Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Fin de l'Obamania | Accueil | Copenhague, les faces cachées »

Commentaires

Il est peu probable que les Suisses se soient prononcés sur une question d'architecture ...
Dans le cas français, il appartient au maire qui accorde le permis de construire , d'apprécier la pertinence architecturale des projets . Les rares mosquées françaises sont plutôt bien insérées dans le paysage urbain .
Mais revenons à l'essentiel : entre les deux islams, lequel l'emportera en Europe? Les intégristes ( qui sont en fait des politiciens ) ou les modérés ( qui ne sont que pieux ) ? Et quelle est la meilleure manière d'aider les modérés?
Les modérés sont inorganisés et les non musulmans incapables de distinguer antre les divers courants. D'où la nécessité 1 / De connaître de quoi on parle 2 / De créer des institutions favorables aux modérés ( ce que l'on essaie de faire à Boulogne- Billancourt )

« Liberté fondamentale »

La pratique de culte est une liberté fondamentale. Dans ce sens, l’interdiction généralisée de la construction de cloches, temples ou minarets butera contre l’expression religieuse aux E-U et la Cour Suprême interviendra pour protéger la Constitution.

« Urbanisme »

La liberté d’entreprendre est également garanti. Aucune interdiction généralisée contre la construction de supermarchés, par exemple. Mais une communauté locale pourra interdire un supermarché spécifique d’être érigé. Ça, c’est une question d’urbanisme. Même chose avec la construction d’un minaret spécifique pour des raisons d’urbanisme.

Le grand différend entre l’Europe et les Etats-Unis siège dans la tolérance envers des croyants. Entre 15 et 20 pour cent des Américains se prononce comme des athées – un chiffre plutôt élevé considérant la « ferveur religieuse » supposée qui saisit l’Amérique. Mais l’athéisme-laïcité-agnosticisme sont tous des expressions privées et on ne les vante pas, au moins pas dans les grands débats publiques. Les croyants respectent les non-croyants et vice-versa.

L’athéisme à l’Européenne est beaucoup plus militant. Pas étonnant, alors, que l’intolérance se répande.

N'oubilons pas l'essentiel : à peine 15% des musulmans de Suisse ou de France sont pratiquants.
Les fameux "jeunes des banlieues" qui font tant peur sont aussi sécularisés que les jeunes "français de souche" et ont les mêmes aspirations culturelles et sociales.

La vraie suestion est : comment intégrer ces gens ? Déverser des milliards dans les "plans banlieues" inutiles ? Embaucher des "travailleurs sociaux" ? Ou en finir avec l'assistance pour remettre tout le monde au travail ? Faire bouger l'Education nationale afin qu'elle réponde aux vrais besoins des jeunes ? Etre ferme envers les trafics et la délinquance et donc donner à la police et la justice les moyens de fonctionner (ce qui suppose moins d'argent pour les plans banlieues, car l'Etat est trop ruiné pour tout faire) ?
Je ne prétends pas avoir de réponses toutes faites mais je suis persuadé qu'on se trompe en se focalisant sur les minarets.

@K. Bledowski

Les leçons de tolérance des américains sont plutôt risibles.

Imaginez un peu que les américains doivent se demander si, à court terme, leur pays ne va pas basculer dans le camp musulman.

Je crois que les réactions seraient autrement violentes.

"Les fameux "jeunes des banlieues" qui font tant peur sont aussi sécularisés que les jeunes "français de souche" et ont les mêmes aspirations culturelles et sociales."

abdullah

"Le wahhabisme (islam pratiqué en Arabie Saoudite) interdit la construction des minarets, car ils étaiens inconnus du temps de Mahomet..."

Il interdit aussi la construction de toute église, temple, synagogue sur l'entierté du territoire de l'Arabie Saoudite.

http://www.bladi.net/forum/140508-eglises-bientot-arabie-saoudite/

@lucotte
"@Jeo : Dire à quelqu'un "je vous tolère", c'est déjà un manque de respect."

C'est tout à fait vrai : le devoir à l'égard de l'étranger est celui de l'hospitalité.

Que penser de l'hospitalité de l'islam, tant vantée par les tours operators ?

Demandons aux pieds-noirs d'Algérie, au grecs, aux syriaques, aux arméniens de Turquie, s'il en reste, aux juifs d'Iran, s'il en reste, aux animistes, aux chrétiens du Soudan, s'il en reste, aux chrétiens de Syrie, de Palestine et d'Irak, s'il en reste, aux expatriés du Golfe, tant qu'il y en a, de nous faire un topo.

