Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Sans papiers | Accueil | C'est quoi l'Europe ? »

Commentaires

Cher Guy,

J'ai beau connaître l'esprit partisan de la presse française ; je suis tout de même abasourdi de l'unilatéralisme anti-isréelien de celle-ci (je ne sais pas si la presse est pro-libanaise car je ne suis pas sûr qu'empêcher la défaite du Hezbollah soit rendre service au Liban.)

Cette attitude est tellement hors de raison, dans un conflit où nous ne sommes pas impliqués, que je suis bien obligé d'y voir des explications irrationnelles, dont le vieux fond d'antisémitisme auquel vous faites allusion.

Oui enfin merci bien, il n'empêche que la réaction d'Israël est complètement disproportionnée. Le Tsahal pilonne, sans arrêts, et tue majoritairement la foule. Objectif: se débarasser du Hezbollah. N'y aurait-il pas un manque de reflexion dans la stratégie militaire israelienne ?

Comme toujours, dans un conflit, les deux acteurs sont co-responsables. Le parti chiite alimente largement ce conflit, tue également. Seulement, la réaction, en face, est ridicule. Le meurtre de civils ne semble tout simplement pas sensibiliser la position des responsables israeliens, et c'est triste.

Quant au "vieux fond d'antisémitisme", c'est de la démagogie. Non merci.

Je pense que quand on a un rapport de 10 morts libanais (voir plus et c'est plus surtout en incluant les palestiniens) pour 1 israelien, il est normal de voir 10 fois plus de morts libanais qu'israeliens... Quand il y a 10 fois plus d'explosif lancer sur le liban que celui lancer sur Haifa, il est normal de voir 10 fois plus de destruction au Liban qu'en Israel. Je sais que les media ne sont pas si objectif que ca des fois... mais bon, dans ce cas precis, meme si ils le voulaient ils, et par un minimum d'honnetete, ne pourront pas faire autrement.

c'est manichéen et honteux:
-à cause de la négation explicite de toute responsabilité israélienne dans la situation au Moyen-Orient par un détournement du problème (qui plus est totalement erroné mais c'est vrai qu' assis dans son bureau on ne voit la guerre que comme "guerre des images", réalité réduite à la virtualité!!)
-à cause de la manipulation discusrsive permanente (et jamais assumée explicitement, juste signifiée par allusion) qui consiste à assimiler toute opposition à la politique israélienne à de l'antisémitisme.
Vieux procédé pour disqualifier le contradicteur lorsque l'argumentaire utilisé n'est pas convaincant.
Malheureusement, vous ne pouvez convaincre que les convaincus de "l'unilatéralisme anti-israélien" des medias français: un argument sous forme de "constat" utilisé par un de vos lecteurs (M.Boizard) qui devrait être qualifié de "totalement hors de raison" tellement il est généralisateur et dénué (sous sa forme englobante)de fondement.
Mais, si on en croit ce lecteur, dans un conflit "où nous ne sommes pas impliqués" les attitudes devraient être "raisonnables" à défaut c'est le spectre de l'antisémitisme qui rôde!!!
(Au passage, M.Boizard, l'antisémitisme n'est ni synonyme d'une attitude anti-juif ou anti-israélienne ni, malheureusement, une attitude "irrationnelle". A l'inverse, l'utilisation de cet argument assimilatoire n'est rien d'autre qu'une instrumentalisation de l'histoire et sur ce sujet d'excellents travaux d'historiens israéliens sont désormais disponibles en français et en anglais)

Guy Sorman me surprend dans cet article sur le thème de la guerre des images, qu'utilisent toujours les défenseurs d'Israel. D'abord parcque je l'ai souvent entendu se qualifier lui même d'anti-sioniste. Ensuite parcqu'il a déjà déclaré qu'Israel cesserait d'exister pour lui, inévitablement. C'est curieux, mais contrairement à lui, les démocrates arabes- dans leur grande majorité- sont convaincus que l'existence d'Israel dans les frontières de 67 en paix avec ses voisins seraient bénéfiques aussi bien pour les arabes (démocrates) que pour les citoyens israeliens.

non mais il faut arreter un peu d'essayer de tout justifier par de l'antisémitisme, par une forme d'injustice médiatique, par des arguments qui n'existent meme pas (pour tous les arabes l'etat d'israel est amené a disparaitre, mais je reve, je ne sais pas d'ou vous sortez cela)
et tout cela de toute façon est un autre débat. notre débat actuel c'est une guerre injustifiée ou plutot pretextée par l'enlévement de 2 soldats israeliens par le hezbollah.
est-ce que l'enlévement de 2 soldats, donne le droit à israel de détruire les infrastructures d'un pays routes ponts et aéroports?
est-ce que l'enlévement de 2 soldats donne le droit à un état de tuer des cibles civiles, 750 civils recensés jusqu'a aujourdhui, en pretextant qu'ils cachent les guerriers du hezbollah, excusez moi mais on ne peut meme pas parler de gaffe ni d'erreur millitaire mais de crime prémédité, car l'armée israéélienne est la 4ème plus puissante du monde, ils ont des armes à la pointe de la technologie moderne.
A mon avis c devant leur constat d'échec à neutraliser rééllement le hezbollah ce qui leur est totalement légitime qu'ils s'en remettent à la population ce qui est totalement criminel et lache.
Si quelqu'un a une autre éxplication qui soit logique s'il vout plait qu'il me la donne, mais il faut arreter d'expliquer que la terre tourne parceque le ciel est bleu

Je vous méprise parce que je ne peux pas penser que vous puissiez être de bonne foi en prenant malgré tout parti pour Israêl contre l'enfant assassiné.

Loin de toute propagande et de toute accusation d'antisémitisem ou de négationnisme , il me semble que le monde n'est pas ( ou ne devrait pas être ) divisé entre sionistes et antisionistes , entre juifs et antisémites , entre pro israeliens et anti israeliens , entre pro arabes et anti arabes ; il existe , ou plutôt il pourrait exister , un regard -non pas objectif - mais équilibré , sur le guerre au proche-orient , en sympathie avec tous les perdants ( l'immense majorité donc ) , toutes les victimes , qui sont à la fois arabes et non arabes .
Mais , peine perdue , chacun démarre au quart de tour à partir d'une préférence determinée à l'avance: qui n'est pas pour Israel est donc forcément contre ! Qui ne condamne pas Israel est forcément sioniste et ne peut être a-sioniste ( juste expression de Jean Daniel ) , c'est à dire refuser de se situer par rapport au sionisme.On me permettra de rejoindre Jean Daniel dans le camps des a-sionsites : une tentative , certainement vaine , de situer le conflit sur terre et non pas dans une catégorie idéologique ou mystique .
J'observe aussi que la plupart des commentaires suscités par mon texte sont sans rapport direct avec mon argument et expriment une position , ou posture , engagée sur le conflit. Pourquoi pas ? Mais , je ne partage pas ces passions excessives . Enfin, l'ensemble des commentateurs ont un avis sur Israel ; aucun n'en a sur le Hezbollah... c'est étrange
Guy Sorman

facile e dire que cette guerre est une reponse a l enlevement de 2 soldats?
vous pensez parfois au milliers de libanais ou de palestiniens enlevés par israel sans autre raison que de servir de monnaie d echange et croupissant dans les geoles de cet etat nazi.
selon que vous soyez puissant ou miserable...

