Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Fin de l'Obamania | Accueil | Copenhague, les faces cachées »

Commentaires

"une tragédie pour l'Occident"? Voilà une sentence qui demande explication.

Le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, n'est "pas certain" qu'on ait "forcément besoin de minarets" pour pratiquer l'islam en France, a-t-il déclaré, interrogé sur le référendum sur l'interdiction des minarets organisé en Suisse.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/29/01011-20091129FILWWW00159-minarets-bertrand-ambigu.php

Curieux comme ETF, en lisant le texte j'ai buté sur la même expression: "une tragédie pour l'occident"?
Voilà qui demande un approfondissement.

J'entends par tragédie un enchaînement de violences : les islamistes recruteront avec un nouvel élan en se fondant sur la haine que l'occident leur porte et que le vote suisse illustre . Drame , si l'on préfère .

Interessant que vous utilisiez l'argument de l'outil de recrutement pour les islamistes dans le cas des minarets Suisses, mais pas dans le cas de la guerre d'Irak. Deux poids, deux mesures? Et les carricatures, là dedans?
Une chose est certaine. Les démocraties libérales se trouvent face à un danger grandissant: celui du retour du religieux et de l'obscurantisme dans le politique. Cela vaut pour les USA (avec la droite Christo-fasciste), et pour l'Europe; avec l'Islamo-fascisme (appelons les comme cela).
Alors, on fait quoi?

On fait quoi ? Il appartient surtout aux musulmans de s'interroger

Comme on dit, compte là d'ssus et bois d'l'eau chaude... L'Islam exotétique est une religion obsolète, mais il est quasi-impossible pour un musulman de l'admettre publiquement, ni en privé d'ailleurs (hé oui, l'apostasie c'est la mort et/ou l'enfer éternel). C'est toute la force de ce genre de systèmes de pensée totalitaires. Aucune échappatoire!
Désolant d'en être encore là au XXIè siècle. Et surtout, hyper-dangereux (et celà vaut pour les Christo-fascistes américains).
C'est cet aspect de la nature humaine, et non les questions de tolérance, qui sont au coeur du problème.

Tenez, cher tôlier, écoutez votre ami Ramadan condamner, entre autres, les piscines européennes qui ne sont "pas islamiques".
Et dites nous, une fois de plus, que Tariq Ramadan est "musulman et moderne" et un réformateur.
http://www.dailymotion.com/video/x5uyjo_frere-tariq-et-la-fornication_news

Cette votation est un signal pour nos élites :
Les peuples commencent à avoir peur de leur avenir :
Crise financière suivie d'une crise économique qui sera amplifiée par la prochaine crise financière qui s'approche,
ClimateGate qui rend peu crédible scientifiquement le réchauffement climatique et l'activisme de certains chefs d'Etat qui emboitent le pas des réchauffistes pour sauver Copenhague et récupérer des voix vertes.
Ne risque t-on donc pas de chercher des boucs émissaires ?

Sur la forme :
Il faudrait relire un peu le texte, supprimer les coquilles (Dès au lieu de "Dés" par exemple) et mettre les points et les virgules à la bonne place (pas de blanc avant le signe de ponctuation, un blanc après), etc. C'est très négligé, là, très mal écrit.

Sur le fond : tout à fait d'accord.

Le présent billet de GS me paraît bien plus réaliste que le précédent sur la burqa, qui était plutôt dans le registre "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil...;-)
Eh oui, il y a bel et bien un problème...et de taille...
Et pour la France, en particulier,il est l'illustration de l'incapacité et de la veulerie de notre classe politique, gauche et droite confondues.

Le wahhabisme (islam pratiqué en Arabie Saoudite) interdit la construction des minarets, car ils étaiens inconnus du temps de Mahomet...

La deuxième crise financière arrive.

Accrochez-vous.

Les Bourses de Dubaï et d'Abou Dhabi en chute libre à l'ouverture.

Les Bourses de Dubaï et Abou Dhabi étaient en chute libre lundi, premier jour ouvrable depuis la crise de la dette de Dubaï.

Une heure après le début des échanges, la Bourse de Dubaï avait reculé de 7,19 %, alors que celle d'Abou Dhabi baissait de 8,09 %.

Selon le règlement intérieur des deux places, les transactions sont suspendues si la baisse excède 10 %.

http://www.romandie.com/ats/news/091130073301.cbu1n5zf.asp

La Bible, a la différence du Coran, est livrée dans un package qui comprends un interprète, sur Terre, chargé de l'interpréter, l'actualiser (Le pape)

Le coran n'a pas cette chance, et chaque nouveau croyant, est donc libre à sa lecture de retenir ce qu'il souhaite.
Par essence donc, chaque nouveau croyant peut aussi bien êtr eun modéré qu'un intégriste (personnellement je ne crois pas aux modérés, il y a juste ceux qui prennent les armes, et ceux qui attendent...)

