Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Du côté de Wikipedia | Accueil | Comment Pékin a gagné les JO »

Commentaires

Pour votre "gauche bien pensante" le fait religieux n'est qu'une résurgence de superstitions primitives qu'il faut absolument faire disparaître. Il s'agit de guider l'Homme vers un bonheur que seule la modernité de leurs grands esprits - qui ont tout compris du sens de la vie - est en mesure d'appréhender pour le reste de l'humanité. Ce sentiment religieux, cet instinct, ils le voient également comme une voie concurrente d'oubli de sa petite personne au profit d'autre chose... Enfin, malgré l'existence de grandes familles, on peut considérer que chacun a sa propre religion, un rapport unique au Tout qui est bien étranger au baratin habituel de ceux pour qui tous devraient œuvrer, tout le temps, à des buts identiques et choisis par d'autres...

Le problème de la gauche moderne est à la fois d'être de gauche et d'être moderne. Ca fait beaucoup.

Etre de gauche signifie ignorer, voire écraser, l'homme qui existe pour lui substituer un homme nouveau un rien robot sur les bords qui ne rechignerait pas aux solutions collectivistes des gauchistes.

Et être moderne, c'est nier que le passé a quelque chose à nous dire.

L'homme tel que l'imagine la gauche moderne n'a ni religion ni culture, mais des rollers. Et il trie les déchets.

Ca ne pouvait pas coller avec Soljenitsyne.

Content de lire sous votre plume cette appréciation de ses rapports avec les Juifs. Je lisais dans la croix que son livre avait suscité "des accusations d'antisémitisme", ce qui me laissait supposer que La Croix ne les considérait pas comme parfaitement avérée. Mais je vous imagine mal, vous, exonérer un antisémite. Ca me va, car je commence à m'intéresser de près à Soljenytsine (au-delà du vernis culturel dont je disposais, comme tout le monde).

Quand j'ai lu ceci :
"Alexandre "Soljenitsyne aura été un grand dénonciateur", mais "il a raté le rôle de grand réconciliateur et de défenseur des nouveaux opprimés", estime le Parti communiste français dans un communiqué publié lundi après le décès de l'écrivain russe" je constate que les 100 millions de morts ne les dérangent pas beaucoup.

Effectivement, comment ont pu être aussi aveugles et complaisants des gens qui se réclamaient pourtant de la liberté et de la lutte contre l'oppression ?
L'article de Yves Mamou du Monde daté du 05/08 semble continuer cet aveuglement, dans un même paragraphe il cite nombre de mises en cause du système soviétique précédant celle de Soljénitsine pour conclure "Mais, jusqu'à 1974, le sentiment général tient pour acquis que quelques inévitables bavures ne sauraient remettre en cause les réalisations positives du communisme."
"Le sentiment général" ! Comme s'il n'y avait pas eu un seul anticommuniste avant 1974, comme si la France entière était pro-soviétique jusqu'alors.
Je ne sais pas trop que penser d'affirmations aussi absurdes : est-ce un manière de trouver des excuses aux intellectuels de gauche de l'époque ? La conclusion logique de son paragraphe aurait été d'en déduire la profonde idiotie de ce milieu là !

Au lien suivant, vous trouverez le commentaire de JL Mélenchon sur Soljenitsyne :

http://www.jean-luc-melenchon.fr/?p=611

Comme on pense que ce con (il faut appeler les gens par leur nom) appartient à un parti censé être modéré et «de gouvernement», ça fout la trouille.

Donc , je découvre le blog de Monsieur le sénateur Mélanchon . Et sa cour . Aucun ne donne le sentiment d'avoir lu une seule ligne de Soljénitsyne. Le pire dans ce blog n'est pas ce qui est dit de Soljénitsyne , qui n'en a plus rien à faire . Non , le pire est que ces marioles n'envisagent pas de le lire .

L'ami Pivot sur la question:
http://www.dailymotion.com/video/x6cead_pivot-sur-soljenitsyne-news-040808

Pour vous G. Sorman, Soljenitsyne était l'impertinent par excellence, une figure de la liberté; à mon sens, il fut largement incompris de l'Occident non seulement en 1975, où peu de gens finalement lui apportèrent leur soutien, mais aussi depuis un dizaine d'années où on lui fait ce procès d'antisémitisme que vous évoquez.

Soljenitsyne et l'Occident: le rendez-vous manqué ?
http://jazzthierry.blog.lemonde.fr/2008/08/05/soljenitsyne-leternel-incompris-retour-sur-la-reception-en-france-et-aux-etats-unis-de-larchipel-du-goulag-1975/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.