Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Vive l'Euro , évidemment. | Accueil | Un Chirac saignant, un. »

Commentaires

« Il n’est pas douteux que les valeurs de la mondialisation, individualisme, liberté du corps et de l’expression de soi, marchandisation, démocratie libérale, laïcité, ressemblent aux Etats-Unis et, un peu moins, à l’Europe occidentale. »

Franchement, vous auriez dû placer la laïcité différemment dans cette liste. Car l’Europe est infiniment plus laïque que les USA. Les débats politiques ne s’y déroulent plus autour du droit à l’avortement, de la foi des candidats et de leur morale (souvent tartufaire) soi-disant religieuse. Je garde précieusement mon passeport Français pour le jour où les cloisons entre religion et état auront perdu toute étanchéité aux USA! Avez vous remarqué ces temps-ci, comme on entend un bruit de vrille de dentiste à travers le pays: ce sont les founding fathers qui tournent dans leurs tombes, comme des toupies.

“les Etats-Unis sont à la pointe de la modernité”
Oui et non. Vous qui voyagez beaucoup devez bien voir combien les USA sont en retard sur d’autres pays, tels le Japon, la Corée, ou même l’Europe de l’Ouest dans bien des domaines tels l’automobile, les infrastructures routières et ferroviaires, les télécommunications et la téléphonie mobile, le nucléaire, etc… Les USA sont un curieux mélange d’archaïsmes (technologiques et religieux) et de modernité.

“dans le Bouddhisme ou l’Islam, la liberté individuelle est présente.
Vous êtes, comme toujours, résolument optimiste en ce qui concerne l’Islam… J’aimerais que vous eussiez raison, mais ce n’est malheureusement pas le cas. Demandez à Ayaan Hirsi Ali… On ne peut pas dire non plus que Tariq Ramadan soit un grand libéral.

Ceci dit, je suis d’accord avec vous pour penser que la mondialisation, grâce notamment à Internet et à l’accès bientôt universel à la connaissance et au dialogue représentent une chance unique de progrès pour l’humanité.

Restent d’immenses dangers, liés aux archaïsmes et fanatismes religieux attisés comme le feu par ce grand vent de liberté (vieille histoire, n'est-ce pas, Giordano Bruno ?), à la prolifération des ADM (les armes biologiques présentes et futures, notamment), et, ne vous en déplaise, à l’impact de l’homme sur la planète…

La mondialisation je la vois concrètement à travers Internet où je suis concrètement relié au reste du monde et où potentiellement je peux discuter avec le reste du monde.

En l'an 2000 nous n'avons pas eu nos soucoupes spatiales comme nous le croyions dans les années 80. Par contre nous avons eu Internet.

Et cela vaut tous les vaisseaux de Capitaine Flam et de Goldorak réunis....

@GS
« La mondialisation n’a pas bonne réputation, en particulier dans la classe politique et chez les intellectuels »
Le suffrage direct, le scrutin proportionnel plurinominal et le libre choix ne font eux non plus pas partie de l'offre politique de ceux pour qui la liberté de circulation - des biens, des idées et des hommes – est mauvaise en elle-même. Pour eux, les résultats obtenus par les démocraties ne sont que hasards heureux et résultats de manipulations orchestrées pas ceux qui comme eux ont compris que les masses n'étaient utiles que comme réservoirs de légitimité. Accepter que le citoyen/consommateur fasse des erreurs dans le cadre d'un système où le retour en arrière est possible ne leur semble pas raisonnable même si c'est parfois le seul moyen de l'éduquer car l'expérience n'est pour eux de toutes las façons pas acceptable; si elle infirme leurs idées bien sur c'est évident car il ne s'agit alors que d'une autre hasard heureux mais aussi peut-être plus encore quand elle les confirme car ils n'auront alors pas réussi à convaincre par le concept cet être que l' Histoire par je ne sais quelle injustice aura pourvu du pouvoir de décider.
Que des « élites » qui ne croient pas un minimum à l'ordre spontané se méfient de la tombée des murs est naturel puisque rien ne garantit que leurs idoles y survivront.
Signe des temps peut-être, les élections présidentielles françaises fûrent en 2006 prétexte à la création d'un « parti libéral » (alternative libéral) qui n'a pas réussi à réunir assez de parrainages pour présenter son candidat à l'élection. L'idée que le libéralisme ne soit représenté que par un parti (de peu d'importance pour l'instant) m'a choqué sur le moment mais son dirigeant a lui-même dit que son but était la promotion des idées libérales dans un pays où c'est encore un gros-mot... Choqué donc tout d'abord; puis j'ai observé avec un peu de perplexité les gesticulations de Nicolas Hulot et me suis mis à rêver d'un futur pour le libéralisme similaire à celui de « l'écologie »: pourquoi pas dans 5 ou 10 ans une charte libérale que tous les candidats se sentiraient obligés de signer... On a le doit de rêver ! Mais le devoir d'agir...
@ETF
S'agissant de la laïcité, il me semble que M. Sorman a voulu parler de tolérance religieuse et de rapports paisibles ou pacifiés entre les individus de confessions différentes. Que les américains choisissent de porter sur la place publique ce qui les touche vraiment sans que des intégristes de la laïcité ne les somment de se taire est assez sain, et en tous les cas beaucoup plus que certains flans cuisinés autour de polémiques stériles comme celles qui ont accompagné la question du port du voile à l'école « laïque » en France....

