Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Gens du voyage et autres Roms | Accueil | La crise de fonds et comment en sortir. »

Commentaires

Je pense qu'il s'est pris un savon conjugal, ce qui sappe le moral. L'affaire B&W risque de le rattraper, il se fait incendier pour ses propos sécuritaires, passe (une fois de plus) pour un blanc-bec vis à vis de son premier ministre, a une cote de popularité proche de celle de Crétinus en fin de mandat, et nage en plein le marasme économique.
Franchement, y'a de quoi être déprimé.
Soler, composez vite une ode à notre Souverain et servez lui un grand verre de bourbon
("j'vous ai apporté du bourbon, parce que les fleurs, c'est périssa-a-a-ble..." - pour l'accent, demandez à Jeo).

ETF, la honte

Manifestement vous ne l’avez pas remarqué mais s’agissant des directives présidentielles et des décisions gouvernementales, je me réfère par principe à leurs déclarations et à leurs actes et non aux inévitables bruits et fureurs du microcosme politique cher à Raymond Barre.

Je constate que vous avez une attitude opposée, en réagissant avec fougue d’autant plus rapidement que les supposés propos sont sévères contre le Président, à telle enseigne que vous colportez la moindre rumeur, le moindre entrefilet de mensonges propres à salir – politique ou privé
– la honte devrait vous habiter après tant de vilain coups… !

Le comble étant que vous vous permettez néanmoins de vouloir donner des leçons de principes & d’honneur, croyez bien qu’elles sont d’autant plus inutiles que mon honneur est sauf - je ne l’ai pas dévoyé dans de basses besognes, celles dont vous êtes friands, en suivant des principes simples de bon républicain.

En été les gouvernants prennent des décisions qu’ils souhaitent mettre en œuvre discrètement ; que disait-on des mesures de Grenoble ? ETF: C’est pour des raisons électorales, il veut ratisser large… !

Quand le sondage sort, DSK (59%) et Aubry seraient grands vainqueurs. Ah mais - voila le travail - je vous l’avais bien dit !
ETF, vous n’avez pas honte !

PS: on veut oublier que NS ne prend personne par surprise, il a toujours annoncé et assumé ses directives - sans honte.

Fini les vacances

Sarkozy qui déprime ce n'est pas bon ; il est tout de même moins malhonnête que Mitterand, moins "revenu de tout sans être allé nulle part" que Chirac.

Si il pouvait se concentrer sur l'Europe, dégager avec Merkel, qui en a aussi besoin, une ligne commune, une perspective, en droit, et non pas lancer l'Etat français dans toute une série d'actions interventionistes, vouées à l'échec.

Paradoxalement, le plus européen des Président français est aussi le moins enthousiaste vis-à-vis de l'Europe. Est-ce la peur de se faire reprocher ses origines, de la prudence envers l'esprit franchouillard ?

Il ferait mieux de se remettre au boulot : on mettra les cornichoneries estivales sur le dos de la dissipation des vacances.

En écoutant son discours, on a été frappé par son manque de discernement vis à vis des fluctuations du marché des commodities. Sarkozy a repeté "qui peut vivre avec des fluctuations pareilles" ?

reponse : les agriculteurs eux memes, bien content quand ca monte.

http://leparisienliberal.blogspot.com/2010/08/passez-par-la-case-depart-en-touchant.html

Finalement, Sarkozy est seulement un autre cancrelat économique comme on en voit tant d'autre en politique. Dommage. j'aimais bien ses discours qui détonnaient d'avec le politically correct.

Cher GS,

L’année passée lors de la 17ième conférence des ambassadeurs vous faisiez le commentaire suivant :

« Le Président considère que la volonté est une pensée, les ambassadeurs en tiendront peu compte et géreront la continuité, l’essayiste présent fera du mauvais esprit, Erik Orsenna, qui est mon voisin, en fera un roman. Ainsi s’achève la dix-septième conférence des ambassadeurs de France : il m’a été donné d’assister au dix-sept. Je n’ai pas souvenir qu’aucune d’entre elles, sous trois Présidents, ait trop changé le cours de l’histoire »

A lire votre dernière rubrique il semblerait que cette dix huitième édition se maintient dans la tradition :

- les ambassadeurs vont poursuivre la gestion dans la continuité
- et l’essayiste présent fera du mauvais esprit

Pour le mauvais esprit on est servi et la rubrique s’illustre par une grande pauvreté rédactionnelle, serait-ce voulu afin de conforter la thèse de l’essoufflement… ou est-ce le fait d’une crise de créativité de notre essayiste préféré ?

