Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Schumpeter à la Maison-Blanche | Accueil | La crise est finie mais aux Etats-Unis. »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d834521ba869e20163015f0f0a970d

Voici les sites qui parlent de Comment meurent les démocraties :

Commentaires

Etats-Unis :
Civilian labor force participation rate = taux de participation de la population active.
Quel est le pourcentage de la population des Etats-Unis qui travaille réellement ?
Janvier 1948 : 58,6 %.
Février 1966 : 58,8 %. A partir de février 1966, le chiffre monte, monte, monte.

Juin 1968 : 60 %.
Octobre 1973 : 61 %.
Mars 1977 : 62 %.
Mai 1983 : 63,7 %.
Octobre 1985 : 65 %.
Août 1988 : 66 %.
Janvier 2000 : 67,3 %. Ce chiffre de 67,3 % est un record dans l'histoire des Etats-Unis.
Ce plateau a duré quatre mois : janvier, février, mars et avril 2000.

Ensuite, à partir du mois d'avril 2000, c'est une chute.
Le chiffre baisse, baisse, baisse.

Janvier 2012 : 63,7 %.
Avec ce chiffre de 63,7 %, les Etats-Unis sont redescendus au niveau de mai 1983.
Autrement dit : le chiffre de janvier 2012 est le pire chiffre depuis 29 ans.

http://data.bls.gov/timeseries/LNS11300000

Sélectionnez les années 1948 et 2012, puis cliquez sur GO.

Le taux de participation à la force de travail en France ? 55% je crois, à vérifier

Vos sources, Guy Sorman ?

Je vois une toute autre fracture que celle que vous décrivez: celle qui existe et grandit toujours entre super-classe mondialisée et ceux qui n'en sont pas.
Parler de géographie, d'états, de systèmes politico-économiques, c'est so yesterday.
La super-classe chinoise fonctionne main dans la main avec l'américaine, la saoudienne, la balouchistanaise.
Partout, les adversaires de la répartition des richesses tiennent le haut du pavé. Bien entendu, à eux tous les moyens de communication, tous les pouvoirs, et même les hauteurs de l'éthique!
Superbe manipulation des esprits opérée depuis les années Reagan. Bravo. Chapeau les gars.
Voyez-vous, cher taulier, le résultat de votre libéralisme ?
Sans une meilleure répartition des richesses, nous les aurons, les régimes autoritaires. Car il ne vous a pas échappé que l'Italie, par exemple, a largement les moyens de sortir du gouffre, en prélevant un peu dans la super-richesse accumulée par la super-classe. L'un d'entre eux qui avait d'ailleurs suggéré de le faire, est vite rentré dans le rang devant le silence assourdissant de ses congénères.
Donc, votre joli discours ci-dessus n'est qu'une méthode habile, quoique probablement inconsciente, de détourner du vrai sujet.

Ayant passe l'essentiel de ma vie dans un pays demo-capitaliste, la France, et vivant actuellement dans un pays ordo-capitaliste depuis maintenant 3 ans, la Chine, je voudrais faire ma part de mon experience concernant le sujet basique de la liberte d'expression dans les deux cas respectifs.

J'ai fait l'experience, en Chine, d'une tres grande liberte de ton, et entendu tres souvent, dans les rues de Shanghai, des critiques emises contre le regime communiste, allant meme remettre en cause sa legitimite, en pleine rue, en lieu publique, et meme une fois lors d'un discours anime dans le hall d'une grande banque. Les gens n'ont pas du tout ete inquietes contrairement a ce qu'on pourrait penser. Il semble, d'apres ce que j'ai vu, que ce genre de comportement est tolere en Chine a condition qu'il ne s'etale pas dans les medias ecrits ou audiovisuels, ou se transforment en des manifestations trop ostensibles.

En France, il est extremement difficile de remettre en cause la legitimite de la Republique dans la grande presse ou a la television. Les partisans de la monarchie ou de l'oligarchie, comme Pierre Pujo, sont inaudibles. Comme en Chine, ces discours ne sont tenus qu'en dehors des grands medias.

En France, on peut ajouter egalement une censure visant la critique de l'islam, comme en temoigne les problemes que rencontre actuellement l'association Riposte laique ou cette description du fonctionnement d'un debat televisuel :

http://www.resiliencetv.fr/?p=9841

On peut expliquer aisement ces contraintes contre une liberte totale d'expression pour la raison qu'elles peuvent entrainer des troubles a l'ordre publique. Des critique trop dures envers l'islam, meme dans le cas ou elles seraient tout a fait justifiees, peuvent declencher une vague de xenophobie contre les musulmans de France.

On a egalement assiste au Maroc, recemment, a l'interdiction de la vente d'un numero du magazine le Point representant un dessin d'Allah. Le Maroc n'a t'il pas le droit d'interdire un journal qui pourrait causer un trouble a l'ordre publique?

Par consequent, sur un sujet aussi simple que la liberte d'expression, je me demande s'il existe reellement une facture entre deux blocs, l'un demo-capitaliste et l'autre ordo-capitaliste ; ou est ce qu'il existe des contraintes dans certains pays parce que des sujets peuvent causer des graves troubles a l'ordres publiques?