Sans oublier les coptes

http://www.copte-kyrollos.fr/


Bledowski: Aux U.S.
Chretiens (78.5%)
Sans affiliation religieuse, atheists & agnostiques y compris (16.1%)
Judaism (1.7%)
Buddhist (0.7%)
Islam (0.6%)
Hinduism (0.4%)
Autres (1.2%)

http://en.wikipedia.org/wiki/Religion_in_the_United_States

Oui vous avez bien lu, 0.6% de la population serait musulmane, ce qui nous ramene aux paroles d'Obama "The U.S. is one of the largest Muslim Countries" (les E.U. sont un des plus grands pays musulmans)...on ne rit pas ! Le pauvre est perdu sans son teleprompteur...


- Sur le blog de Bernard Boëton. Chronique de l’Abrincate.

Brèves suisses sur fond de minarets.
http://bit.ly/4Z1KF0

- Dans Le Courrier des Balkans ce jeudi 3 décembre 2009

Après le référendum suisse, l’amertume des musulmans de Bosnie

Le référendum sur l’interdiction de construire des minarets en Suisse, approuvé le 29 novembre fait réagir la communauté musulmane de Bosnie. Les bosniaques se sentent rejetés par l’Europe par ce vote, mais aussi par le fait que l’obligation de visa pour l’espace Schengen n’est pas levée pour la Bosnie-Herzégovine mais pour certains de ses voisins oui.

http://balkans.courriers.info/article14199.html

Une tragédie pour les minarets !

"Mais revenons à l'essentiel : entre les deux islams, lequel l'emportera en Europe? Les intégristes ( qui sont en fait des politiciens ) ou les modérés ( qui ne sont que pieux ) ? Et quelle est la meilleure manière d'aider les modérés? "

On n'empêchera pas les politiciens issus de la communauté musulmane européenne de jouer la carte intégriste. Et la nature des choses fera que cela sera avantageux pour eux. Les extrémistes, les purs convainqueront plus facilement les musulmans même modérés qu'ils défendront les intérêts des musulmans. C'est déjà ce qui se passe dans la communauté turque de Belgique.

"D'où la nécessité 1 / De connaître de quoi on parle 2 / De créer des institutions favorables aux modérés ( ce que l'on essaie de faire à Boulogne- Billancourt ) "

Les institutions favorables aux modérés : elles sont remplies de musulmans modérés nommés par des non-musulmans et les musulmans ne s'y reconnaissent pas ou elles tombent mécaniquement au main des extrémistes.

Kadhafi, Erdogan, Moubarak : ils ont tous choisi la stratégie de la provocation.

Il ne faut pas tomber dans le panneau mais il ne faut pas oublier que la stratégie de l'autruche a ses limites.

"Il est peu probable que les Suisses se soient prononcés sur une question d'architecture ...
Dans le cas français, il appartient au maire qui accorde le permis de construire , d'apprécier la pertinence architecturale des projets ."

Je suis assez d'accord avec cela.Et heureusement que cette nouvelle loi sur les minarets n'est qu'urbanistique.La Suisse compte actuellement 4 minarets autant dire que l'on a voté sur un truc casi inexistant et depuis la récolte des signatures jusqu'à la votation du week end 3 ans environ,les musulmans pratiquants ne se sont pas rués sur les demande de permis de construire pour pouvoir bâtir des minarets au cas ou la votation leurs seraient défavorables.

Pour info à nos amis français,belge et autres,que la votation en question n'est ni un référendum d'initiative populaire et ni un référendum.Le terme exacte est,initiative populaire.Pour ce dernier chaque citoyens suisse en âge de voter peut en lancer une.Pour cela il faut réunir dans un temps défini 100'000 signatures valables.Lorsque l'objet est soumis en votation,il faut la double majorité des cantons et du peuple.Le référendum quand à lui est un moyen démocratique d'annuler une loi votée au parlement . Pour cela il suffit dans un temps défini de récolter 50'000 signatures valables.Lorsque l'objet est soumis en votation,seul la majorité du peuple est nécessaire.

D.J

DJ : « Je suis assez d'accord avec cela. Et heureusement que cette nouvelle loi sur les minarets n'est qu'urbanistique. »

Quand GS déclare : « Il est peu probable que les Suisses se soient prononcés sur une question d'architecture » ; vous seriez d’accord avec lui ?

Tout en précisant que la loi n’est qu’urbanistique (sic) ?

Merci de précisez votre pensée.

Le débat c'est souvent basé sur la peur de l'islamisme." on dit oui aux minaret et après ils voudront des muezzins qui gueulent toute la journées pour la prière et ensuite c'est le voile obligatoire à l'école etc..etc...

J'ai beaucoup participé à ces débats par blog interposé.Pour certain j'ai beau eu dire que interdire les minarets pour combattre l'islamisme radicale serait aussi efficace que d'interdire les clochés pour combattre la pédophilie chez les curés.Mais bon peine perdue.