APPEL AUX BLOGUEURS MAROCAINS:

1°)Innodez le net par des méssages de soutient,d'encourragements et de solidarité aux libanais(et aux autres)qui sont restés sur place pour défendre la patrie contre l'aggression barbare des terrosionistes nazi israeliens.

2°)Envoyez en masse des méssages de remerciement et de gratitude au peuple syrien qui acueuille chaque jour des centaines de familles(femmes,enfants,vieillards)libanais qui arrivent du Liban à cause de l'acte génocidaire prémidité des sionazi israeliens.Honnorez avec tous les moyens les martyres libanais victimes de l'agréssion sioniste.

3°)Evitez de regarder les chaines de TV occidentales et de lire leur presse;ils sèment les mensonges et déstilent l'esprit défaitistes au sein de nos peuples.

4°) Dénoncez continuellement et sans relâche les crimes présents et passé des terrosionistes israelliens contre les peuples et contre l'humanité.

Je voudrais juste faire un commentaire sans trop entrer dans le detail sur le premier paragraphe de votre article.
Vous dites que le Hezbollah a provoque ce conflit par le "kidnapping" de deux soldats israeliens. Laissez moi m'insuger.
Je ne crois pas qu'on puisse parler de kidnapping mais de capture, les deux pays etant en guerre depuis plus de 50 ans maintenant.
La frontiere sud du Liban est maintenu hermetiquement fermee. Or kidnapping implique une incursion en Israel, en d'autre terme un enlevement. Or la capture des soldats israeliens, aussi regrettable soit elle, s'est produite en territoire Libanais. De plus se sont des soldats, entraines, et conscient du danger, contrairement aux civils.
C'est, comme qui dirait, de juste guerre.
Je voudrais aussi souligner, que je ne pense pas qu'il faut encore une fois tout resumer a l'antisemitisme, c'est trop facile.

a j oubliais : pour moi israel peu disparaitre et le plutot possible sera le mieux.
cet etat est bati sur les cadavres de ses habitants legitimes , ceux qui n ont pas sut courir assez vite devant les fusils isrealiens lors de leur debarquement.
je ne voit pas en quoi l existence d un pays est legitime , parce que l onu a un jour decidé de le confisquer a ses habitants et de le livrer aux sionistes : fallait amputer l allemagne d un morceau et creer israel sur ce morceau....oui mais bon l europe genee qu il y ai eu des survivants a l holocauste n en voulait plus chez elle et les americains avaient besoin de diviser le moyen orient pour en voler les richesses naturelles , quoi de plus agreable qu un cheval de troie , surtout quand en plus ce cheval renforçe notre obscurantisme biblique et bien pensant

C'est bien triste de voir agiter le drapeau de l'antisémistisme dans cette affaire. Car il est assez facile de comprendre qu'ainsi on cherche à culpabiliser ceux qui osent dire qu'Israel va beaucoup trop loin, se conduit comme un état criminel, et ne montre aucune intention de règler véritablement ses différents avec ses voisins, et établir des relations de bon voisinage. Je me demande pourquoi d'ailleurs les USA n'offrent-ils pas à leurs si bons amis et alliés, une toute petite partie de leur territoire. Ainsi on verrait peut être un terme à cet interminable conflit d'Israel avec ses voisins.

Sorman, BHL même baratin nauséeux !!! pendant que des enfants meurent sous les bombes de la plus belle démocratie du monde...

un belge libre parle aux arabes : je repete un belge libre parle aux arabes : ne croyez jamais ce que vous raconte un occidental tant que vous possederez des richesses naturelles , apres ca ira mieux!!!!
vous assistez ici a la 2eme phase du plan visant a s emparer de vos hydrocarbures et de votre eau en obligeant l iran a entrer dans le conflit , la 1ere phase au bilan mitigé fut le massacre des iraquiens : on vous le repete debarassez vous de vos richesses naturelles ( a notre profit ), ceci est notre dernier avertissement

juger quelque raisonement manicheen comme "honteux" est deja du manicheisme.
ces points de vue sur le pbm geostrategique du PO demeurent hantes par les considerations morales; les indignations comme les legitimations ne s'occupent que d'une revendication personnelle de justice. ces revendications s'inscrivent dans des realites situationnelles particulieres qui sont les notres, plus ou moins impliquees et concernees. de ces realites proviennent certains angles de vue sur la justice, car la justice est l'experience d'une idee, non son essence. justi autem in perpetuum vivent, et apud dominum est merces eorum.

Relisons la parabole de Job,et soyons plutot prudent a l'egard de nos propres partis pris. Le courage peut etre, consiste a agir independament de toute revendication personelle.
j'espere qu'une voie de reconciliation sera aussi fondee sur l' acceptation d'un meme destin mortel, fragile, menace: ce destin qu'avec les victimes mais aussi les bourreaux du proche orient, aujourd'hui nous partageons...
ce destin d'homme, coupable et atteint dans sa chair, aux mains d'une justice implacable.
ce destin masque par nos constructions existentialistes et nos compromis avec l'idee de que nous nous faisons de notre immortalite, a partir de laquelle nous orchestrons notre propre decheance, la justification de nos fureurs, de nos colere, la revolte perpetuelle de notre volonte propre, et qui s'exprime dans tous les deguisements de la democratie, dans tous les fanatismes,aussi, dans toutes les contradictions, les exceptions, les postionnements.

ce destin la est le notre, l'action n'y est qu'un mouvement spontane, les prises de paroles, le jugement, n'ont rien d'innamovibles, les empereurs changent, les valeurs s'inversent, les puissants tombent et
surtout, la betise et la surface ne font qu'un avec le fond, et tout approfondissement se fait au sein des apparences.
le feu ne cessera pas tant que quelqun, quelque part, voudra decider pour tout le reste du monde de ce qui est bien et de ce qui est mal

gardons pour critere de l'action, les textes en vigueur, la convention de geneve de 49, et exigeons d'Israel un etat des lieux de ses objectifs militaires au regard des pertes civiles subies,
une interposition au plus vite...
Le desequilibre ne sera pas resolu par l'indignation, mais seulement par des mesures ou politiques de paix non partisanes mais vigoureuses.

exigeons l'application du principe de proprotionnalite et la condamnation de Tsahal.