"cette mondialisation économique est garantie ... par la présence militaire américaine " : oui c'est bien là le problème central !
En réalité, mondialisation équivaut à américanisation . Le Hardwarre fait corps avec le Software , le contenant avec le contenu . La cheap-culture internaute est aussi éloignée de la vraie culture qu'un supermarché d'une épicerie fine.Plutot que de multiculturalité , il faut parler d'aculturation car la culture demande effort,concentration, temps, lecture,calme . La superficialité d'internet rejoint l'inculture profonde de l'Amérique ( sauf dans ces monastères modernes que sont leurs universités),et promet au monde un joyeux melting-pot où tout pourra se mélanger parceque rien n'aura de valeur.

La question du port du voile à l'école « laïque » en France est loin d’être un sujet de polémique stérile (la Grande-Bretagne a d’ailleurs pris des mesures hier, à ce sujet). Il s’agit de la face apparente de l’iceberg… Je ne voudrais pas que la civilisation occidentale, par trop de complaisance, voire d’arrogance, en vienne, tel le Titanic, à venir s’éventrer sur un iceberg musulman rétrograde placé en travers de sa route.
Il faut savoir ce que l’on veut. Soit on est attaché aux valeurs laïques, selon lesquelles, entre autres, la femme est l’égal de l’homme, soit on tolère les archaïsmes religieux, sous prétexte qu’ils sont “religieux”, ce qui est totalement absurde.
Pour moi, laisser ouvrir des écoles musulmanes en France revient à accepter l’apartheid. Il faut dire stop et ne pas transiger. Être fier des valeurs laïques et démocratiques Européennes, et être prêt à les défendre avec fermeté. Sur ce sujet, quoiqu’il donne trop aisément dans la démagogie, je pense que Sarkozy à raison.

@M. Brillaud
« La superficialité d'Internet rejoint l'inculture profonde de l'Amérique »…
Voilà un point de vue bien superficiel et profondément inculte.
FYI, MIT vient de mettre ses cours entiers en ligne, à la disposition de tous. Et ce n’est qu’un début. http://ocw.mit.edu/index.html
Google numérise à tour de bras. La planète entière aura bientôt accès à toute la littérature et toute la connaissance du monde.
Merci, cher Mr Brillaud. Je m’interroge ces temps-ci sur ce qu’est l’anti-Américanisme, et vous venez d’en donner un exemple assez éclairant. Qui songera un jour à remercier l’Amérique pour les Netscape, Google, Microsoft, les laptops à $100 qui vont bientôt inonder le tiers-monde, et tous les pionniers de l’ère de l’information. L’ordinateur sur lequel vous avez tapé votre message, son système d’exploitation, les protocoles qui sous-tendent les communications en réseau, les serveurs et le logiciel même de chez Typepad, TOUT CECI est le fruit de l’innovation Américaine. Alors, mettez vos pensées en acte. Jetez votre portable par la fenêtre, résiliez votre abonnement au Net, et n’y remettez plus jamais les pieds. Et pendant que vous aurez tout le temps, le calme, la volupté nécessaires à l’acculturation, nous autres incultes mélangés regarderons via youtube la dernière conférence de Steven Pinker, Antonio D’Amasio, Daniel C. Dennett, ou d’autres luminaires de la science et de la pensé modernes.