De toute façon,près de 80% des musulmans de suisse,sont issus de Bosnie et autres pays bakaniques et aussi de Turquie.Peu pratiquants et d'esprit assez laïc.On est loin des imams pakistanais qui hurlent leurs haines del'occident en public comme c'est le cas en Angleterre. C'est cela qui doit être interdit.

D.J

@ Soler,

J'oubliais.La loi votée est effectivement qu'urbanistique.Les mosquées et la pratique de la foi,n'est en aucuns cas concernés.

D.J

A HK : j'ai accordé à mon éditeur français les droits numériques de tous mes livres . Mais il ne se passe pas grand chose . Economics does not lie est sur Kindle et c'est une version distincte du livre français , publiée un an plus tard. L'édition chinoise est encore plus fraîche : je profite des traductions pour mettre à jour . Wonderful World , en Français est disponible sur papier ( Fayard )

«Liberté fondamentale »

- Bledowski semble confondre le lieu de culte musulman appelé en général mosquée (US moins de 1400) et l’ornement architectural en forme de tour appelé minaret, je n’ai pas d’élément sur leur nombre en Amérique, une dizaine en France pour environ 2500 "mosquées", quatre en Suisse, aucun en Arabie saoudite nous rappelais Jeo.

La liberté de culte et l’édification de mosquées en Suisse demeurent inchangées par l’initiative populaire.

-On peut s’étonner du faible nombre de lieux de culte musulman américain par rapport aux déclarations du Président Obama. Du Caire en Egypte, il parlait de sept millions de musulmans aux USA, puis lors de l’interview pour le grand journal de Canal+ le 2 juin 2009 il déclara (voir annika) que compte-tenu du nombre de musulmans présents sur leur territoire : « …les Etats-Unis sont l’un des plus grands pays musulmans de la planète… »

On notera que les musulmans américains sont pour l’essentiel d’origine asiatique ce qui fait une différence très sensible au quotidien avec les musulmans européens.

On en conclura que Barak Obama qui prend le plus haut de la fourchette du nombre de musulmans, pour valoriser ainsi leur présence face à une journaliste française de canal, est sûrement un modéré au sens Sormanien du terme !

Liberté fondamentale ou pas, quand on aborde le territoire américain même en simple transit:
- la liberté face à l’avalanche de contraintes policières, ce n’est pas ce qui vient immédiatement à l’esprit quand on est bien portant.

-malade et atteint d’un virus, la situation devient carrément kafkaïenne. Pour les porteurs du VIH inutile de partir (même si les choses semblent évoluer)!

Quand on voyage, au Texas par exemple mais pas seulement, on comprend vite que ce n’est pas chez eux que vont fleurir les minarets islamiques.
Alain

« Urbanisme »

Les conditions d’attribution de permis de construire semblent très proches entre EU & UE. Il y a néanmoins de véritables originalités en Europe ce sont l’histoire et ses traditions!

Les régions européennes sont plus chargées de traditions architecturales, je l’évoquais précédemment.

Comment accepter, autrement que pour de rares témoignages culturels (de référence & d’étude architecturale), des lieux de culte construits selon des traditions importées d’Orient ou d’Asie, étrangères aux codes d’urbanisme et traditions architecturales locales?
Alain

« Les deux islams, lequel l'emportera en Europe »

GS fait une distinction entre modérés & intégristes tout en faisant le constat que la parole des modérés était pour le moins inaudible !

Comme en Europe on ne peut guère parler de dictature pesant sur ces « modérés » réduits au silence.
Comment ne pas constater que nombre de ces voix dites modérées aujourd’hui ne l’étaient pas hier.

On a déjà évoqué T. Ramadan, Erdogan, Abbas et tant d’autres dont le recteur de la mosquée de Paris et premier Président du CFCM, Dalil Boubakeur (il approuve la fatwa contre Rushdie, porte plainte contre Charlie Hebdo, favorable au foulard…,plus cool sur « les minarets, purement architectural » ) alternant les prises de position intégristes-modérées selon une dialectique théologique à géométrie variable.

Il faut se rendre à l’évidence : si les modérés ne dénoncent pas, ne manifestent pas, ne se révoltent pas contre les positions intégristes supposées si minoritaires en Europe c’est tout bêtement qu’ils y adhèrent !!!

Pour ma part j’en conclus que cette classification est un mythe, tous les sites musulmans se félicitent de la progression de leur religion particulièrement en Europe ou elle est spectaculaire (+150% /10 ans) religion très souvent qualifiée de combat, son expansion politique est intimement liée à son expansion théologique basée sur la lutte contre l’infidèle, les versets sataniques, Véronique Sanson, les caricatures ; tous les acteurs musulmans ModéréPamodérés et autant d’appels au respect de l’Islam quelles que soient les violences.