Il n'y a ni anti-sionisme, ni diabolisation du monde arabe la-dedans, et je crois qu'il faut cesser de vouloir toujours comprendre ou identifier des ideologies dans des conflits bien physiques, orientes hommes-terres-ressources.
Le danger avec les logiques partisanes, c'est que les passions y adherent

"Un principe de proportionnalité.
Le principe de proportionnalité vise à s’abstenir de lancer une attaque dont on peut attendre qu’elle cause
incidemment des pertes en vies humaines dans la population civile, des blessures aux personnes civiles, des
dommages aux biens de caractère civil, ou une combinaison de ces pertes et dommages, qui seraient excessifs
par rapport à l’avantage militaire concret et direct attendu. L’application de ce principe pose en fait la question
de l’adéquation entre les moyens mis en œuvre et l’effet militaire recherché.
L’application du principe de proportionnalité n’exclut pas que des dommages collatéraux puissent être subis par
la population civile ou des biens civils, à condition que les dommages collatéraux ne soient pas excessifs par
rapport à l’avantage militaire concret et direct attendu. Elle n’exclut pas non plus que des objectifs, jouissant
d’une protection particulière en l’application d’une convention internationale, constituent des cibles lorsque cette
convention mentionne expressément la faculté pour l’attaquant de tirer argument de l’existence d’une nécessité
militaire pour infliger de tels dommages.
1. Cette clause, énoncée pour la première fois par le jurisconsulte estonien Frédéric de Martens au service du tsar, figure désormais dans de
nombreuses conventions internationales."
MINISTÈRE DE LA DÉFENSE
SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L’ADMINISTRATION
MANUEL DE DROIT
DES CONFLITS ARMÉS
DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES
SOUS-DIRECTION DU DROIT INTERNATIONAL
ET DU DROIT EUROPÉEN
BUREAU DU DROIT DES CONFLITS ARMÉS
voir pour le droit des conflits armes
http://www.defense.gouv.fr/portal_repository/752609292__0001/fichier/getData?_&ispopup=1

A "zizifridolin", post de 17h17,

Ouvrez s'il vous plait quelques livres d'histoire avant de vous déchaîner de la sorte. Les Juifs, qui n'étaient alors pas encore Israëliens au regard des nations, ont "débarqué" de l'Exodus non pas avec des fusils, mais avec un tatouage sur le bras et la "chance" d'avoir pu survivre au génocide le plus meutrier que l'Histoire ait jamais connu. La communauté internationale, au vu de cet état des choses, se devait de faire un geste fort vis à vis de ce peuple qui, et c'est aisément compréhensible, n'aurait pas souhaité rester en Allemagne une seconde de plus. Un peu de logique... Une partie de l'Europe, effectivement gênée par la survie de quelques uns, s'est chargée de continuer le travail à l'Est. Il est d'ailleurs piquant de constater que les héritiers de l'URSS aient la semaine dernière omis d'inscrire le Hamas et le Hezbollah sur leur liste des organisations terroristes.

Pour en revenir à votre post, vous arrivez, en l'espace de 6 lignes, à vous inclure vous-même dans les rangs de ceux qui sont gênés par l'existence d'Israël... Vous êtes la preuve vivante (s'il en était besoin) que l'antisémitisme (eh oui, on peut objectivement en parler) a encore de beaux jours devant lui et n'est pas qu'un fantasme. Hier soir encore, j'ai eu le "loisir" d'entendre une personne scander "Ah, oui, le Peuple Elu, il a tous les droits, le Peuple Elu"... Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul à souhaiter la destruction d'Israël...

Parlons un peu d'actualité. Ce qui s'est passé aujourd'hui à Cana est sans nul doute effroyable. Le plus effroyable, c'est de constater qu'en dépit des avertissements préalables de l'armée israëlienne que des bombardements auraient lieux, on laisse volontairement à proximité immédiate des batteries de missiles du Hezbollah des civils en toute connaissance de cause (et de conséquence). Tuer les enfants de votre ennemi, c'est épouvantable, personne (en tout cas pas moi) ne vous dira le contraire. Mais accepter la mort de ses propres enfants au nom d'une idéologie obscurantiste (et au nom de n'importe quoi, d'ailleurs), c'est tout simplement écoeurant. Tout comme vos propos.

DV, ni chrétien, ni juif, ni musulman.

la mystique consisterait plutot a considerer que le monde fait 1 avec lui meme, et qu'alimenter les divisions, les dualismes, les oppositions, contribuent a nourir la guerre, et l'esprit qui l'anime.

la condamnation effective des operations de TSAHAL ne peut se faire dans un esprit guerrier, ou bien allez directement sur le theatre mr zimachin, je vous invite d'ailleurs a la perseverance quant a la lecture de mon post que vous commentez evidement a chaud.

Par ailleurs il faut arreter de voir le hezbollah comme une armee convetionnelle.
Ses membres vivent en famille, ils veulent garder leurs terres et leur foyer, et combattent a partir de leur demeure. l'argument de valmort ne tient pas la route.
la distribution de tracts est aux antipodes du principe de precaution, c'est un leurre politique de tres mauvais gout.

eh zi..machin, j'espere que tu vas choper un gros virus sur ton ordi, et une bonne guigne pendant 15 jours, un peu de vraie souffrance te rendrait moins debile
meme celine dans ses mauvais jours etait moins primaire

A "zizifridolin", post de 17h58,

Rassurez-vous, vos amis Iraniens, Syriens et le monde Arabo-musulman en général, se sont déjà mis au travail... J'espère que votre lucidité vous donnera aussi l'idée de "dissoudre" (décidément vous aimez les images douteuses) la secte chrétienne, la secte musulmane, la secte hindouiste, etc, etc, etc...

je ne vais rien choper du tout : tu parles de la vraie souffrançe des enfants assassinés par tes sanguinaires amis...ben d apres mes informations ils ne souffrent plus.
peuples libres replions nous , ce forum est gangréné par l ennemi sioniste.
et n oubliez jamais , le terrorisme n est que l arme du pauvre , je suis sur que si les etats unis fournissaient aux palestiniens et au hesbollah les memes armes qu elles fournissent ( gracieusement?) aux israeliens plus un seul arabe ou assimilé ne songerait a se faire exploser dans la foule.
c etait notre quart d heure de lucidité
a + jamais sur la une^^

pas de lezard : un croyant est un malade mental , mais nous parlons ici des crimes israeliens et americains pour des richesses naturelles , je ne connait rien aux religions : la stupidité obscurantiste m indiffere
je repete je quitte cette terre etrangere , a + jamais^^

c est encre moi , mais je ne peu resister , quelques reactions de la secte sioniste:^^
par AMAR le dimanche 30 juillet 2006 18:03
--------------------------------------------------------------------------------
Il faut qu'Israël résiste aux pressions internationales

Pourvu que tout à l'heure il y ai à nouveau un veto americain

Ces chiens n'attendent qu'un cessez-le-feu immédiat pour le transformer en victoire.