@ETF
Aucune arrogance dans le fait de proposer plutôt que d'imposer la lumière à d'autres homo sapiens... La laïcité n'est intéressante que vue sous l'angle de la liberté: celle de faire partie de telle ou telle communauté religieuse, de refuser de le faire... ou de créer la sienne.
Dites vous bien que le libéralisme religieux, plus connu sous le vocable de laïcité n'a rien d'un artefact humain; il s'agit de sa nature, de ce qui correspond le plus à son potentiel sélectif et innovant; ce n'est donc pas le Titanic mais l'océan de votre image...
Les faits parlent d'eux-même de toutes les façons: ces jeunes filles voilées qui auraient pu continuer d'échanger quotidiennement avec d'autres enfants plus à notre goût « vestimentairement » sont aujourd'hui prises en charge par des associations de barbus pour qui chacun le sait la priorité est d'enseigner la tolérance...

Quand on veut faire du bien à quelqu'un malgré lui on n'est jamais très loin du totalitarisme et de tous les autres « ismes » d'ailleurs ...

Nous ne faisons que discuter bien évidemment mais je trouve particulièrement malhonnête de votre part de comparer ce qui s'est passé en France à ce qui se passe aujourd'hui en Grande-Bretagne où il n'est question que d'un banal problème de police lié à la couverture intégrale du visage des jeunes filles en question (on notera au passage que dans les façons même dont ce devrait être appliqué on reconnaît encore la patte de la plus grande démocratie du monde au niveau qualitatif).

ETF: Il existe des ecoles catholiques privees en France. Et beaucoup meme.
Faut-il les fermer?
Leur existence est-elle la marque d'une espece d'Apartheid en France?
Si on ne les ferme pas, pourquoi fermerait-on l'equivalent musulman?

La Liberte a ce niveau la, n'est-elle pas de pouvoir choisir (bien sur dans le respect des valeurs de notre Republique) l'education que l'on souhaite pour ses enfants?

Hé bien, cher M. Nizan, soit vous êtes mal informé, soit vous avez une lecture sélective, soit les deux. Vous en percevez sans doute mal la portée, mais le fait qu’en Grande-Bretagne, on donne maintenant le droit (qu’importe le motif invoqué, comme pour la loi Française) aux écoles d’interdire le port du voile, est une petite révolution.
Par ailleurs, Jack Straw, qui n’est pas n’importe qui, s’est récemment exprimé publiquement contre le port du voile « intégral ».
http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/5411954.stm
Il y a un malaise grandissant en Europe vis-à-vis de l’Islam. Malaise tout à fait justifié. La France, bastion de la laïcité a “tiré la première”. Mais ne nous y trompons pas, le phénomène touche l’Europe entière et au delà.
Face à ce malaise, pas de solution parfaite, ni de réponse facile.
Mais si interdire l’apartheid, c’est du totalitarisme, alors comptez moi au nombre des totalitaires.

Cher avidadollars, un excellent exemple du problème auquel nous sommes confrontés aujourd’hui est celui de la Turquie. On dit « oui, la Turquie est laïque, modérée, pas Islamiste », etc etc. Pourtant, comme le faisait remarquer GS, pas un prêche n’est donné dans une mosquée Turque qui n’ait au préalable été lu et agréé, voire tout bonnement dicté par un organisme de contrôle d’état. Pourquoi? Je vous pose la question.

@ETF
L'aparteid a séparé des "communautés", comme la loi sur le voile.
Le port du voile "INTEGRAL", ce n'est que de cela dont il est question. Rien de comparable avec la France quoi que vous en disiez. Problème de police que n'importe qui peut comprendre. Ce voile INTEGRAL, on pourrait l'interdire DANS LA RUE et pas seulement dans les écoles que ça ne provoquerait pas un dixième des réactions auxquelles cette loi liberticide a eu droit.

Mais le simple fait de citer la France en matière de vision sociétale de nos jours veut tout dire quelque part...

Rien de comparable... Vous vous mettez sérieusement le doigt dans l'oeil et votre vision de la situation en est quelque peu... voilée.
A propos de Turquie, saviez-vous que les universités Turques ont le droit de bannir le port du voile? Pourquoi donc une telle mesure ? L’Europe devrait méditer l’exemple Turc.