" Voyez-vous, cher taulier, le résultat de votre libéralisme ? "

Pour le libéralisme; Sorman ( tout comme moi ) défend un principe. Sorman n'est pas responsable des politiques de redistribution des états.

" Car il ne vous a pas échappé que l'Italie, par exemple, a largement les moyens de sortir du gouffre, en prélevant un peu dans la super-richesse accumulée par la super-classe. "

l'Italie doit surtout penser à dépenser et à gaspiller moi l'argent du contribuable avant de ponctionner qui que se soit.

D.J


" En France, il est extremement difficile de remettre en cause la legitimite de la Republique dans la grande presse ou a la television. Les partisans de la monarchie ou de l'oligarchie, comme Pierre Pujo, sont inaudibles. Comme en Chine, ces discours ne sont tenus qu'en dehors des grands medias ".

Vous ne connaissez pas l'hebdomadaire " Marianne " ou le " Canard enchaîné "?

D.J

"tant ils nous semblent acquis, comme la liberté d'expression"
Oui, et la loi Gayssot ne relève pas du délit d'opinion...

On ne voit pas quels troubles Liu Xia , artiste photographe pourrait causer en Chine ? Et cependant elle est en prison parce que son mari l'est aussi. Liu Xiaobo, écrivain trés dangereux , avait sur son blog, envisagé une négociation avec le PC pour transiter vers la démocratie qui figure dans la Constitution chinoise: 11 ans de prison.
La liberté se mesure- toujours- au degré de tolérance d'un régime envers les "dissidents": en France en 1943 , si vous n'étiez ni juif , ni résistant tout était permis ( Sartre produisait des piéces de théatre). En France , le coût de la dissidence est proche de zéro. En Chine, mieux vaut s'enrichir que d'envisager publiquement un avenir sans le Parti communiste.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_contre_le_racisme#France
Voyez l'arsenal au service du délit d'opinion... On se fait à tout: EnDirectDeChine et Guy Sorman nous le montrent chacun à sa façon!

Ce BA est décidément mythique...

Il se permet un commentaire totalement hors sujet, avec un chiffre auquel on fait dire tout et son contraire.

Ensuite, le "Vos sources, Guy Sorman ?" restera dans les annales du web, totalement iconoclaste !!!

Le nain se permet une quasi insulte au maître incontesté de la pensée libre !

Merci M. Sorman en tout cas pour votre blog qui est vraiment rafraichissant.

Ne prêtez pas attention à BA (Bruno Arfeuille, instituteur de banlieue) ; il sévit depuis des années sur de nombreux blogs avec des copier / coller incessants annoncant la fin du monde...

Guy Sorman écrit :

"La montée en puissance de l’ordo-capitalisme tient aux circonstances : l'émotion qu'a suscitée la crise de 2008 n'est pas dissipée et les peuples s'impatientent. Par défaut d’explication peut-être ? En réalité, la stagnation du démo-capitalisme n'est pas insoluble (les Etats-Unis remontent)"

En réalité, c'est le contraire.

En réalité, les Etats-Unis ne remontent pas.

Depuis avril 2000, les Etats-Unis s'enfoncent.

Civilian labor force participation rate = taux de participation de la population active.

Quel est le pourcentage de la population des Etats-Unis qui travaille réellement ?

Avril 2000 : 67,3 %.
Janvier 2001 : 67,2 %.
Janvier 2002 : 66,5 %.
Janvier 2003 : 66,4 %.
Janvier 2004 : 66,1 %.
Janvier 2005 : 65,8 %.
Janvier 2006 : 66,0 %.
Janvier 2007 : 66,4 %.
Janvier 2008 : 66,2 %.
Janvier 2009 : 65,7 %.
Janvier 2010 : 64,8 %.
Janvier 2011 : 64,2 %.
Janvier 2012 : 63,7 %.

Avec ce chiffre de 63,7 %, les Etats-Unis sont redescendus au niveau de mai 1983.

Autrement dit : le chiffre de janvier 2012 est le pire chiffre depuis 29 ans.

http://data.bls.gov/timeseries/LNS11300000

@BA
http://stats.bls.gov/opub/mlr/2011/11/cls1111-tables.pdf
page 125 > participation rate
Les 55% évoqués par Guy remontent aux années 90 mais on n'est pas loin.

@André
"Le nain se permet une quasi insulte" Traiter les gens de nains, C'est votre façon de vous faire des amis?
"maître incontesté de la pensée libre"
La pensée libre n'a pas de maître et la contestation lui est consubstantielle.
"Bruno Arfeuille, instituteur de banlieue"
Il choisit pour des raisons qui lui appartiennent de ne pas donner son nom: respectez le. Dénoncer ses petits camarades... C'est pas joli joli!

Farid, l'important, c'est le plateau atteint en avril 2000.

Depuis avril 2000, le taux de participation de la population active baisse.

J'insiste sur ce taux car c'est ce taux qu'il faut regarder.