Alors, cher tôlier, vous avez écouté Tariq Ramadan?
Le ton et le contenu? Je serais intéressé de savoir ce que vous en pensez. Car, me semble-t-il, vous ne pouvez critiquer les musulmans et parier vous-même sur le mauvais cheval.
Ce serait quoi, selon vous, cet Islam moderne qu'il faudrait soutenir?
Et qui le représente? Qui aujourd'hui ose mener une véritable réforme?
J'invite les habitués de chez Sorman à écouter de même et à livrer leurs commentaires.
http://www.dailymotion.com/video/x5uyjo_frere-tariq-et-la-fornication_news

Et sur le fond, c'est-à-dire la liberté de construire des minarets ? Car le vrai problème est là . C'est une question de respect des libertés fondamentales. Peu importe ce que l'on pense par ailleurs de l'islam, l'islmamisme, et des religions en général.
Cette question des minarets devrait être tranchée par la Cour européenne des droits de l'Homme, et non par le "peuple".

Merci pour les petites corrections, comme "Dès". Mais pour les points et les virgules, ça ne va toujours pas. Il n'y a pas d'espace avant les virgules, ni avant les points. Seuls les points-virgules et les deux points sont précédés et suivis d'un espace. Par exemple :
En outre, il y a un bon exemple.
Et non :
En outre , il y a un bon exemple .
Evidemment, je n'écris pas ça pour Guy Sorman, qui a écrit 36 bouquins et qui sait bien tout ça, mais pour celui ou celle qui a édité son texte. Là, tel que c'est, c'est très maladroitement écrit.

Cette initiative anti-minaret ( et non référendum )fut une initiative inutile.Elle ne résoudra rien contre un islamisme radical et inutile pour les minarets,car ces dernières ne sont qu'au nombre de 4 en Suisse et qu'elle ne sont pas dispensables pour la pratique de la foi ( dixit les imams en Suisse ).Du reste les musulmans ne se sont pas rués sur les demandes de permis de construire,au cas ou cette initiative passerait.

Mais cette victoire ne va pas à mon avis déclencher une tempête anti-suisse dans le monde musulman.

il n'y a pas en de soulèvement arabes lors de l'invasion de l'Irak par les Etats-unis,l'affaire des caricatures qui à mis l'effervescence le monde musulman et retombé aussi vite qui l'est venu,pareil pour l'interdiction du voile à l'école en France.

Simplement c'est que les initiants ont dépensés des sommes inutiles,qui auraient mieux servi pour lancer une autre initiative qui demanderai la formation des imams en Suisse.

D.J

C'est assez étrange, deux petits pays, l'un par son peuple, l'autre pour protéger sa constitution, sont sur le devant de la scène et donnent une sacrée leçon aux politiques et diplomates, et ce le même jour :

Suisse et minarets : le peuple a répondu à la barbe des politiques.

Honduras et constitution : Zelaya voulait emboîter les pas de Chavez. Nouvelle élection et le peuple a décidé. Quiqu'en disent les médias occidentaux et leur coup d'état en queue de cochon.

Pour la Suisse, malaise européen.
Les minarets sont un prétexte, étrangers oui, mais avec acceptation des lois d'un pays et peut-être réflexion pour les immigrants (j'y vais, j'y vais pas ?).

Pour le Honduras : rejet de la modification de la constitution par Zelaya, le Honduras est libre et a peur de la montée du totalitarisme, un magnifique pied de nez aux grandes puissances qui devraient se méfier des réaction de leurs peuples, cela pourrait donner des idées à d'autres.

Deux petits pays qui ont tenu tête, quelques soit les conséquences, à la diplomatie internationnale.

Vive la liberté.

Super, merci ! Beaucoup plus lisible et plus élégant comme ça, ça change tout.

Je vois que la parution de " l'économie ne ment pas " en Chinois est arrivée.Mais qui apparemment serait déjà censuré par les autorité chinoise d'une grande croix rouge.

Les Suisses pour info,ont ce coup-ci rejeté une autre initiative populaire ( et non un référendum ) d'un groupe antimilitariste et gauchiste qui voulaient que soit interdite en Suisse de vendre des armes à l'étranger. C'est un 69% de non.

La participation au scrutin de ce Week end est de 52%

D.J

La Suisse SuperStar

Amis, n’avez-vous pas remarqué
Depuis qu’elle a retrouvé à l’OMC

Sa nouvelle et pimpante virginité…
Comme la Suisse s’est transformée !

Polanski aura inauguré ce renouveau
Arrêté, ligoté, et puis mis au cachot

Le policier suisse n’est pas un fâchot
Il ne fallait pas lui courir sur l’haricot

Fruit d’une Confédération si policée
L’Emmental suisse ose se rebeller

Sus aux minarets de passages fléchés
Le pays veut sauvegarder sa canopée

Plus de fourches musulmanes dressées
Dans un ciel étoilé de pureté préservée

Miroirs Lémaniques dés-ampoulés
Initiative digne de Martel à Poitiers

Un compte rendu plus complet de ma part sur mon blog.

http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2009/11/30/la-victoire-des-anti-minarets-est-surtout-la-defaite-des-med.html

D.J

Monsieur,

Je profite du blog, dont je suis un fidèle lecteur, pour vous demander si certains de vos livres sont disponible en francais en version ebook.