Ne faites pas comme Shimon Perez en 96

Kadima Israël tenez bon et vous sortirez vainqueur de cette terrible épreuve

Maurice AMAR


--------------------------------------------------------------------------------


par dortenzi le dimanche 30 juillet 2006 18:14
--------------------------------------------------------------------------------
il faut envoyer tous les rabes en europe ...ils les aiment alors ne comptez pas on vous les donne et bonne chance de toutes façons chaque arabe est européen ...ce ne sont que des indigénes de leurs anciennes colonies ....
--------------------------------------------------------------------------------


par enfin!!!! le dimanche 30 juillet 2006 18:19
--------------------------------------------------------------------------------
enfin ils l'ont!
depuis le debut des hostilites ils attendaient desperementune bavure, ils l'ont!
peu importe toutes les excuses du monde, peu importe que notre armee envoie toutes les mises en garde possibles avant de tirer le moindre coup de feu!
peuporte que notre population civile soit lachement bombardee par les terroristes , le monde se revolte!
un nouveau "Sabra et Chatila" est en marche !
j'espere que cette fois-ci nous ne tomberons pas une nouvelle fois dans le piege et enverrons au
diable tous ces laches terroristes qui utiliisent des civils comme bouclier
--------------------------------------------------------------------------------


par dortenzi le dimanche 30 juillet 2006 18:19
--------------------------------------------------------------------------------
moins de candidat au martyr pour l'europe c'est dommage car je commençais à les trouver sympathique ils auraient pu emporter quelques gauchistes,verts et autres ....il s'agit de dommages collateraux ...un point c'est tout .c'est regrettable mais c'est comme ça

@Pierre: non, la capture des deux soldats israéliens a eu lieu en territoire israélien et non libanais. Pour perpétrer leur forfait, les hezbollahis ont en effet franchi une frontière reconnue par rien moins que l'ONU après le retrait israélien du Liban en 2000. Et ne perdons pas de vue qu'en sus de cet enlèvement, le hezbollah a tué quelques soldats israliens.

Par ailleurs, cet incident n'est pas isolé et ne doit pas occulter les obus tirés sur Israël par le Hezbollah à partir du Liban bien avant le déclenchement de la campagne militaire actuelle.

Quant au parti-pris anti-israélien des journaux,radios et télévisions, il se constate hélas très régulièrement. Ces médias signalent volontiers les violences commises par Israël, mais omettent de préciser qu'elles sont en général une réaction à de préalables agressions imputables à des arabes; autrement dit, la séquence des événements se trouve amputée de l'agression qui a provoqué la riposte israélienne.

Valent également la peine d'être signalées, les mauvaises traductions que fait l'agence de presse AFP des dépêches rédigées en anglais par son homologue REUTERS. Ainsi par exemple, le mot anglais "militant" dans une phrase telle que "l'armée israélienne a abattu un militant du Hamas à tel endroit" est improprement traduit en français par "militant" alors qu'elle devrait être traduit par "milicien", soit le membre d'une milice (un groupement paramilitaire, une armée irrégulière), ce que confirment des vérifications sur le terrain. Ah mais ça change tout! Sauf à être de mauvaise foi, on admettra qu'il y a une différence de taille entre abattre un "milicien" au cours d'un affrontement armé, et abattre un "militant" qui, sans porter d'armes, se borne à afficher, fut-ce bruyamment, son adhésion à la cause palestinienne et son aversion d'Israël.

Quant à l'affirmation selon laquelle les arabes n'acceptent pas l'existence d'Israël, elle est tout sauf gratuite. Dans une lettre ouverte publiée le 7 juillet dernier dans le Washington Post, le premier ministre palestinien Ismail Haniyeh ne dit-il pas que "Palestinian priorities include recognition of the core dispute over the land of historical Palestine and the rights of all its people"?

Pour finir, puisque dans ce genre de débat surgit inévitablement la question "d'où parles-tu camarade?", je dirai que je ne suis ni juif, ni arabe ou musulman.

M. Sorman, je vous rappelle que le Hezbollah a été créé en réaction aux exactions commises par Tsahal au Sud Liban en 1982-83. Il n'a pas fallu longtemps aux Chiites pour comprendre que le remède (l'invasion israélienne) était pire que le mal (l'invasion palestinienne, d'ailleurs provoquée par les déplacements forcés de population de 1948). La rumeur circule selon laquelle les deux soldats israéliens auraient en fait été kidnappés sur le sol libanais. Le silence du Hezbollah à ce sujet est éloquent: il est évident que ses dirigeants se frottent les mains que leur ennemi soit tombé dans ce piège grossier, en massacrant de pauvres innocents pris en otages par deux organisations terroristes, le Hezbollah d'un côté et l'état d'Israël de l'autre.

C'est amusant que les leçons de 1982-83 n'aient pas porté leurs fruits chez vous, alors qu'elles l'ont fait chez moi, qui ai 38 ans.

M. Sorman, nous avons déjà envoyé le Clemenceau et une force d'interposition au Liban en 1982-83, avec le résultat que nous savons. La guerre entre la Syrie, les Palestiniens et Israël a alors continué de plus belle sur le sol libanais.

L'interventionnisme des états occidentaux dans cette région (qui remonte au moins à la fin de l'empire ottoman, c'est à dire l'immédiate après-guerre, et sans doute même bien avant) doit cesser, un point c'est tout.

Si les Etats-Unis n'appuyaient pas à coup de milliards de dollars l'état sioniste, allant aussi jusqu'à régler 20% de son budget militaire, croyez-vous donc que les va-t-en-guerre israéliens auraient les moyens de leurs ambitions?

En prenant ainsi parti pour un état fondé grâce au terrorisme (Irgun, Haganah, etc) sur la base d'une idéologie socialiste (le sionisme), vous ne faites guère honneur à la droite française, traditionnellement et à raison non-alignée sur un sujet aussi sensible.

