Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« L ' Europe, à venir. | Accueil | Liu Xia prisonnière à Pékin »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d834521ba869e2017ee6e7ea4c970d

Voici les sites qui parlent de Rajoy si près du but :

Commentaires

Mariano, monsieur Sorman, Mariano. A ne confondre avec Draghi.

Jeudi 3 janvier 2013 :

Espagne :

Dans son dernier rapport sur l'Espagne, l'OCDE estimait même que le nombre de chômeurs dépasserait 6 millions dans le pays en 2013 et en 2014, à 26,9% de la population active l'an prochain, et 26,8% l'année suivante, contre 25% en 2012.

http://www.romandie.com/news/n/Espagne_annee_noire_pour_le_chomage_en_2012_pas_d_embellie_avant_fin_201350030120131601.asp

En France aussi, ce serait bien que les principaux politiciens s'engagent à effectuer les principales réformes dans la stabilité, au-delà des alternances : fiscalité juste mais non pénalisante pour l'économie, réforme de l'Etat et du marché du travail.
C'est ce que la CDU et le SPD ont fait ensemble du temps de Schroeder. Bayrou est le seul à avoir proposé cette voie, comme naguère VGE avec ses deux français sur trois.

Mais au lieu de cela, on se bat sur la question dérisoire des 75 %.

Rajoy fait exactement le contraire de ses engagements électoraux: hausses massive des impôts et hausses des dépenses publiques. Aucune réforme de la structure ruineuse de l'Etat, aucune réduction de la myriade d'entités publiques qui servent à caser amis, famille et affidés. Aucun de ses engagements sur le dette et les déficits Ne sera tenu cette année.
Il fait peser tout le poids du nécessaire ajustement sur la société civile pour préserver un Etat hypertrohié et les priviléges d'une caste politique incompétente, corrompue et parasitaire.

Thatcher dut beaucoup au pétrole de la mer du Nord...les Écossais le savent...à la guerre des Falkland aussi qui, selon, une tradition navale britannique, fut menée brutalement dans les eaux internationales sans déclaration préalable...quant à Reagan il laissa à son successeur, Bush senior, les conséquences de ce que celui-ci appelait une "voodoo economy"...Bush junior s'en souvint et, lui, fut réélu...

:-)

Thatcher a redresser une économie mis au tapis par le socialisme et Reagan à redresser une économie léthargique. Je ne vois pas ce qu'on peut encore reprocher à ces deux chefs d'état.

On dirait qu'il valait mieux laissé un chômage de masse et une faillite de l'état que d'admettre le réussite du libéralisme à la Thatcher ou à la Reagan. Ni Thatcher et ni Reagan ont promis une société parfaite. Il n'y a que les socialistes qui promettent cela.

@ Gringo,

Faut pas non plus exagéré. Si Rajoy aurait fait tout le contraire de ses engagements, il n'y aurait pas eu de manifs anti-politique de rigueur et les syndicats tant que les socialistes l'auraient remercié de n'avoir pas tenu toutes ses promesses.

Ce n'est pas après 6 mois d'engagement à la tête d'un état en quasi faillite que l'on va renverser une tendance à la hausse des dépenses publiques. Faudrait surtout se demander qu'elle aurait été la situation sans les premières réformes de Rajoy. Probablement un endettement proche des 100% voir plus du PIB.

D.J

Guy,

L'économiste française Esther Duflo va conseiller Obama sur le développement. çà vous inspire quoi?

Esther Duflot...Obama...ce que cela inspire à "l'honorable" Economist

http://linkii.net/yuI

:-)

ESther Duflo ne va pas "conseiller" Obama: elle rejoint l'un des innombrables comités qui entourent les chefs d'Etat et dont l'utilité est douteuse. Duflo a mené des remarquables travaux d'évaluation de l'efficacité des ONG en Afrique et et en Indonésie : rien de plus , rien de moins. Un peu comme la Fondation, Gates , une alliance des bien pensants qui préfèrent ne pas constater que le libre marché est plus efficace que les ONG contre la pauvreté de masse.

Je vous invite à lire le livre d' Esther et de fêter Pourim. Il y aura bientôt un Pourim 2 entre Israel et l' Iran.

Rajoy, si près du fossé et l'Espagne avec lui.

Sinon, bonne vidéo de Jean-Marc Daniel :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=AVExZ5r4m3I

La vérité est que Rajoy, à l'instar de Hollande, ne fait qu'appliquer à la lettre le programme de la ploutocratie mondiale et fait payer au peuple le renflouement sur fonds publics des banques spéculatives, afin de permettre à ces dernières de continuer à prêter à l'état à 5-6% leur assurant une mirobolante rente.
Quant au déficit et à la dette ils vont bien entendu continuer à s'accroître sous le Señor Rajoy...

J' ai bien peur que les systèmes financiers américain et des pays d' Europe sont des chaines de Ponzi style Maddoff (une arnaque de 50 milliards de $). La dette s' autoalimentant à l' infini jusqu' au crash. Il fallait bien trouver des sources de croissance cad la finance et la spéculation vu que toute l' industrie est parti dans les pays à bas couts. Le problème est que structurellement les services ne peuvent offrir les même gains de productivité que l' industrie qui innove sans cesse ce qui est le cas dans la plupart des pays sous développés en orient et pas dans l' URSS dans les années 80.

Rajoy si près du but ?

Non : Rajoy a déjà la médaille d'or.

Mardi 8 janvier 2013 :

Taux de chômage en zone euro : novembre 2012 :

1- Médaille d’or : Espagne : 26,6 %.

2- Médaille d’argent : Grèce : 26 %.

3- Médaille de bronze : Portugal : 16,3 %.

4- Irlande : 14,6 %.

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-08012013-BP/FR/3-08012013-BP-FR.PDF

Zone euro : le chômage atteint 11,8 % en novembre, un record.

L’ascension du chômage se poursuit en Europe avec 11,8% de la population active sans emploi en novembre dans la zone euro, contre 11,7% en octobre. Un nouveau record.

Selon les chiffres publiés mardi par l’office européen de statistiques Eurostat, 18,82 millions de personnes étaient au chômage en novembre dans la zone euro, soit une hausse de 113.000 personnes par rapport à octobre, et une hausse de 2,015 millions par rapport à novembre 2011.

Et, surtout, répétons le slogan habituel :

« L’euro nous protège. L’euro nous enrichit tous. L’euro nous protège. L’euro nous enrichit tous. L’euro nous protège. L’euro nous enrichit tous. L’euro nous protège. L’euro nous enrichit tous. »

@ BA,

On croirait que vous commentez non pas le billet mais juste son titre sans avoir lu le reste. Vous nous rebalancé des chiffres sans raisonnement.

Le billet de Guy ne veut pas dire que " si près du but " veut dire que la semaine prochaine l'Espagne retrouve le plein emploi. le billet explique que la politique de Rajoy et sur la bonne voie pour porter ses premiers fruits d'ici quelques années.

Vos chiffres reflète la situation d'aujourd'hui et non pas la situation de l'Espagne à moyen terme. Guy précise bien que nul peut savoir si la croissance sera au RDV en 2014.

De plus le billet si vous avez pris la peine de le lire ( des fois on se demande si vous les lisez vraiment ) se garde de tout triomphalisme. Essayez d'être un peu plus honnête avant de prétendre que ce que dit Sorman est faux.

D.J

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.