Heureux pocesseur d'un Kindle je regrette de ne pouvoir trouver certains livres d'actualités en Francais et notamment certains de vos livres.

"Economics does not lie" que je n'ai pas encore lu est disponible en Anglais mais pas encore en Francais - tout du moins sur le site d'amazon. Etant donné que vous l'avez écrit en Français je préférerais le lire dans sa langue d'Origine.

Bref, cher Monsieur Sorman, demandez à votre éditeur la permission de ventre vos livres sur votre site. Je suis prêt à payer!!! Dites à votre éditeur, de ne pas faire comme les producteurs de musique et de ne pas rater le virage numérique...

Merci beaucoup

HK

() GS : « Susciter des vagues de malédictions et de reproches contre les Helvètes » ?

Je ne le pense pas ; si des versets sataniques aux caricatures, les extrémistes islamistes ont pu se défouler sur des quasi-individualités. Jusqu’à présent, face aux décisions populaires issues d’un vote démocratique, la force et les convictions affirmées par un peuple réuni ont eu raison de l’arbitraire extrémiste.

() GS : « Sans doute vaut-il mieux ne jamais poser ce genre de question de manière à ne jamais connaître la réponse »

Une politique de l’autruche parfaitement en phase avec certains de nos comportements européens, le bon peuple ne serait pas capable de jugement, pas digne d’être informé pleinement ! C’est ainsi qu’on lui cache avec soin bien des informations (afin de ne pas susciter de réactions…), par exemple : qui sont les délinquants qui remplissent nos prisons ? Surtout pas de statistiques ! Ou encore : quelles populations rejoignent nos contrées européennes ? Toujours pas de statistiques chez nous.
-Enfin … pas pour tout le monde…, la plèbe n’a droit qu’à un enseignement limité tandis que nos élites initiées bénéficient des sondages ciblés et des statistiques tarifées (exotérisme versus ésotérisme).

GS : « Dés l'instant où les seules expressions publiques de l'islam sont les plus agressives, les modérés en deviennent complices par leurs silence même »… « Un non- musulman qui prône la tolérance, c'est bien : un musulman qui le ferait, serait plus convaincant »

Deux phrases qui sont en effet au cœur du problème Islamique en Europe. L’enregistrement d’ETF, s’il s’agit de T. Ramadan, est édifiant ! Il justifie sa réputation d’intellectuel au double langage,…pour lutter contre la fornication… la tentation du diable… la nécessité d’une piscine islamique … des femmes en burqini…!

Alors ce résultat du vote Suisse : de l’intolérance, un auto-goal de la peur, un tragique Suisside ?

En tout cas, une expression populaire qui prouve probablement que ceux qui étaient contre l’interdiction n’ont pas été suffisamment convaincants n’auront pas assez travaillé, que pour les aider les musulmans modérés n’auront probablement pas suffisamment dénoncé les outrances de leurs extrémistes et que peut être, plus simplement les suisses demeurent en majorité attachés à leurs paysages de villages et de montagnes où paissent depuis des siècles des vaches en alpage et non (cela peut paraitre stupide) : des lamas, des éléphants ou des chameaux !
Alain

Je me félicite du résultat de cette votation populaire, car je pense qu'elle adresse un signal constructif aux musulmans, à condition que ces derniers sachent le décrypter, à savoir c'est que c'est à eux de s'adapter à leur terre d'accueil (la Suisse ou un autre pays d'Europe) et non le contraire.

Plus encore, je pense que c'est une victoire de la démocratie. Si une fois n'est pas coutume autant de monde en Europe s'intéresse au résultat d'un vote en Suisse, c'est le signe que d'autres peuples aimeraient bien s'exprimer sur le sujet. Or, s'il y a bien un domaine où le peuple n'a pas voix au chapitre, surtout en France, ce sont toutes les questions relatives à l'immigration. Nos vielles nations européennes sont censées écouter et accepter religieusement les récitations sur les bienfaits supposés mirifiques du multiculturalisme et du métissage. J'envie la situation des Suisses qui eux ont la possibilité de s'exprimer et de dire oui ou non. On ressent dans beaucoup de commentaires, notamment de nos "zélites" hexagonales, un mépris à peine voilé du peuple, qui a le mauvais goût souvent de ne pas voter dans le sens qu'il lui a été notifié et pas uniquement sur cette question (cf. les votes récents sur certains traité européens).

En France, on ergote parfois, timidement et en prenant des pincettes avec de tels sujets, comme la burqa par exemple, mais on ne fait rien. Les Suisses eux agissent. Ils ne débattent pas de leur identité nationale, ils la défendent.

J'ai le sentiment qu'en Europe de l'Ouest, il n'y a plus que trois pays qui défendent une réelle liberté d'opinion et d'expression et qui ne se laissent pas trop intimider par le politiquement correct: la Suisse, les Pays-Bas et le Danemark. Ces pays ont en commun d'être de petite taille; je ne saurais dire si cela joue un rôle dans cette attitude courageuse.