Pour ma part, je m'inquiète de voir se répéter, une génération plus tard, les mêmes erreurs. Et je suis de tout coeur avec les victimes civiles de cette horreur (l'étatisme), quelle qu'elles soient.

je salue l'objectivite neutrale et realiste du sous commandant Marco

Légère rectification de mon précédent message: le papier d'Ismail Haniyeh a été publié dans l'édition du Washington Post du 11 (et non du 7) juillet dernier. Intitulé "Aggression Under False Pretenses", il peut être lu sur http://www.washingtonpost.com.

Le Hezbollah est une organisation insoutenable pour moi. Cette organisation est une ramification puissante de la résistance contre le colonialisme israëlien, mais elle est aussi un mouvement politque prônant l'élimination des juifs et considérant les occidentaux comme des infidèles.

Seulement la puissance du Hezbollah est proportionnelle à l'incapacité totale des dirigeants israëliens à admettre qu'ils volent un peuple tout entier, qu'ils bafouent les droits des palestiniens et des arabes en proche périphérie.

Les accords signés avec l'Egypte et la Jordanie sont le fruit d'un soutien massif des pouvoirs corrompus de ces pays, corrompus par les Etats-Unis.

Tant qu'Israël ne sortira pas de sa paranoïa anti-arabe et sera alimenté par les Etats-Unis dans le seul but de contrôler la région, rien n'avancera.

Les organisations fanatiques et assassines comme le Hezbollah (dont l'idéologie est très similaire à celle édictée dans Mein Kampf) se nourrissent simplement de l'ultra-violence colonisatrice d'Israël depuis 1948 avec, hélas, le soutien aveugle des américains (La diaspora juive aux Etats-Unis a un poids énorme sur la vie politique de ce pays.).

Cependant, il existe effectivement un problème dans cette guerre des images. Trop souvent, les médias occidentaux jouent le jeu des plus extrêmes.
Jamais, lors des conflits, les journalistes et leurs chefs de rédaction n'axent l'information sur une enquête approfondi.

Par exemple, jamais nous n'entendons parler des démocrates arabes ou israëliens. Des anarchistes arabes ou israëliens.
Naturellement, lors des conflits militaires, les gouvernants manipulent les esprits ou tentent de le faire. Mais que la presse accidentale ne soit axée que sur les communiqués officiels est préjudiciable.

Il faut ainsi parler de tous ceux qui luttent contre la logique de guerre et de colonisation des gouvernements conservateurs voire orthodoxes qui se succèdent.

Rappelez qu'un type comme Sharon est allé provoquer les palestiniens pour déclencher la seconde Intifada...

Israël est un pays démocratique victime des même vices que nos démocraties (la majorité se rallie bien volontiers aux discours populistes et démagogiques), à cela près que, depuis 1948; au nom de sa sécurité, cet Etat colonise les terres d'un peuple affamé qui refuse l'asservissement.

Pour vous donnez une image, monsieur Sorman, sur la capture et non l'enlèvement de deux soldats israëliens par le Hezbollah. Imaginez qu'une organisation néo-fasciste italienne chope deux de nos soldats sur le territoire de nos voisins, irions-nous totalement détruire toutes les infrastructures de Rome? Je pense que l'idée est terrifiante.

Cette façon de procéder est celle prôner par des fanatiques tels que ces faucons qui entourent le président Bush. Deux avions s'abattent sur le World Trade Center, et on envahit l'Afghanistan et l'Irak.

Lorsque le GIA a frappé violemment PAris en 1995, avons-nous envahi l'Algérie pour y instaurer la Liberté et garantir la sécurité "du monde libre"?

C'est sans doute là où Israël et surtout ses dirigeants ont une politique qu'ont peu qualifier d'inadmissible, meurtrière, à vomir.

« les Arabes n'acceptent pas l'existence d'Israel »

Et la proposition de la Ligue Arabe de négociation d'une paix globale en 2002 ? Et le texte des prisonniers ? Et le référendum d'Abbas opportunément torpillé au prétexte de l'enlèvement de G. Shalit ?

Pour quoi en 2000 et 2003 Barak et Sharon ont-ils préféré un échange de prisonniers ? Complices du terrorisme mondial ? Pourquoi ce refus d'échanger Shalit contre des femmes et des enfants emprisonnés ? !!!

Vous n'êtes qu'un misérable propagandiste au service de criminels de guerre. Honteux.

Mr Sorman, Bhl et tous les autres intellectuels militants d'Israel, votre Israel est en train de commettre des crimes de guerre!
Israel est un état TERRORISTE!
Il le paiera un jour ou l'autre. TOUT se paie!
Si la presse française était anti-israélienne elle parlerait "d'invasion israélienne" au lieu " d'offensive", de "bombardements au lieu "frappes", "de violation de territoire souverain" au lieu "d'incursions", "d'agression israélienne" au lieu "d'offensive", "d'arméee israélienne" au lieu de "Tsahal, pour les intimes".

Guy Sorman dit : "Enfin, l'ensemble des commentateurs ont un avis sur Israel ; aucun n'en a sur le Hezbollah... c'est étrange".

Bien sûr, parce qu'Israel est une sorte de test projectif. Les arabes ne sont là pour la plupart des commentateurs que comme un prétexte à juger Israel.

Comme vous, je suis plutôt a-sioniste. Mais je me fais incendier ici et sur mon blog parce que j'ai le malheur de défendre la position peu manichéenne suivante : "Israel n'est pas le seul responsable".

Le Hezbollah qui se dissimule sciemment au milieu des civils, comme les Libanis qui laissent faire, les Syriens et les Iraniens qui arment et qui financent sont aussi responsables.

Or, je m'aperçois que bien peu connaissent les arabes, bien peu sont allés en Israel, au Liban et en Iran comme je l'ai fait.

Mais toute position simplement prudente insupportable à qui veut absolument voir le monde en noir et blanc.

J'ajoute un mot sur "Israel, test projectif".

Thomas Friedman, journaliste du NYT, ancien correspondant au Liban puis en Israel, pense que s'il n'y avait pas Israel, les occidentaux se préoccuperaient aussi peu du sort des arabes que, disons, des africains.

La situation actuelle est trop tendue pour que cette opinion puisse être discutée sereinement, mais je pense que ça vaut le coup d'en reparler ultérieurement.

@em: Les propos du sous-commandant Marco sont tout sauf objectifs. Sans me prononcer sur l'existence de va-t-en guerre israéliens, je dirai que les fauteurs de guerre arabes sont, eux, légions et ce depuis la création d'Israël.