Concernant les autres taux, il faut s'en méfier. Le gouvernement des Etats-Unis a une magouille pour faire baisser les statistiques officielles.

"Persons not in labor force" = personnes qui n'apparaissent plus dans les statistiques officielles (par exemple, les travailleurs découragés, qui ont arrêté de chercher du travail).

Quelle est l'évolution du nombre de "persons not in labor force" ?

Janvier 2011 : 86 168 000.
Janvier 2012 : 88 784 000.

http://www.bls.gov/news.release/empsit.t16.htm

Aux Etats-Unis, ils sont en train de radier massivement les chômeurs des statistiques officielles. C'est une magouille pour faire baisser les chiffres du chômage.

En un an, ils ont effacé des statistiques officielles 2 616 000 chômeurs.

Autrement dit : en un an, 2 616 000 chômeurs sont toujours au chômage aujourd’hui, mais ces 2 616 000 chômeurs ont disparu des statistiques officielles.

@Farid Ziani

Je me permets certaines petites "piques" avec mon camarade BA car nos débats sur Internet remontent à il y a très longtemps ; et il n'est pas avare d'insultes lui non plus quand il s'y met.

Je me permets d'utiliser son nom car c'est lui qui a (en son temps) innondé le web de son "savoir" en l'utilisant.

Quant aux stats US, on lui a déjà expliqué plusieurs fois en quoi ses vues savantes étaient, pour rester poli, stupides.

Ici : http://www.ritholtz.com/blog/2012/02/taking-apart-the-january-2012-nfp-data/

Ici : http://www.ritholtz.com/blog/2012/02/a-few-thoughts-on-the-employment-situation/

Et ici : http://www.ritholtz.com/blog/2012/02/last-word-bls-decennial-census-adjustment/

Mais il ne tient jamais compte des avis divergents du sien.

Bonne remarque sur la pensée libre ;-)

Guy Sorman écrit :

"La montée en puissance de l’ordo-capitalisme tient aux circonstances : l'émotion qu'a suscitée la crise de 2008 n'est pas dissipée et les peuples s'impatientent. Par défaut d’explication peut-être ? En réalité, la stagnation du démo-capitalisme n'est pas insoluble (les Etats-Unis remontent)"

Mais ça, c'est ce que la propagande médiatique nous répète, nous répète encore, nous répète toujours.

Tout va très bien, madame la marquise,

Tout va très bien, tout va très bien.

Dans la réalité, les Etats-Unis ne remontent pas.

Dans la réalité, depuis avril 2000, les Etats-Unis continuent à s'enfoncer.

Dans mes messages ci-dessus, j'ai cité les chiffres, et j'ai donné les liens qui permettent de vérifier cette réalité.

Mais en France, c'est pareil.

Mais au Royaume-Uni, c'est pareil.

La propagande médiatique nous joue du pipeau, mais la réalité est bien différente.

Le monde réel montre que la roue est en train de tourner.

Le monde réel montre que les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, etc, etc, sont en train de s'enfoncer de plus en plus.

Mais en revanche, d'autres pays sont en train de s'enrichir, de devenir de plus en plus prospères, de plus en plus puissants.

La roue tourne, et c'est très bien comme ça.

Guy Sorman : "En France , le coût de la dissidence est proche de zéro."

Si le cout de la dissidence est proche de zero pour les monarchistes ou autres partisans d'un regime oligarchique, ne serait ce pas parceque leurs idees n'auraient de toute maniere aucune influence sur la societe?

En revanche, si on devient un dissident sur le theme de l'immigration, et si on se montre trop temeraire, peut on avoir des problemes en France? Notamment parce que ce sujet peut deboucher a des debordements?

En Chine, si le sujet d'un changement de regime est interdit dans les grands medias, ne serait ce pas a cause des debordements potentiels?


Sinon, il est exact qu'en France, on est plus soft a l'egard des dissidents par rapport a la Chine. Mais ne serait ce pas du a une question de temps?

A mon humble avis, une plus grande tolerance envers les dissidents demande du temps, la Chine etant aujourd'hui deja plus tolerante que 30 ans plus tot, on peut imaginer qu'elle le devienne encore davantage si les conditions sociales evoluent au point de rattraper celles de l'Occident.

A l'heure actuelle, je remarque que la societe chinoise n'est pas aussi mure que celle de la France et qu'un changement de regime peut vraiment deboucher sur des debordements et des crises, un peu a la maniere des pays democratiques manquant de maturite, qui connaissent aujourd'hui des troubles comme la Cote d'Ivoire ou les Maldives.

@ EnDirect,

Les élections en France sont de la dissidence puisqu'il s'agit de changer de pouvoir à la tête de l'état.

Et comme le dit Guy elle est proche de zéro et non de zéro; parce qu'une dissidence par un coup d'état serait totalement illégale et anti-démocratique.

Le problème en Chine; c'est que leurs dirigeants ou les apparatchiks du parti ainsi que leur défenseur style l'intervenant Empereur prétendent que la majorité des chinois sont très satisfait de la politique de Pékin; alors qu'au final il ne leur laisse de tout façon pas le droit de choisir. exactement comme vous dites que les Chinois ne sont pas mûr pour un changement de régime.