Si j’ai bien compris, les mosquees sont permis en Suisse, et le peuple suisse vient de voter pour l’interdiction des minarets d’ou les muezzins reveillent la populace avec des chants assourdissants des 5 heures du matin. Ce n’est pas l’oppression de la minorite par la majorite, puisque le culte est respecte. Je trouve d’ailleurs ce chiffre de 57% de la population un chiffre bien bas, apres tout il y a des lois contre les tapages nocturnes (5 hr du mat) – non ?
A quand le meme referendum en France ?

Les bourses de Dubaï et d’Abou Dhabi ont poursuivi leur chute mardi, pour le deuxième jour d’affilée, ouvrant respectivement en baisse de 6,25 % et 5,91 %.

La baisse est intervenue malgré l’annonce dans la nuit par le conglomérat public Dubai World, en difficulté, d’une prochaine restructuration de certaines de ses compagnies, dont le géant immobilier Nakheel.

Les deux bourses ont connu un "lundi noir" (- 7,3 % pour Dubaï et - 8,3 % pour Abou Dhabi) lors de leur réouverture pour la première fois après l’annonce par les autorités de Dubaï de leur intention de demander un moratoire de six mois sur la dette de Dubai World.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=20d25719028a9ff37caf317adbf251b9

La faillite de Dubaï est en train de ravager toute la région du Golfe.

Le premier domino est en train de tomber.

Les questions qui se posent aujourd’hui sont les suivantes :

après Dubaï, quel pays va se déclarer en défaut de paiement ?

Après Dubaï, quel pays va faire faillite ?

Et, surtout, quand la deuxième vague de la crise financière va-t-elle atteindre la France ?

Et si on faisait un référendum pour interdire les clochers ? Ou les cloches le dimanche matin ? Bien sûr, tout le monde serait horrifié si on prétendait s'attaquer à l'église catholique.

En revanche, quand il s'agit des minarets, chacun y va de sa théorie, mais personne ne pose la question de la liberté religieuse. Personne, sauf le vatican, qui est indigné par le résultat de ce référendum.
Où va -t-on si les libertés fondamentales sont remises en cause par "votation" ?

Les Bourses de Dubaï, de Koweït et du Qatar chutent en clôture.

L'indice de la Bourse de Dubaï recule de plus de 6 % mardi matin, en baisse pour la deuxième séance consécutive, les investisseurs continuant à vendre en dépit des dernières déclarations de Dubaï World qui cherche à clarifier la restructuration de sa dette.

Dubaï World a annoncé lundi les détails d'un plan de restructuration susceptible de concerner ses principales sociétés immobilières et pouvant affecter 26 milliards de dollars de dettes.

Le groupe de construction Arabtec plonge de 9,75 % et Emaar Properties, souvent présenté comme un thermomètre de la situation financière de l'émirat, se replie de 9,87 %.

L'onde de choc continue de se propager aux marchés régionaux et l'indice de la Bourse d'Abou Dhabi perd 5,84 %.

La Bourse de Koweït n'est pas épargnée : son indice abandonne 2,38 % pour sa première journée de cotation depuis les annonces de Dubai World sur sa dette.

Au Qatar, l'indice DSM20 plonge de près de 10 %.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=b77e1965fce0a8bfebb591ac23831909

Interdire les minarets, et pas les clochers, signifie quoi ?
Que certaines religions auraient plus de droits que d'autres. Nous voici revenu à la veille de la Révolution, quand l'Eglise catholique bénéficiait de privilèges, alors que les juifs et les protestants étaient discriminés, sous prétexte qu'il fallait défendre "l'identité" française, et que celle-ci était "catholique".

Ainsi, le "peuple souverain" décide ce qu'est l'identité d'un pays. En France d'ailleurs, il y a un ministère pour cela, et les préfets organisent un débat.

Les seuls principes acceptables au regard de la déclaration des droits de l'homme(la seule incontestable, celle de 1789) sont la liberté de culte, sans aucun privilège pour aucun d'entre eux, ni aucune discrimination. Quant à "l'identité nationale", c'est un concept flou, subjectif, qui renvoie à la conscience de chacun, au débat libre, mais qu'il serait odieux d'étatiser ou de soumettre à une "votation".


@Emmanuel :
Vous etes en train de dire que c'est un Juge à Lahaye qui doit décider si les villageoise suisses entendront un Muezzin en se levant le matin clamer la charia c'est cela ?
C'est beau la démocratie :)
Et puis ce genre de démocratie ca mène tout droit a la guerre civile, ou a la prochaine St Barthélémy, c'est surtout cela qui me fait peur.

@sakuragi :
vous savez bien que les minarets suisses ne serviront pas à l'appel du muezzin ! Arrêtons de fantasmer ! cela dit, les cloches peuvent aussi déranger des athées, ou simplement des gens qui veulent être tranquilles. Et je ne vois aucune raison d'accorder un privilège à une religion.

je comprends cela dit que l'islam puisse faire peur, comme d'ailleurs toutes les religions (le fanatisme des "born again" américains peut aussi faire peur). C'est pourquoi il faut définir des règles. Mais des règles qui ne bafouent pas les droits fondamentaux.