Pour les ambassadeurs présents lors de cette édition, le programme de l’année qui vient : l’ampleur des sujets en cours et les projets et directives présidentielles pour la diplomatie française sont – juste grandioses –

Je doute que notre diplomatie, en charge du G8 et du G20 pour une année complète, n'ait jamais eu une telle richesse d’actions concrètes à mener tant sur la scène européenne que mondiale depuis +50 ans.

Non les idées présidentielles ne sont pas neuves, elles sont révolutionnaires !
Je ne sais qui sera aux manettes de notre diplomatie en octobre prochain lors du prochain remaniement mais la place va être courue et exaltante, les jeunes talents diplomates qui auront la chance d’y participer en garderont probablement – contrairement à GS – un souvenir et une expérience exceptionnelle !

L’essoufflement ce sera pour cette course au portefeuille miraculeux !
Alain

J'éclate de rire !

Alain Soler vient de battre tous ses records !

Ecroulé de rire !

Sarkozy à bout de souffle? j'ai peut-être la solution pour lui décharger ses journées de ouf.

Hier à midi dans un bistrot de Lausanne; j'étais en train de manger un sandwich, quand tout à coup déboule le sosie de Sarkozy. Même tête, même coiffure, même taille. mais avec l'accent vaudois; donc c'était pas le vrai président.

Si cela l'intéresse; le président français peut toujours me laisser un E-mail au cas où il en aurait besoin pour les sales besognes.

D.J

Suite de la conférence des ambassadeurs , autour de François Fillon . Excellent discours , solide , construit : le corps diplomatique en a été requinqué, après le désastre de l'Elysée . Ce n'est pas moi qui parle de désastre mais les diplomates intéressés. Le Premier ministre leur a parlé concrètement de lutte contre le terrorisme , de l'action culturelle , des restrictions budgétaires et de l'expulsion des Roms " dans le cadre de la loi" . Les plus sceptiques et il en est , sont repartis plutôt convaincus . Persuadés aussi que Fillon désormais roule pour lui-même.

"Excellent discours..." Not a surprise.
"Persuadés aussi que Fillon désormais roule pour lui-même."
Tant mieux. Fillon a la stature, le sérieux, la maturité, et la compétence pour occuper le poste de Calife. Dans le cas d'un affrontement Fillon/Strauss (lire son appel déguisé à la modernisation du PS ce matin), la France aurait enfin deux candidats à la mesure du poste. Ca nous changerait du cirque Sarko/Sego. Et ce serait de loin préférable à un affrontement Sarkaubry. Martine a beaucoup de qualités, mais il lui faudrait faire une révolution culturelle. Pas facile. On ne se refait pas, ou alors, difficilement.

François Fillon devant les diplomates

Le Monde : « Dans un discours devant un parterre de diplomates français réunis à Matignon, le premier ministre a mis en garde contre les "grandiloquences hors de propos de ceux qui, aveuglés par leurs querelles personnelles, en arrivent à dénigrer la France".

Déclarant encore que "respecter la France, c'est aussi respecter le président de la République, élu par les Français".

L'ancien premier ministre Dominique de Villepin, président de République solidaire (RS), avait jugé que le virage sécuritaire inauguré lors du discours de Grenoble constituait une "faute morale, [une] faute collective commise en notre nom à tous, contre la République et contre la France". "Il y a aujourd'hui sur notre drapeau une tache de honte", avait-il ajouté.

Alors que les initiatives du chef de l'Etat suscitent aussi de violentes critiques dans la presse étrangère, le chef du gouvernement a appelé les diplomates français à "expliquer" et "défendre la position française". "Avec le président de la République nous menons une politique résolue et juste" et "la France est suffisamment ouverte et généreuse pour pouvoir se montrer également ferme vis-à-vis de ceux qui ne respectent pas ses lois", a lancé François Fillon.

"Gardons-nous des amalgames douteux et des références historiques mal venues, qui sont une insulte à l'Histoire", a-t-il aussi dit, allusion aux parallèles entre la situation actuelle et la France de Vichy faits par certains journaux étrangers.