Avec des arguments pareils il ne le seront jamais. Pour être mûr de quelques chose il faut bien commencer un jour; entre autre pour prouver la véracité de la chose.

Il n'y a pas de vraiment d'exemple d'un passage d'une dictature à celle d'une démocratie sans violence quand les despotes s'accroche indéfinitivement à leur pouvoir.

Les dirigeants chinois savent le risque qu'ils encourent si ils lâche le pouvoir à une démocratie multipartite. Perdre tout leurs privilèges et au pire d'être pendu haut et court ou lynché comme Kadhafi.

D.J

Ordo capitalisme contre démo capitalisme...je ne sais qui va l'emporter...en revanche, la trollisation croissante des commentaires va pourrir le "débat"...ETF, terminator de 3ème génération, a déjà bien ravagé le terrain...

:-)

DJ : Tu n'as pas compris. Le canard enchaine, l'hebdo Marianne, ou le changement de president, ne remettent nullement en cause le regime republicain. J'evoque les alternatives a la democratie que sont l'oligarchie ou la monarchie qui n'ont pas voix au chapitre en France.


Sinon il existe des passages en douceur d'une aristocratie/oligarchie a la democratie. Je citerai les exemples de la Republique de Chine, de la Coree du sud, du Chili et de l'Espagne a la fin du 20e siecle.


Le cas de l'Espagne est le plus interessant a noter. Dans les annees 1930, la democratie espagnole etait extremement immature. Ricardo de la Cierva a demontre que les assassinats politiques perpetres par les gens du Frente popular et de tres graves emeutes violentes tant de la gauche et de la droite etaient extremement frequentes a partir de 1934.

Ensuite, la longue periode de stabilite et de croissance economique qui a suivit la guerre civile a pu engendrer une societe plus mure a l'exercice democratique, ce qui a donne une transition democratique sans heurts et sa bonne continuation sans violences jusqu'a aujourd'hui.

Pour ma part plus la democratie s'installera tard en Chine, plus la societe sera apte a la faire fonctionner correctement.


DJ "Pour être mûr de quelques chose il faut bien commencer un jour; entre autre pour prouver la véracité de la chose."

Si cette affirmation est un souhait pour que la Chine commence sa transition democratique tout de suite, cela releve de l'inconscience et d'une meconnaissance profonde de l'Histoire de la Chine. Une transition politique qui se passe mal, avec l'installation d'un regime faible en Chine, peut deboucher sur un veritable chaos, comme ce fut le cas du regime parlementaire chinois des annees 1910 qui a engendre le chaos des seigneurs de la guerre.

Observant la societe chinoise de l'interieur, j'ai pu constater que les gens souhaitent garder la stabilite, la securite et la croissance economique plutot que de risquer une transition politique imprevisible avec les risques de chaos potentiels.


"les despotes s'accroche indéfinitivement à leur pouvoir."


Dans le cas chinois, la motivation du refus de la transition democratique se retrouve dans les explications citees ci dessus.

Je voudrais citer le cas de Cincinnattus, qui parait il, etait le modele d'homme d'Etat de Georges Washington. Homme politique de la Republique romaine, il avait endosse les habits de dictateur pendant une courte periode afin de regler les graves troubles politiques qui regnaient alors dans la cite eternelle. Une fois les problemes regles et que l'exercice du pouvoir peut a nouveau se derouler normalement, il abandonna l'habit du dictateur pour se consacrer au travail de la terre.

Je ferai ce rapprochement avec le regime actuel en Chine. La technocratie pourrait laisser la place a une transition democratique a condition que la societe soit assez mure. Aujourd'hui, elle ne l'est pas encore.

" Observant la societe chinoise de l'interieur, j'ai pu constater que les gens souhaitent garder la stabilite, la securite et la croissance economique plutot que de risquer une transition politique imprevisible avec les risques de chaos potentiels. "

De quels chinois parlez-vous?. Je ne pense pas que les chinois ruraux qui se font spolier leur terre, qui ne profitent pas des fruits de la croissance qui vievent dans la misère et qui sont victimes de corruption d'usuriers locaux au service du PC ont l'impression de vivre en sécurité et de la stabilité sociale.

" DJ : Tu n'as pas compris. Le canard enchaine, l'hebdo Marianne, ou le changement de president, ne remettent nullement en cause le regime republicain. J'evoque les alternatives a la democratie que sont l'oligarchie ou la monarchie qui n'ont pas voix au chapitre en France ".

Personne ne va terminer dans une prison en France celui déclare publiquement qu'il faudrait revenir à une monarchie. De même que bien des anarchistes qui ne veulent plus de structure républicaines n'ont jamais eu de problèmes quand ils le revendiquent publiquement.

De plus pour que la France passe d'un système démocratique à un système qui ne l'est plus; il faudrait que les Français eux-mêmes soit assez cons pour voter pour ceux qui voudraient en arriver là. Ou carrément formater un coup d'état. Contre l'avis des Français. Mais à la différence de la Chine; les Français ont justement le choix de leur société.