C'est pourquoi la laïcité est inséparable de la liberté de culte. Oui aux minarets comme aux clochers, mais non au burkini, non à la censure des programmes scolaires sous prétexte qu'ils peuvent choquer des musulmans, des catholiques intégristes, que sais-je ?

En effet, pour la protection des libertés, j'ai plus confiance en une Cour des droits de l'homme qu'en la "souveraineté populaire", qui peut s'avérer tyrtannique.

L'islam en Europe est une cause perdue ! Si ce n'est pas aujourd'hui, dans 10 ans vous aurez des muezzin qui chanteront la charia dans toute l'Europe.

La démographie, le terrorisme, les mafia terroristes contrôlant la rue et les quartiers auront tôt d'instaurer des lois parallèles et officieuses. Nous aurons des talibans qui feront régner la loi dans les quartiers. Et la burqua sera généralisée dans toutes les banlieues Françaises.

Ouvrez les yeux ! Vous avez deja perdu la guerre ! Vos chefs sont trop lâches pour espérer faire quoi que ce soit !

Par contre, a voir toutes ces mosquées en France, en Suisse, en Italie.. On peut vraiment parler d'invasion !

A croire que ces gars là sont mieux chez les autres. Pourtant ils ont des pays à eux ! Mais à croire qu'ils sont infoutus de développer leurs pays, il faut qu'ils viennent chez les autres !

Alors c'est quoi la conséquence ?

Un retour en arrière, une scélorose de la pensée publique, et surtout une regression économique sans précédant !

L'Europe va s'enfoncer dans la misère. Car on ne peut pas importer autant d'individus à la mentalité arriéré et croire qu'on peut batir un pays moderne et innovant ! C'est impossible ! Tenez vous le pour dit !

De plus, ces gens ont la culture du trafic de drogue, de canabis, du vol, du pillage et de la délinquance. Ce qui n'arrangera pas l'économie. Ce qui n'arrangera non plus la paix sociale.

Donc en plus d'une crise économique, il faudra gérer des guerres éthnico-religieuses.

Messieurs les politicards incompétents qui brassent de l'air toute la journée... Merci pour votre travail éloquent.

Vous nous avez bien foutu dans la merde avec vos discours fallacieux, mensongers, hypocrites et irresponsables !

Vous vouliez gouverner ? Regardez la tronche du pays que vous allez gouverner... Et dits mois si vous voulez encore du pouvoir ?

La seule chose positive c'est la disclocation des états et la création d'état plus petits, plus cohérents, plus homogènes sur le plan ethnique et religieux, et sur le plan des valeurs morales et intellectuelles.

Des siècles pour construire des nations, des pays cohérents, avec des frontières cohérentes, et voila que l'immigrationnisme aigue et le politiquement correct ont mis fin à l'histoire.

La France va disparaite. Elle est être crées en petits etats qui se feront la guerre. Un peu comme en Espagne après la Reconquista, on avait des chefs chrétiens à la tête de petits etats qui se faisaient la guerre entre eux.

Et bien voila ce qui nous attend !

La seule chose positive, c'est que cet occident arrogant, donneur de leçons, qui allait dans tous les pays du monde imposer sa démocratie, va se mêler de ses affaire et laisser les autres peuples tranquilles.

Si on avait laisse les autres peuples tranquilles, ils n'auraient pas Internet, ils n'auraient pas d'avions, ils ne construiraient pas d'usines en Chine en nous piquant notre travail, il n'y aurait pas de ligens aériennes ou maritimes pour faire venir autant d'immigrés, il n'y aurait pas autant de guerre dans le monde, ni de marchands d'arme prospères.

Et puis le cannabis fabrique au Maroc à qui on le vend ?
aux occidentaux !

Et la cocaine fabriquée en Colombie à qui on la vend ?
aux occidentaux !


Cet occident arrogant est le souteneur de toutes les guerres, et de tous les circuits mafieux, quoi qu'il puisse déclamer !

Ainsi la chute de l'occident, fera chuter les trafics mafieux !

L'immense majorité du monde s'appauvrira, tandis que des petites communautés de scientifiques et de gens ultra intelligents et compétents pourront prospérer entre eux, innover pour eux et défendre leurs connaissances et leur technologies. C'est bien plus facile de défendre ses intérets quand on est un petit groupe discret. Tandis qu'avec un grand pays comme la France, les immigrés, les étudiants étrangers, les business men, les touristes sont autant d'espions qui travaillent pour des puissance étrangères.

Sur le blog de drzzz... vous voyez des gens qui voteraient pour un candidat selon qu'il sera favorable ou non envers Israel. Excusez moi ? Mais comment peut-on tolérer de tels traitres dans notre pays ! Ils servent les intérets d'Israel plutot que les interets de la France. Pourtant à lire leurs discours on croirait à des français de souche qui se battent pour leur pays... Mais leur pays ce n'est pas la France, c'est Israel !

Alors la chute du monde occidental, je l'attends avec impatience... Comme àa on n'aurait plus à supporter pendant 40 ans les mêmes politicars gauchistes et leur démagogies, ni ceux de droite dont on se demande s'ils sont du centre-centre ou du centre-gauche... On n'aura pas à partager nos technologies avec des peuples qui vont les utiliser contre nous pour nous couler économiquement, ou pour faire péter des bombes dans nos RER...