Israël, un Etat terroriste? Toujours cette prédisposition, si répandue en France, à réserver ce qualificatif honteux aux seuls israéliens. Et que faites-vous des miliciens du Hezbollah, du Hamas ou d'autres groupuscules palestiniens qui se complaisent dans les carnages de civils israéliens et de surcroît utilisent des civils arabes comme boucliers humains pour se mettre autant que faire se peut à l'abri de ripostes israéliennes?

Au fond, pourquoi le sous-commandant Marco jette-t-il l'opprobre sur Israël? Parce que ce pays est basé sur un projet socialiste et qu'en plus ... c'est un Etat! Nous y voilà: encore un libertarien qui fait feu de tout bois pour crier haut et fort que l'Etat est le mal suprême,le seul qui vaille la peine d'être dénoncé et combattu car constituant l'alpha et l'omega de tous les malheurs humains. Qui a dit: colossalement réducteur?


> Israel , comme d'habitude
>, perd la guerre des images.

Et pourtant Israel possède des soutiens dans le monde des médias, a des agence de propagandes a sa disposition. Peut être tout simplement que sa position est indéfendable.

Je ne pense pas qu'il y ai beaucoup d'antisémites dans vos commentaires, simplement des gens choqués par la réaction disproporionnée de l'armée israélienne.

Sur la capture des soldats. Un extrait du Yediot Aharonot :

« The organization has mined all access routes (the explosion that destroyed a Merkava tank the day of the kidnapping was approximately a half-ton of TNT). Hizbullah is armed with the best Iranian and Syrian weapons. They have the last word with regard to anti-tank missiles that Russia provided to Syria. »

Cette "bavure" révèle si besoin était la nature d´Israël, de ses dirigeants, de son armée : un état terroriste (dont l´une des définitions acceptées est "tuer des civils pour faire pression sur des états"). Et que l´on ne vienne pas nous opposer pas que le Hezbollah ou le Hamas le sont aussi. Ce sont des combattants qui se défendent comme ils le peuvent avec des moyens de fortune, ridicules face à la puissance d´Israël, et sur un autre plan, ils ne se seraient pas développés si Israël n´avait pas conduit depuis des décennies sa politique d´agression meurtrière, de spoliation et d´humiliation permanente à l´encontre du peuple palestinien. Cette politique de destruction ne mène Israël qu´à l´impasse. Seul la reconnaissance de l´autre, le partage juste de la terre et le dialogue pourra sortir la région du cycle infernal de la haine, du meurtre et du désespoir.

Sans entrer dans le debat de "qui a fait quoi en premier", faire subir a ses ennemis ce qu'on a subi il y a 65 ans serait-il une façon d'exorciser les demons en soi ou de se venger ?

Je suis consterné par la concentration de contre vérités contenues par les commentaires de certains anti israéliens qui se sont exprimés ici. Notamment, le dénommé zizi Fridolin, qui pratique le révisionisme à outrances...

L'offensive actuelle n'est pas causée par l'enlèvement des soldats. elle est le résultat de 5 années d'agression par des roquettes Katioucha depuis qu'Israel a abandonné la zone de sécurité du Liban Sud en 2000. L'enlèvement des soldats a été concomitant à une intensification de ces tirs, en liaison avec la recrudescence des agressions opérées par les complices palestiniens du Hezbollah, le Hamas.

Tout comme il était normal que les USA, aidés par leurs alliés, aillent débusquer les talibans dans leurs planques afghanes après le 11 septembre, il est parfaitement logique qu'Israel soit fondé à aller débusquer les ordures du Hezbollah dans leur tanière suite aux agressions perpétuelles qu'ils commettent. Mon étonnement est seulement qu'Israel ait attendu tant de temps pour le faire.

Quant à la disproportion du bilan des morts, elle tient essentiellement au fait que le Hizb, non seulement planque ses positions de tir et ses dépots d'arme parmi les civils, mais en plus, exerce une pression sur ces mêmes civils pour qu'ils ne partent pas. C'est que le comportement démocratique et le respect de la vie des civils n'est pas le point fort du Hezbollah.

Prétendre qu'Israel cible délibérément les populations civiles est une abjection, surtout de la part de gens qu'on entend pas beaucoup gueuler quand les katiushas pleuvent sur la galilée.

En effet, l'armée Israélienne est LA SEULE, je répète LA SEULE armée au monde qui reste soumise au droit commun et aux juridictions civiles de son pays en temps de guerre.

Lorsque des bavures sont commises, une enquête est systématiquement ouverte. Si la bavure résulte d'un pétage de plomb délibéré d'un officier ou d'un soldat, celui ci encourt de très lourdes condamnations.

Certes, le mécanisme n'est pas efficace à 100%: parfois la bureaucratie de Tsahal tend à protéger un Fautif, esprit corpo oblige. Mais le risque de condamnation en cas de comportement contraire au droit de la guerre est réel. Aussi dans ce contexte est il évident qu'aucun commandement Israélien ne donnera à Tsahal pour instruction de viser les civils sans raison.

Par contre, Israel a prévenu que compte tenu de la propension du Hizb à se planquer au milieu des civils, Israel ne pourrait pas toujours épargner les civils utilisés comme bouclier humain par le Hizb. affirmer comme certains le font que "la technologie de Tsahal permettrait d'éviter les dommages collatéraux" est (hélas) erroné. La technologie a fait des progrès, mais pas au point de distinguer un méchant terroriste d'un ôtage.

Les pertes de civils libanais sont regrettables, mais elles ne peuvent qu'être le fait principalement du Hizb qui utilise les civils comme des boucliers, en espérant bien qu'une bombe israélienne provoquera un massacre qui permettra de provoquer un lybchage médiatique d'Israel.

Quant à ceux qui affirment que le Hizb, le Hamas ne font que se défendre face à une politique perpétuelle de spoliation de l'état d'Israel, je les incite vivement à achetre de BONS livres d'histoire. leur affirmation est grotesque.

La population Israélienne d'origine arabe bénéficie, constitutionnellement, des mêmes droits que la population juive. Elle a ses élus à la Knesset. Le président de la cour suprême Israélienne était il y a peu un Arabe (je ne sais pas s'il est toujours en poste), merci de me rappeler le dernier Noir président du conseil constitutionnel en France... Les villages arabes situés près du mur qui a fait couler tant d'encre ont majoritairement fait savoir aux autorités israéliennes qu'ils souhaitaient vivement rester du coté Israélien, pas fous, ils savent ce qui les attend de l'autre côté avec la dictature du Hamas.