" Pour ma part plus la democratie s'installera tard en Chine, plus la societe sera apte a la faire fonctionner correctement. "

Pour cela il faudrait déjà un début de démocratie. Qui apparemment n'est pas prêt d'arriver.

Si les coréens du Sud ont eux leur transition en douceur c'est que leurs dirigeants l'ont fait. Prétendre que les chinois ne sont pas encore mûr pour cela; c'est bien un argument de communiste qui sont toujours persuadés qu'ils sont mieux placé que quiconque pour dire ce qui est bien ou mal pour le peuple.

D.J


@ BA,

" En réalité, c'est le contraire.

En réalité, les Etats-Unis ne remontent pas.

Depuis avril 2000, les Etats-Unis s'enfoncent. "

" Aux Etats-Unis, ils sont en train de radier massivement les chômeurs des statistiques officielles. C'est une magouille pour faire baisser les chiffres du chômage.

En un an, ils ont effacé des statistiques officielles 2 616 000 chômeurs. "

Vous êtes en plein délire conspirationniste. Les USA comme la plupart des société occidentales connaissent les fin de droit aux prestation chômage. Ceux qui ne sont plus dans les chiffres officiels c'est justement parce qu'ils sont en fin de droit ou le sont sorti volontairement pour x raisons. Il n'y a aucune magouille pour cacher quoi que ce soit.

Ce qui est important ce sont les baisses de chômage en corrélation avec les créations d'emplois.

De plus Sorman n'est apparemment pas le seul à parler de l'Amérique qui remonte.

D.J

j'ai oublié de mettre le lien.

" De plus Sorman n'est apparemment pas le seul à parler de l'Amérique qui remonte. "

http://letemps.ch/Page/Uuid/c262714e-5745-11e1-ab7a-c4db1fbbe820/Le_sourire_de_léconomie_américaine

D.J

Personnellement, je suis pour une société de type Soleil Vert, avec euthanasie obligatoire, mais en musique, grand écran, et confort moderne, des plus de 60 ans. Cela règlerait d'un coup la question du chômage, des déficits de la sécu et des caisses de retraite, du coût du travail, de la surpopulation, des prix des matières premières, des vieux cons, et de toutes les souffrances qui s'abattent sur les seniors et leurs familles.
Voilà. Simple. Direct. Efficace.
En plus, tout le monde apprécierait mieux la vie, sachant qu'elle sera nécessairement courte. Les fumeurs s'en foutraient plein les poumons, les bouffeurs, plein les entrailles, les --- plein les --- (censure Sormanienne), et j'en passe. Short, but real good.
Reste à créer un parti politique pour défendre cette idée lumineuse. Cherchons un nom. Vite, parce que le temps nous est compté...

DJ On trouve hélas d' éffroyables inégalités en Chine communiste. Non la RPC PCC ce n' est pas le paradis soviétique où tout le monde avait logement, transports, santé gratos. Elle fait partie du Tiers Monde. GS doit s' offusquer qu' un pays communiste soit plus pauvre que le Brésil, à peine 4,5 fois plus riche que l' Inde. Au lieu d' avoir un bidonville en brique et branches de bois en Inde, ils habitent dans des abris près des ponts. C' est vrai que l' équivalent de 4 bidonvilles indiens c' est la misère. Le niveau de vie en Chine coco est dans la moyenne dees 5.5 milliards du Tiers Monde. Remarque si les 1.8 milliards d' Occidentaux ne constituaient pas l' exception, on aurait ingérence non occidentale dasn les affaires du monde, et là des guerres entres grands blocs démocratiques ou non.

" Personnellement, je suis pour une société de type Soleil Vert "

Oui mais; avec les fameux biscuits en moins.

D.J

Démo-capitalisme évidemment. Mais n'oublions pas les racines démo-capitalistes, judéo-chrétiennes.
Ce qui signifie liberté d'entreprendre, libertés civiles,mais aussi ordre et cohésion sociale que le marché libre ne peut assurer seul.

Appelons cela comme on veut : démocratie chrétienne, social-démocratie, social-libéralisme, peu importe.
c'est cet équilibre qu'il faut atteindre, il n'y a pas d'alternative.
C'est d'ailleurs ce que veulent les grands candidats à la présidentielle française.
Ils disent tous la même chose, même s'ils le nient.

Ainsi Hollande déclare-t-il aux Anglais que, tout compte fait, il n'est pas l'adversaire de la finance, un peu comme Sarkozy qui alterne discours de droite dure et discours de gauche.

Quelqu'un a fait référence à Pierre Pujo. Faudrait-il un roi pour renvoyer ces querelles politicardes "au rancart" et arrêter ce cirque une fois pour toute ?

D.J. écrit :

"Vous êtes en plein délire conspirationniste. Les USA comme la plupart des société occidentales connaissent les fin de droit aux prestation chômage. Ceux qui ne sont plus dans les chiffres officiels c'est justement parce qu'ils sont en fin de droit ou le sont sorti volontairement pour x raisons. Il n'y a aucune magouille pour cacher quoi que ce soit. Ce qui est important ce sont les baisses de chômage en corrélation avec les créations d'emplois. De plus Sorman n'est apparemment pas le seul à parler de l'Amérique qui remonte."