"La France est une démocratie et avec le président de la République nous agissons dans le strict respect de l'Etat de droit." »
http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/08/26/francois-fillon-tance-les-grandiloquences-de-dominique-de-villepin_1403244_823448.html

Le premier ministre François Fillon a toujours été excellent et loyal, son discours en est une nouvelle preuve.

On retrouve cette expression qui ponctue chacune de ces phrases : « avec le président de la République…. » .
Par exemple: "La France est une démocratie et avec le président de la République nous agissons dans le strict respect de l'Etat de droit." »

Le moment venu s’il en a l’ambition et le souffle il sera un excellent candidat à la présidentielle.
Alain

SarkoGate : Raccompagnons Nicolas Sarkozy à la frontière … de l'Elysée : http://www.facebook.com/group.php?gid=142284815808171

Rejoins moi !

David CABAS
david.cabas.over-blog.fr

Il y a en Belgique une communauté francophone, attachée à la langue française, regroupant Bruxelles et la Wallonie, et une région, territoire de la Nation flamande.

Que nos institutions disent exactement le contraire montre combien la Nation flamande abuse de sa position dominante pour dénier aux francophones leur droit à une repésentation politique cohérente qui pourrait garantir le respect de leurs droits.

Dans ces conditions, on peut maltraiter les francophones à tout bout de champ.

L'astuce est de refuser aux francophones les moyens de leur responsabilité, tout en leur repprochant leur irresponsabilité, et en leur faisant un chantage permanent à l'indépendance de la Flandre.

Que la Flandre prenne son indépendance si cela lui chante, mais qu'elle la prenne en Flandre.

Il n'est pas indifférent que les Roms furent exterminés par les Nazis : ceci éclaire l'émotion réelle et pas seulement partisane soulevée par leur expulsion.
Il se trouve en France , beaucoup d'autres clandestins : pourquoi les Roms sont-ils seuls visés en tant que communauté? Sarkozy aurait du y penser ou être mieux conseillé.

"Non les idées présidentielles ne sont pas neuves, elles sont révolutionnaires !"
l'auteur de ces lignes a probablement été formé à l'école soviétique, en tout cas c'est surement un permanent de l'ump chargé de surveiller les blogs des principaux intellectuels et économistes français pour y prendre la température et y distiller la bonne parole de la pravda élyséenne...

Vous êtes trop charitable, cher taulier. Cette "faute de goût" Sarkofeuxique n'est pas liée à un manque de réflexion ou à de mauvais conseillers. Elle est révélatrice, d'une part, d'une ignorance crasse, et d'autre part, d'une tendance naturelle et assumée à l'extrémisme (rappelez-vous la "liquidation de 68") dans les propos et dans les actes. Sans doute au nom d'une franche virilité et du fantasme d'une droite décomplexée. Phénomène inquiétant, car ce n'est pas de ce genre d'inhibitions qu'on voudrait que la droite se défasse.

"Il n'est pas indifférent que les Roms furent exterminés par les Nazis : ceci éclaire l'émotion réelle et pas seulement partisane soulevée par leur expulsion."

C'est vrai et pas seulement en France ; Fillon a raison de dénoncer les amalgames. Ce que fait Sarkozy n'a rien à voir avec ce qui s'est passé. Les gens vont réaliser.

"Il se trouve en France , beaucoup d'autres clandestins : pourquoi les Roms sont-ils seuls visés en tant que communauté? "

Une hypothèse : parce que cela permet de faire du chiffre, parce que n'ayant pas de domicile, réel ou fictif, et pas d'attache particulière en France, et ne cherchant pas à en avoir, ils forment un cible facile et identifiable.

Monster cet ami qui me veut du bien

Connaissez-vous les projets de la diplomatie française tant pour la scène européenne que mondiale? Dans l’affirmative faites en l’énumération et constatez que nombre d’entre eux bouleversent - littéralement révolutionne - l’ordre actuel.

Vous n’êtes probablement pas convaincu alors vous pourriez les énumérer et nous dire en quoi ils ne sont pas novateurs.

GS : « pourquoi les Roms sont-ils seuls visés en tant que communauté? »

En France la droite républicaine a toujours souhaité favoriser l’intégration des émigrés.

les roms installés illégalement en situation d’abus de court séjour sont traités en raison de leurs nationalités et non en tant que communauté, le droit français ne reconnait les étrangers que par leurs nationalités.

lors des procédures de retour, c'est vers la Roumanie ou la Bulgarie qu'il sont acheminés, leurs pays d'origine.