Ne leur donnant aucune technologie, ils vont végeter, nous foutre la paix, ne sauront meme pas qu'on existe. Et ainsi nous pourrons vivre en paix, loin de ces emmerdeurs !

Le jour ou les clochers me reveilleront a 5 hr du mat. en recitant -par haut parleur- des chants assourdissants, je serai contre les clochers. La liberte de culte des uns ne doit pas entrainer l'interdiction de repos des autres.

" Un peu comme en Espagne après la Reconquista, on avait des chefs chrétiens à la tête de petits etats qui se faisaient la guerre entre eux."

Je suppose que vous voulez dire avant la Reconquista.

La possibilité d'un Islam modéré repose donc sur l'idée d'un Islam de moeurs, par rapport à un Islam litéral.

Or, alors que nos moeurs en Occident s'atomisent en individualismes hystrioniques et isolés, nous espérons que des musulmans se lèvent pour rassembler leur communauté (au secours) et changer leurs moeurs tous en choeur.

Ferdinand et Isabelle

La diversité des opinions, et l'extrémisme de certaines, illustre bien le désarroi actuel de la France face à l'immigration et plus particulièrement à l'Islam...
Ce qui m'inquète le plus, c'est la fragilité de nos républiques, nous en sommes à la cinquième, nous sommes les seuls à ne pas en sourire, et leur incapacité à résoudre les grands problèmes.
La troisième avait chuté face à Hitler, la quatrième sur le problème algérien, la cinquième pourrait bien chuter sur les séquelles de l'immigration. Nous avons eu un avertissement sans frais en 2002.

@ Emmanuel,

La liberté de culte n'a rien à voir avec le résultat de cette votation.

Quand à vouloir interdire les clochers en Suisse,rien n'empêche à n'importe quelle citoyen de lancer une initiative populaire pour les interdires.si personne le fait,c'est que cela n'emmerde personne.

D.J

Le prix du sang

"Et si on faisait un référendum pour interdire les clochers ? Ou les cloches le dimanche matin ? Bien sûr, tout le monde serait horrifié si on prétendait s'attaquer à l'église catholique."

- de nombreuses églises, y compris parmi les plus belles, sont en train de tomber en ruine
- de nombreuses églises sont en train d'être reconverties (restoroutes - discothèques - bar - mosquées - auberges thématiques et autres endroits de "convivialité")
- de nombreux couvents, hospices sont en train d'être vendus (usines, bureaux, centres pour réfugiés, centres commerciaux, gîtes ruraux )
- qui, aujourd'hui est encore fidèle (à une autorité, à l'Église, à une morale, à sa famille, etc...)
- qui ose encore se dire catholique (sans se croire obligé de dire immédiatement après que le Pape est, au mieux, un ringard, au pire, un nazi)

Pendant ce temps-là, un certain G.S. s'extasie devant les pots de fleurs gigantesques de Jean-Pierre Raynaud (ou d'un autre génie conceptuel "de notre temps"). L'art conceptuel est-il l'art retombé en enfance ou l'art avorton d'une époque dépourvue d'intelligence ?

Une autre hypothèse : la spécificité belge.

Baudelaire a écrit sur l'amour des pots de fleurs chez les belges, amour qui pousse les belges a en orner leurs façades aux endroits les plus incongrus (voyez la Grand Place) et qu'il jugeait tout à fait choquant. Il a aussi écrit sur l'amour de l'art du belge, qui a toujours besoin de se rassurer sur son goût par la côte de l'oeuvre. Ce G.S serait-il un belge qui s'ignore ?

Ce merveilleux relativisme va bien sûr profiter à une réaction, qui aura d'autant plus les coudées franches pour s'imposer que plus rien ne pourra s'y opposer.

Sur quoi les catholiques et les protestants s'opposent-ils ?

Sur le célibat des prêtres(refus de la prolétarisation, charmant contraste avec le naufrage de la famille occidentale et le culte de l'épanouissement sessuel (ORGAAAASME)), sur la prédestination (racisme, hier ; demain, déterminisme génétique), sur l'importance de Marie (qui aime véritablement la Femme, qu'est-ce qu'Elle veut, à quoi Son émancipation nous mène-t-elle, bonne chance), sur le libre examen (illusion de l'être).

Qu'est-ce que les catholiques reprochent aux protestants ? Leur opiniâtreté (l'idolâtrie des opinions), leur orgueil, leur peu de foi, leur cuistrerie infinie, leur incohérence.

Qui, aujourd'hui, n'est pas protestant ?

Pour ce qui est d'être absurde, toutes les religions le sont. Le reste aussi.

Joyce: "pourquoi abandonnerais-je une absurdité logique pour une absurdité illogique ?"

Notre société est malade de notre dérision. Nous allons tous mourir de rire et c'est moyennement drôle. Le premier imbécile qui tirera la tête de circonstance remportera la mise. On pourrait remplacer avantageusement les élections par des championats de "Je te tiens par la barbichette".