On a tendance a dire "l'Islam n'est pas soluble dans la democratie". C'est possible, je n'en sais rien.
Par contre je suis persuade que "l'Islamisme est soluble dans la croissance economique". Un contexte de banlieues desoeuvrees avec des taux de chomage chez les jeunes chatouillants les 30% a fait le lit du nazisme hier et fait celui de l'islamisme aujourd'hui.
Je suis farouchement oppose au voile, je suis bien sur oppose a la creation de "Madrasas" sur le territoire francais, et je suis tres "laique", mais je ne vois pas comment on interdirait des ecoles privees musulmanes a la Rifah ou Averroes...
Et surtout, si l'on pense comme je le disais plus haut que la solution du probleme passe par une croissance economique qui sort les gens du desoeuvrement, je ne vois pas quel but on poursuit en interdisant certaines ecoles. On ne fait que jeter de l'huile sur le feu.
Soyons ferme sur les principes de base. Tres ferme. Pas de voile, c'est clair. Oui aux caricatures, tres clair aussi. Non aux hopitaux ou ecoles/piscines qui redeviennent non-mixtes. Non aux "Madrasas". Tres clairement et tres fermement. Mais pourquoi une posture anti ecole musulmane alors que nous avons des ecoles catholiques?

Je vais peut-être me faire de nouveaux amis, pour moi un bien fait de la mondialisation est de pouvoir manger des fraises en hiver. La logique qui veut pour protéger le climat et qu'il faut manger des légumes et des fruits de saison. Il faudra qu'on m'explique quels sont les légumes et les fruits qui pourraient pousser en Suisse en plein hiver. Pourquoi devrait-on renoncer à importer des fraises en hiver sous prétexte que nous savons très bien les cultiver alors que les japonais savent très bien fabriquer des montres sans que nous nous inquiétons des nuisances lorsqu'on exporte nos montres suisses au pays du soleil levant.

D.J

@ ETF :

"Pour moi, laisser ouvrir des écoles musulmanes en France revient à accepter l’apartheid. Il faut dire stop et ne pas transiger. Être fier des valeurs laïques et démocratiques Européennes, et être prêt à les défendre avec fermeté. Sur ce sujet, quoiqu’il donne trop aisément dans la démagogie, je pense que Sarkozy à raison."

éh, Sarkozy prône le communautarisme et ses sbires élus financent les mosquées, même les plus dingues (cf. celle d'Asnières).

Sarkozy veut réformer la loi de 1905.

Et pour rappel, s'il veut tout cela, c'est pour mieux diviser les français pour mieux les tenir lui-même ensuite, comme tout apprenti dictateur de base.

Don't forget :)

De toute façon, Sarko dit tout et son contraire en fonction des sondages ou du public du jour. Un coup de barre à gauche (Jaurès), un coup de barre à droite (identité nationale), un coup de volant vers l'Islam (mosquées) suivi d'un bon mouton égorgé en cuisine, une giclée de Kärcher, un coup d'affirmative action, une pincée de racaille, un Genestar au placard, vive le libéralisme, vive l’état, vive l’Amérique, jamais dit ça, moi, et vive la France éternelle. Et tout ceci avec un aplomb digne de son Pasqua de maître... Au moins, Pasqua, il avait l’accent. Et puis il n'a jamais failli devenir président.

Haaa... je dois dire que j'assiste à du grand ETF sur ces derniers postes.

je suis ému !

ETF: Et Sego et Bayrou, ils ne disent pas tout et son contraire aussi?
En realite les seuls qui gardent la ligne sans la changer d'un iota et qui repetent la meme chose inlassablement depuis des annees et des annees ce sont les blaireaux type Laguiller-Besancenot-LePen-Bove.
Et on ne va pas voter pour eux, n'est-ce pas?

Serait-ce un sophisme enorme que d'en conclure que dire tout et son contraire n'est donc pas important?...

Moi personellement je vote pour De Villiers. Lui au moins il a des convictions, du courage politique d'affirmer ses idées. Et c'est le moins que l'on puisse attendre d'un homme politique digne de ce nom.

De Villiers est un blaireau comme les Besancenot-LePen-Bove-Laguiller....Il n'a pas plus de convictions que les autres.
Quand on a une chance d'etre elu, on est tente de faire la girouette pour gagner les votes qui peuvent donner la victoire, meme si cela peut representer un risque. On prend un risque mais on peut gagner...
De Villiers est dans une position ou il ne sera jamais elu, alors pourquoi faire la girouette?
Ne pas faire la girouette, puisqu'il n'y a rien a y gagner, permet de se gagner les votes des blaireaux qui vont croire qu'il a des convictions tout simplement parce qu'il repete la meme chose a l'envi....
Ceci etant dit, il faut absolument aller voir le Puy-du-Fou. C'est fabuleux. Une enorme reussite et un spectacle vraiment extraordinaire.

@Avidadollars,

Je ne suis pas un blaireau comme vous dites ! Et je n'ai ni envie de votez pour Sarokzy l'opportuniste, ni pour Le Pen, ni pour Bayrou qui penche trop à gacuhe.

