Peu de corruption au niveau étatique et aides bien plus facile par sa proximité et il est plus facile de surveiller ce qui se fait de l'argents des dons. Aux USA les fondations payés par les riches sont bien réels et non virtuel ou inexistants.

Question à Sorman,

Après votre billet; peut-on encore faire confiance en donnant de l'argent à " Action contre la faim "? Vous qui en êtes le co-fondateur?

D.J

Action Contre la Faim reste une des meilleures ONG , française à l'origine , mondialisée maintenant: je précise que je n' y exerce plus aucune responsabilité.
Quant aux mécènes US , leur motivation est évidemment mixte : Bill Gates était haï comme président de Microsoft ( bien qu'il ait créé des milliers d'emplois ) et adulé depuis qu'il est mécène. Il n'empêche que sa Fondation est bien conçue , aidant les bons projets qui lui sont soumis plutôt que de gérer elle -même. Le contexte américain doit aussi être pris en compte : s'enrichir sans donner serait aux Etats-Unis , impensable. Il existe aux US une catégorie singulière , celle des super riches , presqu'inexistante en Europe .Pour mémoire , le secteur non-profit couvre toute la culture , l'éducation, les religions , la santé et représente environ 12% de l'activité nationale. Le budget culturel US est très supérieur au budget français mais il est privé, non profit.
En France , la seule super riche qui donne beaucoup via sa Fondation est Mme Bettencourt. D'autres qui sont aussi fortunés qu'elle ne donnent rien sauf pour leur relations publiques.

Hors sujet - beurre aigre

Encore que "fédération de peuples peu solidaires", on connait.

Donc, le périmètre des négociations a été délimité : régionalisation de l'impôt, des alloc. familiales, des trains, encore un peu de tout et beaucoup de n'importe quoi.
Et pour les revendications francophones ? nada, niks, niente, peau de balle et peu de zébu.
On nous explique côté flamand que le fait que l'on n'ait pas accédé à toutes les revendications flamandes doit déjà être regardé comme un concession de la part des flamands.
Les francophones ont accepté le financement de Bruxelles, une misère, qui leur coutera dix fois ce qu'il leur rapportera (si il leur est jamais payé).
Au dernier moment, les flamands ont décidé qu'il fallait parler des clés de répartition du budget fédéral.

Les socialistes veulent la paix à tous prix ; ils auront la panade, et le déshonneur.

Un ministre flamand dans les années 80 : On rentre dans les wallons comme dans du beurre.

Chantage permanent

Jean Gol s'est battu toute sa vie en faveur d'un rééquilibrage du pouvoir dans le pays en faveur des francophones.
Selon lui, c'était la seule façon de donner un avenir politique au pays.
Si mon pays, qui est déjà le plus régionalisé au monde, "crève", selon les voeux des flamingants, c'est parce qu'à chaque réforme, le pouvoir des francophone a été réduit, mis sous tutelle flamande. Les francophones se sont mis sous le canon du fusil flamand en espérant qu'ils ne tiraient jamais. On n'a jamais qu'un pouvoir abusif qui se savait sans réplique ne s'exerce.
Cette réforme ne fait qu'aggraver un peu plus la dépendance des francophones, qui cèdent du pouvoir ou de l'argent, à tour de rôle.

J'ai oublié le lien :
http://www.lesoir.be/actualite/belgique/elections_2010/2010-08-23/les-nouvelles-demandes-de-la-n-va-sement-le-doute-788823.php

Evangile selon Saint Jean
Chapitre 12
Versets 3 à 6
"Marie, ayant pris une livre d'un parfum de nard très pur, très précieux, en oignit les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux. Et la maison fut remplie de l'odeur du parfum. Alors, un de ses disciples, Judas Iscariote, celui qui devait le trahir, dit: "Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres?" Il dit cela, non qu'il se souciât des pauvres, mais parce qu'il était voleur, et qu'ayant la bourse, il dérobait ce qu'on y mettait. "
Fabrice Hadjadj parle ainsi de ces versets : "Judas sait être humanitaire".

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.