Nous avons troqué le Héros et le Sage contre l'Acteur, l'Être pour le Paraître. Ne nous étonnons pas de vivre dans un monde de faux-semblant et de perversion ; cela a toujours été le cas, mais les anciens avaient au moins l'intelligence de le taire.

La pulsion de mort à flux tendu, l'offense à bout portant, la violence civile à tout bout de champ, l'antropophagie émancipée, voilà ce qui nous attend.

Le seul frein moral qui subsitera : la peur de la réciprocité. Oeuil pour Oeuil. Ouill-ouill-ouille.

L'Église catholique est la plus ancienne institution humaine.

Ceux qui en parle à leur aise, sans aucun respect, d'égal à égal, sont des fous. Ceux qui souhaitent sa ruine sont des nihilistes. Ceux qui prétendent la réformer souhaitent sa perte.

De charmants minuscules individus soumis à la première autorité un peu violente qui se présentera sur le chemin, voilà ce que nous sommes.

Le libéralisme est en train de se mordre la queue et de trahir ses principes.

La tyrannie du Nombre sera la pire.

On verra l'alliance des progressistes et de l'islamisme le plus arriéré. Le puritanisme, toujours.

Les délires du positivisme français ont de beaux jours en perspective.

Quand il entrait dans une brasserie, Baudelaire disait souvent en voyant les figures qui s'y trouvaient : cela sent la destruction.

Voilà : cela sent la destruction.

L'héautontimorouménos

Bravo, Jeo, quel superbe numéro!
Applaudissements...

Aux E-U il y a aussi pas mal d’initiatives populaires dites « referendums » qui soient organisés à l’échelle d’état. Or un referendum sur les minarets aurait échoué tout de suite, barré par la Constitution. Le premier amendement à la Constitution (Liberté de religion) fut voté en 1791. Le pays a connu depuis lors une tranquillité confessionnelle en dépit d’une affluence des religions.

@K. Bledowski

Lors de la campagne présidentielle, Obama a répété qu'il était chrétien (bien sûr, bien sûr).

Mais qu'il était personellement opposé à toute institutionalisation de la foi (suivez mon regard).

Le jour où Obama rencontrera le Pape, il s'inclinera beaucoup moins bas que, disons, devant un empereur du Japon.

Enfin, les catholiques ne sont pas vaches ; Joe Biden fait très bien l'idiot quand il faut.

"On ne saurait trop reprocher à ceux qui ont voté contre les minarets de deviner derrière tout musulman un terroriste en puissance puisque, contre le terrorisme ou d'autres excès en islam, les musulmans modérés ne sont pas les plus rapides à dénoncer ces perversions."

Le problème n'est pas tellement le terrorisme, qui ne touche qu'un nombre infime de personne, en occident, qu'une intimidation physique (vandalisme) et morale (politiquement correct) qui trouve son origine dans cet Islam des moeurs (dhimisation) que vous appellez de vos voeux. Cette dhimisation est le pendant social de cette approbation tacite du terrorisme marginal.

"Car, un non-musulman qui prône la tolérance, c'est bien : un musulman qui le ferait, serait plus convaincant. "

La tolérance, c'est le système du faible. Une fois arrivé au pouvoir, il est impitoyable (Diderot).

Tous les musulmans prônent la tolérance : celle des occidentaux.

Avec Jean François Revel, nous avions demandé, sans succès , l'asile politique en Belgique.

@Jeo : Dire à quelqu'un "je vous tolère", c'est déjà un manque de respect.
@Guy Sorman, je me demande combien de temps il faudra attendre avant qu'un Suisse musulman un brin provocateur demande l'asile politique en France.

Certes, les initiateurs du scrutin en Suisse avaient des arrières pensées en proposant l’interdiction des minarets, pourquoi ne pas également s’interroger sur celles, également peu avouables, des auteurs de projets de construction de mosquées qui ayant obtenu leur lieu de culte insistent de plus en plus pour obtenir l’édification de ces minarets, le plus symbolique dans notre pays étant celui construit à Poitiers.

Le minaret, édifice architectural typique de la culture musulmane orné de ses arabesques, il domine par sa hauteur, il marque le territoire par sa présence. On peut le voir certes comme une nouvelle présence culturelle, un témoignage réservé et ciblé pouvant se révéler enrichissant quand il n'est pas envahissant mais également comme une verrue d’enracinement, de domination et de conquête de l’espace.

Qui peut contester qu’il modifie profondément le paysage identitaire d’une région ou d’un pays ? Les suisses sont, comme les français je crois, attachés à leur paysage bien plus qu’à leur religion.

Même nos laïcs socialistes les plus anticléricaux illustrèrent leurs affiches de campagne électorale de paysages montrant « La force tranquille » des villages français rassemblés autour de leurs églises.

Force tranquille, force culturelle, force architecturale, force du patrimoine identitaire venu du fond des âges.

Chaque région de France développe sa propre identité architecturale, toits de tuiles plates, bombées provençales, roses ocre ou rouge, ardoises… bref on construit rarement un chalet savoyard à Montpellier ni un mas provençal dans le Jura !