Et alors surtout pas, mais alors surtout pas pour la guache !

Alors a votre avis ? Il reste quoi ?

L'absentention ou De Villiers ?

Vous me proposez de m'abstenir de voter alors ?

De toute facon je voterai quand meme De Villiers meme s'il ne sera pas élu !

Et puis au 2eme tour ne n'irai pas voter... sauf si De Villiers est au 2eme tour. Qui sait ?

Quimboiseur: Vous pouvez voter pour qui vous voulez. Mais vous devez aller voter. Meme au 2eme tour. Ne pas allez voter c'est un manque de respect envers ceux qui dans ce monde n'ont pas l'option de voter et envers nos ancetres qui se sont battus pour que nous puissions voter.
Alors allez voter au 2eme tour, meme si c'est blanc. Mais allez y.
Et puis aussi, gardez secret votre vote. Le caractere secret du vote est une des garanties de Liberte.

Wikipedia:
"En argot, un « blaireau » est un imbécile vulgaire et méchant, ou encore un débutant maladroit dans une pratique sportive, tels que le windsurf, le surf, le kitesurf, le snowboard"

Je ne crois pas que De Villiers se soit jamais essayé aux sports de glisse, ni que la politique puisse être qualifiée de "pratique sportive".

Alors De Villiers "imbécile vulgaire et méchant"?

Je sais le mépris que certains des participants de ce blogs ont pour Youtube mais je ne peux m'empêcher de penser que le fait d'observer comment les traits d'un individu accompagnent ses propos est une source irremplaçable de certitude quant à la nature des êtres...

1/2: http://www.youtube.com/watch?v=3wz4t4mBWyY
2/2: http://www.youtube.com/watch?v=2TlWJj6qim4

A lire les discours nationalistes et identitaires du couple (illégitime, mais oh, si fusionnel) Segolune/Sarkoleil (LePen, on savait déjà):

Segolune, hier: « Je pense que tous les Français devraient avoir chez eux le drapeau tricolore » / « on pourra d'autant plus facilement revenir à la table de l'Europe si on est clairs sur notre identité nationale (...), et certainement pas en diluant notre identité dans je ne sais quelle mondialisation »

on se pose des questions sur l'impact de la mondialisation sur le pays des coqs, et au-delà. Ce retour aux nationalismes et aux symboles et valeurs traditionnels de la nation sont-ils un mal nécessaire, un passage obligé pour pouvoir mieux se jeter dans le grand bain mondial? Ou sont-ce des signes inquiétants indiquant un repli sur soi, une réaction immunitaire, un retour vers les clans, et les démons des siècles passés...

La mondialisation, c'est la paix, à condition qu'on l’accepte.
Je serais curieux d’avoir votre sentiment sur la question.

Je trouve intéressant quand Guy Sorman dit, "la mondialisation réduit le pouvoir des dirigeants".

M. Sorman, je crois que c'est vous qui l'aviez dit ou en tout cas mentionné dans l'un de vos ouvrages, que le commerce est plus ancien que l'état.

D.J

Les pères de l'Europe actuelle, comme l'a rappelé M. Sorman, comptaient sur le "bon sens" du citoyen de base qui devait goûter aux bienfaits de l'ouverture et au final en redemander... On arrive peut-être au bout de la méthode pragmatique en matière de mondialisation; le bon sens doit petit à petit laisser la place à la raison et une fois de plus ce ne sera possible que si nos "élites" n'échouent pas dans cette partie importante de leur mission que l'on appelle pédagogie. Pour l'instant, l'opinion subit les tirs croisés de ceux qui pensent que les pays riches exploitent les pays pauvres et de ceux qui à l'autre bout du spectre pensent exactement le contraire mais cette fois en terme d'emplois; la fatalité fédère les uns et les autres qui amplifie l'impression qu'au final les citoyens seraient méprisés... Mensonge?