D. J. pourquoi ne lisez-vous pas les chiffres du BLS ?

Civilian labor force participation rate = taux de participation de la population active.

Quel est le pourcentage de la population des Etats-Unis qui travaille réellement ?

Avril 2000 : 67,3 %.
Janvier 2001 : 67,2 %.
Janvier 2002 : 66,5 %.
Janvier 2003 : 66,4 %.
Janvier 2004 : 66,1 %.
Janvier 2005 : 65,8 %.
Janvier 2006 : 66,0 %.
Janvier 2007 : 66,4 %.
Janvier 2008 : 66,2 %.
Janvier 2009 : 65,7 %.
Janvier 2010 : 64,8 %.
Janvier 2011 : 64,2 %.
Janvier 2012 : 63,7 %.

Avec ce chiffre de 63,7 %, les Etats-Unis sont redescendus au niveau de mai 1983.

Autrement dit : le chiffre de janvier 2012 est le pire chiffre depuis 29 ans.

1- Si tout va vraiment de mieux en mieux au sujet de l'emploi, pourquoi le pourcentage de la population qui travaille est-il en baisse depuis avril 2000 ?

2- Si tout va vraiment de mieux en mieux au sujet de l'emploi, pourquoi le pourcentage de la population qui travaille est-il tombé au niveau le plus bas depuis 29 ans, c'est-à-dire depuis mai 1983 ?

Si vous ne me croyez pas, voici les chiffres du BLS :

http://data.bls.gov/timeseries/LNS11300000

@ BA,

l'article du lien parle d'un démarrage très récent de l'emploi et non un démarrage depuis plusieurs mois. Cela ne sert à rien de me sortir des chiffres qui remontent jusqu'à dix années en arrière. Ce n'est pas parce que c'est le pire en janvier 2012 que cela ne peut pas s'améliorer en Février.

C'est comme si je vous dit qu'il y a une enfin éclaircie après une période de pluie et que vous me sortez les bulletins météo des jours précédents et de l'heure qui précédait l'éclaircie lorsqu'il flottais encore pour me dire que le temps ne s'améliore pas.

vous êtes vraiment un naïf avec vos chiffres. Vous êtes vraiment la cas type de la personne qui fait dire des chiffres pour que ça l'arrange.

D.J

Bon, D.J., essayez de répondre :

1- Si tout va vraiment de mieux en mieux au sujet de l'emploi, pourquoi le pourcentage de la population qui travaille est-il en baisse depuis avril 2000 ?

2- Si tout va vraiment de mieux en mieux au sujet de l'emploi, pourquoi le pourcentage de la population qui travaille est-il tombé au niveau le plus bas depuis 29 ans, c'est-à-dire depuis mai 1983 ?

Vous le faite exprès ou c'est une deuxième nature chez vous?

Je vous le répette; l'article du journal " le Temps " parle d'une reprise très récente et non une reprise depuis des mois. Les économies reprennent forcemment toujours aprés le plus pire de la situation. ( il faut bien un jour un début ). Ce n'est pas parce que Janvier 2012 est la pire qu'Il ne peut y avoir une amorce de reprise de l'emploi les mois qui suivent. Moi je vous parle du présent et vous; vous me sortez des chiffres du passé en remontant jusqu'en 2010.

c'est exactement pareil pour la météo que je reprend comme exemple. Ce n'est pas parce qu'il a flotté sans arrêt pendant 3 semaines qu'il ne peut avoir un retour du beau temps la 4ème semaines qui suit. Avec votre raisonnement vous me demanderiez comment il peut faire beau aujourd'hui alors que cela fait trois semaines qu'il pleut.

Si vous n'arrivez pas à saisir cette nuance; je ne peut vraiment plus rien faire pour vous.

D.J

juste un truc BA; je vous remet le lien de l'article. Car j'ai l'impression que vous ne l'avez pas vu donc pas lu. Ce sont aussi des chiffres. Et l'on parle chiffres du présent et du futur et non ceux du passé comme les vôtre.

http://letemps.ch/Page/Uuid/c262714e-5745-11e1-ab7a-c4db1fbbe820/Le_sourire_de_léconomie_américaine

D.J

Si vous ne voyez pas que le chiffre du chômage aux Etats-Unis N'est PAS de 8,3 % aux Etats-Unis, c'est que vous êtes aveugle.

Le chiffre du chômage aux Etats-Unis N'est PAS de 8,3 % car ils suppriment des centaines de milliers de chômeurs des statistiques officielles.

Les chômeurs restent chômeurs, mais on les gomme des statistiques.

"Persons not in labor force" = personnes qui n'apparaissent plus dans les statistiques officielles (par exemple, les travailleurs découragés, qui ont arrêté de chercher du travail).

Quelle est l'évolution du nombre de "persons not in labor force" ?