Par contre, les états voisins d'Israel ont toujours traité les réfugiés arabes en provenance d'Israel comme moins que des chiens: au Liban, ces réfugiés et leur descendants n'ont toujours pas le droit, près de 60 ans après leur établissement, à la citoyenneté libanaise, au droit d'acquérir une propriété foncière (ce n'est pas moi qui le dit, c'est al jazeera,
http://tinyurl.com/kjq75
)- les réfugiés palestiniens au liban et ailleurs sont les seuls réfugiés du monde dont les enfants n'acquierent pas un statut normal de résident du pays d'accueil.

pendant 21 ans, la Jordanie a occupé la Cisjordanie. ont ils créé un état palestinien à cette époque ? que d'alle. Ils ont fait disparaitre de leurs cartes officielles toute référence à la palestine. et il y en a qui osent dire que ce sont les Israéliens qui se comportent comme des salauds avec les réfugiés ?

Même si Israel a commis des erreurs depuis 48 (mais sous une tellle pression hostile environnante, qui n'en commettrait pas ?), ces erreurs ne sont rien comparées à la succession d'ignominies perpétrées par les états voisins, moins voisins (l'Iran islamiste), et les groupes terroristes qui ont toujours refusé les opportunités de paix offertes par Israel avec l'aide de la communauté internationale. Même Arafat a déclaré devant des auditoires arabophones que les accords d'Oslo n'étaient qu'une étape, une trève, pour préparer une reprise de la lutte dans de meilleures conditions, une "paix de Hudaibiya"(les lettrés comprendront).

alors avant de diaboliser Israel comme certains le font, il faudrait peut être se demander si les intégristes arabes qui oeuvrent ouvertement à la destruction d'Israel depuis 48 (et même avant si on songe aux massacres commis par les milices d'Hadj Amin Al Husseini, grand Mufti de jérusalem avant guerre, allié très proche d'Hitler, nazi déclaré, qui avait fait de l'éradication de la présence juive en palestine le fondement de son influence) ne sont pas juste un tout petit peu responsables des malheurs subis par les populations civiles libaniases aujourd'hui. L'histoire montre que depuis le début, la moralité est avec Israel, pas avec les islamo Nazis qui ont juré sa perte.

Ne pensez-vous pas que ce non-dit du monde arabe - Israel est une anomalie qui à terme disparaîtra faute de candidats pour occuper cette région sinistre - est partagé en Europe, notamment dans les chancelleries? que pour beaucoup, la création de cet Etat était une erreur, dont on continue de payer les conséquences?
Pour répondre à votre NB2, cela s'explique peut-être par le fait que la France n'a pas les moyens d'envoyer une force d'interposition suffisante. Il y a déjà l'ONU, on voit ce qui en ressort.

"continuer à faire pression pour que le plus grand soin soit pris durant les opérations militaires afin d'éviter des pertes civiles". dixit mme rice, envoyer des missiles guidees a israel et quelques couvertures et conserves aux autres, il commence a leurs couter un peu cher ce petrole du moyen-orient qu'il tentent d'avoir pour eux tout seuls, je parle de bush et de ses partenaires petroliers du texas.

En tout cas, ce raisonnement qui consiste à dire que les juifs se vengent aujourd'hui de ce qui leur est arrivé il y a soixante ans est plus que limite. C'est un cliché nul, qui ne tient pas compte du fanatisme du Hamas ou du Hezbollah et de la réalité de ce qu'est Israel aujourd'hui : une nation, très militarisée, certes mais entourée de pays hostiles. Il y a un débat démocratique en Israel, comme il y a des gens de gauche qui ont de plus en plus de mal à peser. Pourquoi est ce que les réactionnaires ont tant de poids là bas, quel est le rôle des Etats-Unis dans les "erreurs" qu'a commises Israel depuis 48 ?

En tout cas, je suis personnellement très mal à l'aise devant les pseudos du type zizifridolin ou Drieu, ayant dans ces cas là l'impression d'être sur un forum d'extrême-droite...

@ vincent, "elle est le résultat de 5 années d'agression par des roquettes Katioucha depuis qu'Israel a abandonné la zone de sécurité du Liban Sud en 2000", les fermes de chebaa sont libanaises, les prisonniers libanais en israel aussi !!!

En tout cas, je pense que le Liban et Israel sont pris en otages par notre gloutonnerie énergétique...

Le pétrole, c'est bien gentil mais faudra penser à en sortir un de ces jours !

@alexandre: tout à fait exact, un ambassadeur de France en Grande bretagne s'est laissé aller à utiliser à propos d'Israel et devant es journalistes le terme de "little shitty country".

Il est également exact que le raisonnement de base sioniste, à savoir créer un foyer juif où ceux ci seraient en sécurité, semble se révéler erroné à l'usage, puisqu'avec la probabilité croissante qu'un état anti-hébreu accède à l'arme Atomique, les juifs sont surement moins en sécurité en Israel qu'en amérique (par exemple).

Ceci dit, à l'époque ou Théodore Herzl a jeté les bases de la doctrine sioniste, le principal problème auquel les juifs se heurtaient était la persécution anti juive qui avait court notamment en europe de l'Est. Herzl a conçu son projet en plaine affaire Dreyfuss: il a cru que même dans une nation démocratique, l'hystérie anti juive pouvait se révéler dangereuse pour ses corréligionnaires.

En 1948, 6 millions de juifs venaient d'être exterminés, aussi la croyance dans la nécessité d'un "foyer juif" était elle parfaitement compréhensible. Le risque de persistance du phénomène anti-israelien chez les gouvernement voisins a par contre été totalement sous estimé, parce qu'en comparaison du fanatisme anti sémite des nazis, cela paraissait surmontable à l'époque.

Bref, au moment ou le projet d'Israel a été conçu et ou il a été adopté, il était difficile d'imaginer qu'il se mettrait en oeuvre dans un contexte géopolitique aussi... catastrophique, pas d'autre mot pour le dire.

quand bien même la création de l'état hébreu se révèlerait rétrospectivement comme une erreur stratégique du point de vue de ses résultats "opérationnels", il n'en reste pas moins qu'elle a été approuvée par les nations unies, que le territoire octroyé était sous mandat britannique (le territoire d'Israel n'a donc pas été "volé" à un autre état indépendant), innocupé à plus de 80% en 1948, et que les droits de propriété des occupants antérieurs, juifs comme non juifs, ont été préservés (le territoire d'Israel n'a donc pas été volé aux occupants arabes comme certains l'affirment imprudemment...).

Bref, la création de l'état d'Israel, même si on peut la discuter au plan stratégique et "technique", s'est faite sur des bases moralement parfaitement justifiées.