VOLTAIRE
MONDAIN (1736)

Regrettera qui veut le bon vieux temps,
Et l'âge d'or, et le règne d'Astrée,
Et les beaux jours de Saturne et de Rhée,
Et le jardin de nos premiers parents;
Moi je rends grâce à la nature sage
Qui, pour mon bien, m'a fait naître en cet âge
Tant décrié par nos tristes frondeurs:
Ce temps profane est tout fait pour mes moeurs.
J'aime le luxe, et même la mollesse,
Tous les plaisirs, les arts de toute espèce,
La propreté, le goût, les ornements:
Tout honnête homme a de tels sentiments.
Il est bien doux pour mon coeur très immonde
De voir ici l'abondance à la ronde,
Mère des arts et des heureux travaux,
Nous apporter, de sa source féconde,
Et des besoins et des plaisirs nouveaux.
L'or de la terre et les trésors de l'onde,
Leurs habitants et les peuples de l'air,
Tout sert au luxe, aux plaisirs de ce monde.
O le bon temps que ce siècle de fer!
Le superflu, chose très nécessaire,
A réuni l'un et l'autre hémisphère.
Voyez-vous pas ces agiles vaisseaux
Qui, du Texel, de Londres, de Bordeaux,
S'en vont chercher, par un heureux échange,
De nouveaux biens, nés aux sources du Gange,
Tandis qu'au loin, vainqueurs des musulmans,
Nos vins de France enivrent les sultans?
Quand la nature était dans son enfance,
Nos bons aïeux vivaient dans l'ignorance,
Ne connaissant ni le tien ni le mien.
Qu'auraient-ils pu connaître ? ils n'avaient rien.
Ils étaient nus: et c'est chose très claire
Que qui n'a rien n'a nul partage à faire.
Sobres étaient. Ah! je le crois encor:
Martialo n'est point du siècle d'or.
D'un bon vin frais ou la mousse ou la sève
Ne gratta point le triste gosier d'Eve;
La soie et l'or ne brillaient point chez eux.
Admirez-vous pour cela nos aïeux?
Il leur manquait l'industrie et l'aisance:
Est-ce vertu ? c'était pure ignorance.

A lire un article intéressant que Guy Sorman a sûrement déjà lu "2 villes privées vont être construites en Inde avec des capitaux Emiratis..."
Http://www.lemonde.fr

D.J

Voir l'article également à Http://www.fahayek.org/

D.J

Quel plaisir de lire cote a cote - Guy Sorman et Voltaire. Merci!

La mondialisation ? C'est le nivellement social par le bas et une route directe vers l'esclavage mondialisé !

La question de la mondialisation soulève celle, en effet, des particularismes. D'accord pour souscrire à l'ouverture à l'autre et aux richesses culturelles qu'il nous propose ; richesses souvent accessibles du fait de leur métissage originel, mais jusqu'où s'ouvrir sans perdre ses référents fondamentaux ? Tel est le dilemme, pour n'aborder que l'enjeu culturel, notamment. Un exemple : que sommes nous, nous européens sans la Grèce comme lien ultime qui fonde notre rationalité et la justifie aus yeux des autres ? Sans originalité, pas de dialogue.

Sur ce thème de la mondialisation, nous vous remercions de l'intérêt que vous porterez à l'ouvrage La Bêtise économique (editions perrin) et au blog, http://labetiseeconomique.wordpress.com/, qui propose aux lecteurs de poursuivre le débat.

@avidadollars : pas d'accord avec sur 2 points :
- la République n'a pas à imposer ses valeurs aux citoyens, surtout en matière d'école. Ce n'est pas à la République d'éduquer les enfants, mais à leurs parents. Elle est là pour les instruire, ce qui n'est pas du tout la même chose. En créant l'Education nationale et non plus le ministère de l'instruction publique, on sème la confusion dans les esprits, comme si des professeurs et des fonctionnaires étaient plus à même de savoir ce qu'il est bon pour les élèves de savoir.
- concernant le vote, je vous rappelle que c'est un droit, non un devoir. Où est la Liberté si je suis obligé d'aller voter pour des gens que je n'aime pas ? Je ne vote pas parce que je refuse de participer à ce système esclavagiste illégitime et immoral qu'est la démocratie, où des groupes obtiennent en échange de leurs votes de l'argent et des avantages (ces fameux faux droits à) au détriment des seuls vrais créateurs de richesses ceux qui créent la richesse dans ce pays : les entreprises privées, leurs dirigeants et leurs salariés. La seule démocratie possible, c'est le libre marché. (Si les gens savaient combien d'arbres on a coupé pour faire les professions de foi des dernières législatives, ils arrêteraient probablement de voter écolos.)

Pour revenir au sujet, je suis bien évidemment pour la mondialisation. Les hommes de l'Etat et ceux qui vivent des rentes accordées le pouvoir politique sont en général contre puisqu'ils vont y perdre leur pouvoir et les débouchés qu'il leur assurait (faux intellectuels, faux artistes. Et ce ne peut être que de bonne augure.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.