Janvier 2011 : 86 168 000.
Janvier 2012 : 88 784 000.

http://www.bls.gov/news.release/empsit.t16.htm

En un an, ils ont effacé des statistiques officielles 2 616 000 chômeurs.

Comme des centaines de milliers de chômeurs sont radiés des statistiques officielles, le gouvernement US peut venir jouer du pipeau devant les caméras de télévision :

"Vous avez vu ? Les Etats-Unis n'ont que 8,3 % de chômage, et patati, et patata."

Une fois de plus vous vociférez sans rien comprendre.

Les chiffres du chômage dans tout les pays se base sur les inscrits. Ils n'ont rien gommé volontairement; ce sont des fins de droit comme c'est partout pareil dans les autres pays. Il est normal de se référer tout le temps sur les chiffres officiels qui est plus facile pour baser des statistiques fiables. L'important sont les créations d'emploi en rapport avec les pertes d'emplois; bien plus que les chiffres des sans emploi. qu'il y a 8% ou 25% de chômeur; ne change pas que L'essentiel est que l'embauche reparte à la hausse. Et c'est ce qui semblerait bien être le cas. Et c'est ce que vous niez par dépit.

Mais pour vous les chiffres du chômage aux USA ne sont fiable que quand ils progressent et forcemment une arnaque du gouvernement quand ils baissent.

Vous espérez tellement une dégradation irréversible de l'économie américaines qu'il vous est impensable d'imaginer que la situation puisse s'améliorer.

D.J

DJ :

Lorsque le niveau de vie en Chine atteindre celui de la Coree du sud, la Chine serait mature pour passer a la democratie liberale. En cas de passage immediat, a l'heure actuelle, une democratie chinoise pourrait connaitre les graves problemes que connaissent actuellement les Maldives.

DJ : "De quels chinois parlez-vous?. Je ne pense pas que les chinois ruraux qui se font spolier leur terre, qui ne profitent pas des fruits de la croissance qui vievent dans la misère et qui sont victimes de corruption d'usuriers locaux au service du PC ont l'impression de vivre en sécurité et de la stabilité sociale."

La majorite des chinois comme j'ai pu l'observer ici.

Les lois d'expropriation existent egalement en France.

Et savez-vous aussi qu' il y a eu de nombreuses jacqueries de paysans mecontents dans la France pourtant tres democratique des annees 1960?

Il y a malheureusement toujours des injustices, que ca soit dans la Chine d'aujourd'hui, la France des trente glorieuses, ou la Rome des Antonins.

Il faut connaitre cette loi pleine de bon sens de ce tres grand historien qu'est Jacques Bainville :

"Tout a toujours tres mal marche dans l'Histoire."

En meditant sur cette loi, il serait plus juste de de porter des critiques steriles sur quelques cas isoles, alors que nous meme, nous commettons des erreurs semblables dans un systeme qui nous semble pourtant meilleur.

@BA

L'article de ZeroHedge a déjà été commenté (démoli) ici :

http://www.ritholtz.com/blog/2012/02/a-few-thoughts-on-the-employment-situation/

ZeroHedge has been a terrific site when it comes to CDOs, HFT and other challenging aspects of financial complexities. That’s what makes it so difficult to understand why they completely shit the bed with the BLS census adjustment.

Good analyst, bad analysis.

Ou ici :

http://www.ritholtz.com/blog/2012/02/no-rick-santelli-and-zero-hedge-one-million-people-did-not-drop-out-of-the-labor-force-last-month/

No Rick Santelli and Zero Hedge, One Million People Did Not Drop Out of the Labor Force Last Month

Je rappelle que tous les chiffres que je donne sont les chiffres du BLS.

Tout le monde peut donc aller voir les chiffres du BLS avec les liens que je donne ci-dessus.

J'aimerais que quelqu'un m'explique ceci :

- Le gouvernement US raconte que le chômage baisse aux Etats-Unis.

- Mais alors pourquoi le pourcentage des personnes qui travaillent réellement est-il en chute libre depuis avril 2000 ?

Avril 2000 : 67,3 %.
Janvier 2001 : 67,2 %.
Janvier 2002 : 66,5 %.
Janvier 2003 : 66,4 %.
Janvier 2004 : 66,1 %.
Janvier 2005 : 65,8 %.
Janvier 2006 : 66,0 %.
Janvier 2007 : 66,4 %.
Janvier 2008 : 66,2 %.
Janvier 2009 : 65,7 %.
Janvier 2010 : 64,8 %.
Janvier 2011 : 64,2 %.
Janvier 2012 : 63,7 %.

Avec ce chiffre de 63,7 %, les Etats-Unis sont redescendus au niveau de mai 1983.

http://data.bls.gov/timeseries/LNS11300000

C'est ahurissant.

Si le chômage baissait, le pourcentage des personnes qui travaillent réellement devrait remonter. Or, ce pourcentage ne cesse de baisser depuis avril 2000.