Il me parait naturel que les nouvelle constructions de lieux de culte (musulman, bouddhiste…) s’inscrivent dans les traditions et codes d’urbanisme attachés à la ville, à la région et au pays et non selon des critères culturels importés.

La liberté de culte, celle de disposer d’un lieu pour exercer sa foi ne peut être confondue avec les règles d’urbanisme qui encadrent et limitent nécessairement l’imaginaire conscient ou les arrières pensées des auteurs de projets.

Le premier ministre Turc R.T Erdogan invite aujourd’hui la Suisse à faire rapidement marche arrière sur cette erreur.
En cela il rejoint Dany Cohn-Bendit qui veut punir le peuple suisse: il demande aux nations musulmanes de rapatrier leurs avoirs financiers et somme les suisses d’organiser un nouveau vote !

La confédération vote et s’exprime librement, député européen DCB dérape et organise lui-même la terreur.

Le même Erdogan alors maire d’Istanbul dont les déclarations de 1997 ont bien servi la cause de l’initiative populaire quand il déclamait alors, tout en récusant les accusations d’islamisme: « Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats »
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-01-30/portrait-recep-tayyip-erdogan-l-homme-des-controverses/924/0/312293

Nous n'acceptons que les réfugiés fiscaux (pas de taxe sur les plus-value).

En tant que catholique, j'ai des doutes sur l'opportunité d'accepter J-F Revel en tant que belge d'honneur, même à titre posthume. Après tout, son fils et celui de sa copine Françoise Giroud lévitent.

En tant que libéral, je serais honoré que vous veniez rejoindre la première communauté immigrée de Belgique. Notre pays à une longue tradition d'accueil des français : le terroriste David, qui a décoré la Bourse, le cocardier Hugo, les réfugiés économiques : Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, les étudiants qui fuirent l'intégrisme laïc à la Jules Ferry : de Gaulle, Appolinaire pour n'en citer que deux.

Comme quoi, Van Rompuy n'est pas votre premier président élevé chez les jésuites belges.

Méfiez-vous tout de même : vous demandez à devenir belge et vous pouvez finir chinois comme les enfants de Pierre Ryckmans.

@lucotte
Comme je ne suis guère tolérant, je suppose que je ne manque de respect à personne.

@Alain Soler

Le même Erdogan dont on nous explique depuis 10 ans qu'il est modéré "un peu à la façon d'un social-chrétien allemand" et qui vient de regretter publiquement que le président du Soudan ne se rende pas en Turquie pour éviter toute polémique. Il est vrai que selon Erdogan, les accusations de génocide envers le Soudan sont inacceptables, "l'islam étant incompatible avec le génocide" (foi d'arménien).
Comme je dis toujours, Erdogan est très modérément modéré.

"Aux E-U il y a aussi pas mal d’initiatives populaires dites « référendums » qui soient organisés à l’échelle d’état. Or un référendum sur les minarets aurait échoué tout de suite, barré par la Constitution. Le premier amendement à la Constitution (Liberté de religion) fut voté en 1791."

Faudra une fois comprendre que le vote suisse ne concerne pas la liberté de culte ni la construction de mosquée.

Des musulmans de suisse,des gauchistes ou d'autres déçus du résultat veulent porter l'affaire devant les droits de l'homme de Strasbourg.A Lausanne ou Genève 2 à 3000 personnes se sont mobilisés pour défendre les minarets objet décoratif soit dit en passant.

Au même moment,deux suisses sont retenus en otage depuis 500 jours par Kadhafi en vengeance de l'arrêstation de son fils à Genève qui tabassait ses domestiques.Mais voilà les manifestants et les droits de l'homme de Stasbourg descendent dans la rue ou condamne pour défendre un objets décoratif plutôt que des vrais victimes politiques.Et je ne parle pas des musulmans massacrés par les terroristes d'Al queda ou ceux opprimés par la charia en Somalie à qui on s'en fout également.

Si je devais revoter sur cette objets , je revoterais non à l'interdiction des minarets. mais de l'autre côté,par solidarité à la démocratie je me range du côté des vainqueurs.Et les cons, sont ceux qui pense comme moi et qui ne vont jamais voter.

Grave allergie à l'Islam...
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/12/02/01016-20091202ARTFIG00629-les-francais-de-plus-en-plus-hostiles-aux-mosquees-.php
Personnellement, je trouve cela salutaire. Je préfère que l'Europe réagisse maintenant et défende la laïcité et ses valeurs, plutôt que de laisser pousser les piscines islamiques, les écoles coraniques, et s'étendre progressivement et insidieusement par le biais de la démographie et de la démocratie une idéologie d'un autre temps.
Tariq Ramadan? No thanks. Qu'il aille précher ailleurs sa fausse-modernité. Y'a rien de pire que ces pseudo-modernes qui empêchent une véritable réforme.
En espérant pour lui, que Sorman détombe de son panneau.

En quoi la construction de minaret est-elle une liberté fondamentale ? Cela relève simplement de l'urbanisme.

Une mosquée sans minaret n'empêche pas le culte. ;)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.