ETF, la honte puissance 2

De plus en plus fort, dans l’abject de ses raccourcis outranciers.

Quand GS rappel le destin tragique des victimes du totalitarisme notre si goûteux ETF répond par « Liquidation ».

J’avoue que là vous faites si fort que cela en devient odieux, votre haine aveugle vous emporte vers d’étranges contrées particulièrement révoltantes.

Crasse ignorance - Votre prétention de supériorité devient répugnante – mon cher il est temps de vous soignez !
Vous n’avez pas honte ?

"De vous soignez"? De vous soigner "er", Soler, "er"!
Pour le reste, c'est bien Sarko qui s'est vanté de vouloir liquider l'héritage de Mai 68. Paroles dignes d'un Lepen dans ses meilleurs jours (et d'une tartufferie sans nom).
Je n'ai jamais parlé de "liquidation des rom", c'est vous qui fantasmez et faites des associations douteuses.
La droite se décomplexe de bien mauvaise manière, ou plutôt, une certaine droite, parce que fort heureusement, toute la droite est loin de s'aligner sur son Petit Timonier.

ETF Prétentieux et toujours donneur de leçons

Du Lepen et du Fn plein la bouche, comme Mitterrand et ses amis d’hier et d’aujourd’hui, vous n’hésitez pas à user des mêmes mimiques et formules scabreuses et outrageantes.

Comme François Mitterrand n’hésita pas - pour se maintenir au pouvoir - à changer la loi pour inviter Lepen avec ses trente députés à l'Assemblée National : ces bons apôtres donneurs de leçons ! Vous n’avez pas honte !

Du "FN", compagnon Soller, du "FN", pas du "Fn"!
Donneur de leçons? Oui, c'est d'ailleurs une des caractéristique des Obamaniaques. Prétentieux, oui! Trois fois oui! Et fier de l'être (face au néant), car c'est une caractéristique saillante du gaulois, même émigré.
Nous ressortir Tonton, franchement, ça sent la fin de munitions, la poudre mouillée, voire, d'escampette.
Au lieu de fustigassionner les immigrés et de bouffer du rom (quand tout fout l'camp, donnez dans le sécuritaire et le bouc émissaire), le Petit Timonier ferait mieux de se concentrer sur des choses plus positives, et surtout, plus productives.
Mais bon, un p'tit tour dans le caniveau, ça peut pas faire de mal, pense-t-il... L'ignorant.

Prétentieux donneur de leçons
à tendance schizophrénie, perte des réalités et lubie - du détail - ce Fn qui ne demandait rien à personne !

Vous qui ressortez tous les jours ces vieux oripeaux vous ne supportez pas les réalités, se sont bien vos amis adeptes de la manipulation – méthode que vous assouvissez avec passion - qui portèrent ces trente députés à l’Assemblée nationale, pas les miens !

Prétentieux Obamaniaque, je le crois volontiers, si le FMI pouvait féliciter la France pour sa bonne gestion de la crise financière, sa relance économique adaptée, ses meilleurs résultats relatifs aux autres pays pour 2009 et sa bonne prévision de croissance pour 2010 en passe d’être obtenus…merci à notre bon timonier attentif a tous les aspects de notre société ;

que dire des résultats économique de votre idole !
Le prétentieux se voyait déjà – même GS fanfaronnait sur la croissance retrouvée – Obama se voyait déjà à la tête d’une croissance 2010 double ou triple de celle de notre pays – il reculerait à 1.7% presque comme nous…le prétentieux.

Mais il ne faut pas s’inquiéter, il faisait du golf avec Bloomberg cette semaine…

Petit rappel d'économie : les gouvernements ne dictent pas les taux de croissance . Et nul n'est trop capable de les prévoir . Ces gouvernements peuvent au pire ,casser la croissance ou , au mieux , la favoriser , dans le long terme.

D'accord Guy, mais petit rappel de lecture j'écrivais - prévision de croissance - déja évoqué ensemble, c'est le moins que l'on puisse attendre d'une équipe économique.

Savoir analyser une situation à son plus juste degré est une qualité me semble-t-il.

Pour mémoire : le revenu par habitant en Chine est dix fois moindre qu'en occident. La Chine n'est leader sur aucun marché innovant . La politique de l'enfant unique promet une société instable. Le Parti communiste est autiste. Les barrages hydroélectriques se brisent les uns après les autres à la première pluie .