Aussi si certaines chancelleries aujourd'hui cachent à peine qu'elles pensent qu'on se porterait mieux si Israel n'existait pas, s'agit il d'une monstruosité morale: Israel est l'enfant de l'antisémitisme européen et d'une décision majoritaire de la communauté internationale, il convient d'assumer ce fait et de soutenir l'existence de cet état, d'autant que son comportement, depuis sa création, a été moralement autrement plus élevé que celui de toutes les autres nations voisines [dont une partie est d'ailleurs, comme Israel, issue du démentèlement des mandats franco-britanniques de l'entre deux guerre, et n'ont donc, en tant qu'états, ni plus, ni moins de légitimité historique que l'état d'Israel lui même.]

Plus vous expliquez, plus vous faites aveu d'impuissance.
C'est quoi ces Etats religieux qui nous emmerdent à se taper sur la gueule ?! Marre !

Réponse à Alito:
Israel ne tue pas des civils libanais par plaisir et pas uniquement à cause de 2soldats enlevés mais aussi parce que le hezbollah lancent quotidiennement des missiles sur Israel, et qu'il lui en reste 12000...
D'ailleurs il y a pas 750 ms 516 civils libanais morts! et kan ils disent civils fo faire attention!
Il y a beaucoup de 'politiquement corect' pr pas dire de desinformation !
On parle de 516 libanais mort dt une majorité des civils (400) sof que les miliciens pr pas dire terroristes du hezbollah sont comptés comme des civils puisque non militaire! et dapres un decompte israelien il seraient deja 200 miliciens a etre morts! dc ce qui fai plu que 500-100(militaire)-200(miliciens)=200 veritables civils!
Et sache qu'Israel vise les immeubles comme celui a Cana parcke le hezbollah lancent des roket de ces immeubles exprés pour se servir des libanais comme bouclier humain! (pour que des humanistes ss cervelle kom vous les defende!)
De plus, Israel a prévenu les civils libanais de quitter les lieux avant l'attaque (par tracts et par radio) donc ce qui sont restés savaient a quoi sen prendre!! (ne me dites pas qu'ils ne pouvaient pas sen fuire car les routes ont eté detruites par Israel et/ou que les voitures sont visés par Israel) puisque déja seul les routes reliant la Syrie et le Liban ont été detruite pr empecher le reaprovisionnement en armes du hezbollah via Damas ... Et puis les voitures si elles vont vers le nord ne peuvent etre visés par Israel qui n'est présent qu'au Sud...
Ensuite, dernier point : israel a tt de mm ouvert une enquete sur ce drame: et selon les dernieres informations, Israel a tiré sur ce quartier a minuit et celui ci est tombé à 8h du matin alors il est enviseagable de penser que l'immeuble a pu étre explosé par des miliciens du hezbollah qui aurait envoyé une roket sur limmeuble ... (je pretend pas ke c le k ms avant daccuser Israel fo deja avoir des preuves...)

resumons le travail d'israel a cette addresse : http://www.lorientlejour.com/library/images/articles-full/master10731.jpg

Qui est le Hezbollah? Eh bien, Hassan Nasrallah, par exemple:

http://www.youtube.com/watch?v=72eD0atQShY&search=nasrallah
(sous-titres en anglais)

Un autre echantillon de son
discours: http://www.proche-orient.info/xjournal_pays_arabes_der_heure.php3?id_article=46742
Wikipedia nous apprend qu'il y a actuellement trois ministres du Hezbollah au gouvernement libanais, dont deux officieux.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hezbollah

1) "Israel , comme d'habitude , perd la guerre des images."

Oui, mais qui nous les matraque du matin au soir ?

Un exemple parmi tant d'autres et par quelqu'un de pourtant intelligent:

"And I mean madness. We've seen Sunni Muslims in Iraq suicide-bomb a Shiite mosque on Ramadan; we've seen Shiite militiamen torture Sunnis in Iraq by drilling holes in their heads with power tools; we've seen Jordanian Islamist parliamentarians mourning the terrorist Abu Musab al-Zarqawi, even though he once blew up a Jordanian wedding; we've seen hundreds of Palestinian suicide bombings of Israeli cafés and buses; and we've seen Israel retaliating by, at times, leveling whole buildings, with the guilty and the innocent inside."

Thomas L. Friedman
On the eve of madness
http://ac.matra.free.fr/FB/Madness.htm

Ou, du même NYT, dont la grande modestie empêche de mentionner l'ultime arme fatale du Hez: ... la complaisance et la totale irresponsabilité de medias comme le NYT !

"Hezbollah still possesses the most dangerous aspects of a shadowy terror network. It abides by no laws of war as it attacks civilians indiscriminately. Attacks on its positions carry a high risk of killing innocents. At the same time, it has attained military capabilities and other significant attributes of a nation- state. It holds territory and seats in the Lebanese government. It fields high- tech weapons and possesses the firepower to threaten the entire population of a regional superpower, or at least those in the northern half of Israel."

New enemy gains on the Pentagon
Thom Shanker
The New York Times
July 30, 2006

http://jcdurbant.blog.lemonde.fr/jcdurbant/2006/07/championnat_du_.html


2) "Qu'Israel disparaitra (je n'ai pas écrit qu'Israel doive disparaitre) est une constante dans le monde arabe" ...

Au fait, qui a dit… ?

“la situation est tragique mais les forces en présence au Moyen-Orient font qu’au long terme, Israël, comme autrefois les Royaumes francs, finira par disparaître. Cette région a toujours rejeté les corps étrangers.”

http://www.menapress.com/article.php?sid=1153

Mais qui a dit par contre… ?

"La France condamne les attaques du Hezbollah et toutes les actions terroristes unilatérales, où qu'elles se mènent, contre des soldats ou des populations civiles. Oui, ces attaques sont terroristes, et la France souhaite que la réplique frappe aussi peu que possible les populations civiles. Epargner les populations civiles est une contrainte que s'efforce de respecter Israël."

http://jcdurbant.blog.lemonde.fr/jcdurbant/2006/07/retour_sur_un_d.html

Le Hezbollah est condamnable :

1) par ses buts de guerre : l'anéantissement d'Israel ; qui n'est en rien un bien pour le Liban. Le Liban aurait bien plus intérêt à commercer avec Israel qu'à le détruire. C'est pourquoi baptiser le Hizb de "Résistance" est hypocrite et déplacé.

Le Hizb ne "roule" pas pour le Liban, mais pour l'Iran et la Syrie. (et qu'on ne vienne me bassiner avec les "fermes de Chebaa", ce n'est tout de même pas l'Alsace-Lorraine)

2) Par les méthodes avec Israel qu'il emploie : se planquer au milieu des civils

3) Par les méthodes qu'il emploie avec les Libanais : "Je t'aide à finir de payer ta maison et ton taxi mais, tu seras gentil, ta fille porte le voile et ton fils va à l'école coranique, sinon, adieu l'aide"

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.