Sinon, une liste non exhaustive des persecutions recentes contre le delit d'opinion en France :

http://www.polemia.com/article.php?id=4576

Sinon, comme le rappelle M. Guy Sorman, le cout de la dissidence en France est proche de zero comme le rappelle ce temoignage eloquent :

http://www.fdesouche.com/275796-fdesouche-com-persecute-interview-exclusive-de-pierre-sautarel

@ BA,

Vos chiffre s'arrêtent en janvier 2012 et je vous parle d'un article de mi-fevrier. Rien que pour changer une décimale de vos chiffres sur les millions de personnes potentiellement en capacité de travail est conséquent. Cela ne sert à rien de publier sans cesse des chiffres comme vous le faites sans avoir un moindre raisonnement.

D.J

@ EnDirect,

On a pas vraiment les même notion d'expropriation de terre aux paysan. Bien que les injustices sont universelle dans tout les pays, En France on exproprie contre des indemnités. En Chine c'est quasiment du vol. Des indemnité en forme de bouchées de pain. Non seulement ils se font voler leur terre; mais les usuriers locaux souvent en profitent pour revendre les terrains à prix d'or.

" Sinon, une liste non exhaustive des persécutions recentes contre le delit d'opinion en France : "

L'article parle non pas d'un délit d'opinion mais d'un délit de diffamation. Ce qui n'est pas du tout pareil.

La diffamation peut porter préjudice contre autrui. Maintenant c'est à la justice française de définir si il y a diffamation ou non.

Par contre prendre 11 ans de prison pour avoir demandé au gouvernement chinois d'appliquer un article constitutionnel; est un acte de persécution pour délit opinion et non de diffamation ou d'appels subversifs contre le régime.

La nuance est là.

D.J

@D.J.

N'attendez pas de BA qu'il raisonne.

Tout ce qu'il sait faire, ce sont des copier / coller de chiffres qu'il ne comprend pas ; et reprendre à son compte les thèses teotwawkistes qu'il trouve de ci de là sur Internet.

Par respect pour le travail de Guy Sorman que j'apprécie énormément, je m'arrêterai ici par rapport aux commentaires de cet individu.

J' ai l' impression que GS divise le monde entre les concepts de démocratie/non démocratie. En fait, le réel n' est pas conceptualisable, il faut passer par l' intuition. Les médias quoique l' iran fasse la diabolise et sont entièrement pro Israel quoiqu' il arrive. Il vaut mieux être musulman ou juif en Iran que musulman ou chrétien en Palestine. Il vaut mieux être soviétique en 1980 que Indien maintenant. La démocratie n' est pas la panacée, ce qui compte est le réel. "l' existence précède l' essence" Sartre.

DJ : dans les cas cites ci dessus, les personnes condamnees en France n'ont pas ete condamnees pour diffamation mais pour delit d'opinion comme le demontre le contenu des articles :
on conteste la construction d'une mosquee et on est condamnes. Il s'agit purement d'un delit d'opinion.


Sinon, tu as une meconnaissance profonde de la situation d'expropriation en Chine. D'apres des dialogues que j'ai eu avec la population locale en Chine, les indemnites sont superieures a la valeur du marche du bien immobilier. Il arrive cependant que les gens refusent d'etre indemnises meme si l'indemnite s'eleve a plus de 100 000 euros pour 20 metres carres dans le centre ville de Shanghai (somme correspondant a la valeur du marche).

De plus, il faut noter que les logements en question (d'une valeur actuelle d'environ 100 000 euros) ont tous ete offerts gratuitement au debut des annees 1990 a la poluation chinoise par le gouvernement, une situation que les critiques en Occident ignorent totalement.

Eh oui, en critiquant sans rien comprendre et sans rien connaitre de la situation chinoise, il est normal que les Chinois meprisent tant nos critiques.

Concernant la situation des paysans chinois, il y a encore en ce moment, comme vous le savez, des manifestations contre les expropriations dans la province du Zhejiang, pres de Shanghai.


Cette manifestation peut tout a fait etre legitime, mais je voudrais quand meme soulever quelques questions :

-La Chine etant un pays surpeuple et, contrairement a la France, manquant de terres vides, si on permet aux paysans de garder leur terre, comment pourrait on creer de nouvelles infrastructures industrielles afin de moderniser le pays (barrage electrique etc.)?

-Lors d'une expropriation, si certains paysans demandent une indemnite trop forte par rapport a la valeur de leur bien, ce qui est malheureusement souvent le cas, comment faire si on essaie moderniser la region?

En fait, je pense que la situation chinoise ne peut etre comprise que si on assimile ses facteurs sociaux et historiques (qui sont tres differents par rapport aux notres).

Surtout eviter la vision caricaturale et machicheenne du peuple contre un gros et mechant tyran qui essaie de garder le pouvoir.

BA : Je ne vois pas trop le lien entre le chomage et la decadence eventuelle de certains pays occidentaux :


la grave crise economique durant le dernier quart du 19e siecle en Europe n'a pas entrave sa montee en puissance.

De meme, pour en venir sur un autre point que tu as souleve, si les gens travaillent moins aujourd'hui aux Etats-Unis ou au Japon, c'est parce que l'augmentation de la productivite le permet.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.