GS qui a assisté à cette conférence des ambassadeurs ne nous a pas parlé du patron du quai d'Orsay.

Bernard Kouchner s'est exprimé, qu'en pense GS, restera, retera pas?

Quels sont les derniers échos du quai?

Je n'ai pas de passion pour les rumeurs , mais enfin, au Quai d'Orsay les diplomates espèrent Juppé

On l'aime bien Juppé. On vote pour.

Même en période de cohabitation, les affaires étrangères - comme la défense - restent plus ou moins pilotées directement par l'Élysée... Quel intérêt pour le président Sarkozy d'y mettre quelqu'un d'aussi entier qu'Alain Juppé? Cette "rumeur" est-elle accompagnée de celle d'une démission du président?

Bernard Kouchner à la Conférence des Ambassadeurs :

« Comme Ministre des Affaires étrangères et européennes, j’ai lancé l’initiative du Sommet européen sur les Roms, dont le premier a eu lieu pendant la présidence française de l’Union Européenne.

(rapport CEdD) Oui, nous acceptons la critique - comme les félicitations (et il y en a dans ce rapport), Non nous n’acceptons pas la caricature. Non, nous n’acceptons pas les amalgames.

Jamais le Président de la République n’a stigmatisé une minorité en fonction de son origine.

Non, jamais nous n’accepterons que des personnes soient sanctionnées pour ce qu’elles sont –
Mais, oui, la République exige que tous soient responsables de ce qu’ils font. »

Des paroles surement sincères et responsables de cet illustre représentant de l'ouverture voulue par Sarkozy et dont la tonalité et la loyauté envers le gouvernement et le Président illustrent au minimum que Bernard Kouchner, comme le premier ministre, veut montrer qu’il reste attaché à la fonction et qu’il n’a pas abdiqué à poursuivre sa tâche, celle d’une année qui s’annonce la plus exaltante pour la diplomatie française depuis un demi-siècle !

Certes Alain Juppé a laissé un bon souvenir au Quai, par beau temps où il aura su surmonter- la tentation de Venise -; cependant l’expérience à montré qu’il n’était pas toujours à l’aise dans les négociations de gros temps, les rapports de force et les replis tactiques là où le grand timonier fait merveille.
Alain

Parler de dérive sécuritaire en se référant à la France actuelle est parfaitement délirant. S'il y a bel et bien une dérive en France, et depuis au moins 30 ans, c'est une dérive INsécuritaire. La délinquance prolifère et se durcit de plus en plus, du fait de l'impunité dont elle jouit. Les émeutes pour ne mentionner que cet aspect sont devenues pour ainsi dire un des symboles de la France dans le monde, au même titre que le camembert ou les châteaux de la Loire!

Des concepts évidents ailleurs (dans des Etats de droit en tout cas) du caractère normatif des lois, du respect de l'autorité ou de sens de l'intérêt général se sont très largement dissous et sont l'objet au mieux d'indifférence, au pire de dérision. Désormais en France, les lois ne sont pas faites pour être appliquées, mais révèlent uniquement une position idéologique au moment où elles sont établies et rien n'est fait pour les faire appliquer.

Le virage sécuritaire de Sarko et de son gouvernement n'existe que dans le discours. Faute d'agir, Sarkozy gesticule, dans le domaine de l'insécurité et de l'immigration, comme pour le reste. Par exemple, on se met à démanteler pendant quelques jours sous le feu des projecteurs des campements de Roms bulgares ou roumains, qui reviendront en font dans quelques semaines, une fois que la tempête sera passée. Il y a quelques années déjà, Sarkozy avait décidé brutalement de faire évacuer des immeubles squattés par des clandestins africains à Paris. Fort bien, sauf que les télévisions montraient les expulsions, mais pas le fait que les clandestins en question allaient squatter d'autres immeubles ou alors se voyaient mettre à disposition des logements sociaux, au détriment des Français et des immigrés réguliers.

A lire les éditoriaux de la presse française ou étrangère suite aux coups d'éclat sarkoziens, on pourrait croire que la France serait devenue brutalement un pays fermé à l'immigration et où règnerait une discipline de fer. La réalité est diamétralement opposée: La politique d'immigration est plus laxiste que jamais et l'insécurité n'est plus depuis longtemps sous le contrôle de nos gouvernants, qui de toute manière semblent s'en ficher, vivant dans une véritable bulle mentale et matérielle dans les beaux quartiers parisiens, éloignés du pays réel.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.