Laurent Gerra qui tous les matins sur la radio se moque d’une façon gratinée des catholiques et de leur pape, personne non personne ne se moque de l’Islam !

Les deux islams version postmoderne du saint esprit ont obtenu le respect par le combat de leurs extrémistes, les fidèles lui sont reconnaissants en rassemblant toujours plus de pratiquants.

Lequel des deux vaincra en Europe? Les deux mon général !
Alain

Édifiant affrontement chez Taddei entre Caroline Fourest et Tariq Ramadan (datant de début Novembre, via Youtube). Ramadan aussi piteux qu'agressif, confronté à l'antenne à l'audition de son prêche (voir mon lien plus haut), à son apologie mal déguisée de son grand-père Hassan Al-Banna (fondateur des Frères Musulmans) et autres Islameries d'un autre âge. Non, Ramadan n'est ni moderne, ni modéré, ni réformateur. Bravo à Fourest pour son travail acharné, son courage et son incroyable sang froid.
Je propose un nouveau slogan à nos jeunes ami(e)s beurs et beurettes:
Le slam, Oui! L'Islam, Non!
(en tout cas, pas avant une bonne et vraie réforme).

Hello Alain; Vous avez raison de noter que les musulmans americains sont d'une ethnie differente; mais leur ethnie est principalement afro-americain (noir), ce qui fait en effet "une différence très sensible au quotidien avec les musulmans européens". Les afro-americains musulmans sont en general convertis en prison. A charming group...

GS nous a invité à réfléchir sur la meilleure adaptation des musulmans en Europe. Que l’on veuille ou non, ils font parti de toutes les sociétés – l’américaine compris. Ils sont nos voisins, nos collègues au travail, des compagnons de route dans nos vies. Très modestement, j’ai proposé de commencer par l’acceptation d’une foi religieuse chez les autres, peu importe laquelle. La croyance est un choix personnel et dois être respectée comme tous les autres attributs personnels. C’est l’essence de liberté dont nous sommes si fier autour de GS. La combattre sui generis sera d’inviter une guerre civile ou une guerre de religions.

La plupart des commentateurs militent contre les religions, contre les minarets et les mosquées (oui, je connait bien la différence), même contre Obama et les contraintes policières aux E-U … Je crains que nous nous trompions de cible.

@Bledowski
"Que l’on veuille ou non, ils font parti de toutes les sociétés – l’américaine compris."
0,6%
C'est beau les principes.

Ceci dit combattre l'islamisme par l'interdiction des minarets, ce dont la plupart des intégristes se fichent comme de leur première fatwa, c'est stupide.

On nous parle de virus biologiques. Mais je pense qu'on devrait aussi rajouter une nouvelle catégorie, celle des virus idéologiques.

Car si vous observez la progression et la diffusion de l'islam dans le monde occidental, cela correspond parfaitement au comportement d'un virus.

Le but du virus et de se répandre, de se multiplier, au détriment de l'hôte qui l'héberge. Et bien c'est exactement ce qui se passe.

L'Afrique subit une colonisation islamique avec financement de mosquées, construction de madrasas, nettoyage ethnique... C'est un islam conquérant et non un islam tolérant qui sévit en Afrique. Et j'étais loin de me douter que la même recette colonisatrice aurait pu être appliquée en Europe. Car je pensais qu'en Europe les autorités étaient vigilantes. Or force est de constater que les dirigeants Européens sont tenus par le politiquement correcte. Du coup ils acceptent tout, même ce qui va à l'encontre de la liberté de la femme, de la liberté d'expression, qui va à l'encontre des lois. Tout cela pour éviter une guerre civile.

Or la guerre civile on y va tout droit, à moins de se faire islamiser gentilement sans rien
dire ! Dans ce cas autant nous le dire tout de suite, et instaurer immédiatement la charia et proclamer la France comme théocratie musulmane. Ce sera moins hypocrite et plus courageux et plus honnête de leur part !

M.Bledowski, vous vivez dans le monde des Bisounours.
Tout le monde est beau, gentil, nos amis les musulmans, qui representent a peine 5% de la population viennent ici en paix, pour travailler tout a fait pacifiquement, et il est normal qu'ils puissent pratiquer leur religion.

Moi je vis dans un monde ou les nouvelles generations sont d'obédiences islamique à hauteur de 30%, laissant supposé une bientot tres proche islamisation de l'europe, (cf rotterdam, la belgique etc...), ou les musulmands modérés comme vous dites ne posent certes pas de bombes mais soutiennent ces actent ("c'est notre seul moyen d'actions") et ou ils aiment la France (pas la France de Louis XIV ni celle de Louis-Phillipe : mais celle de Diams' de Zidane, bref une France islamisée, que moi je n'aime pas)
Etre sortié de la seconde guerre mondiale pour resombrée dans le barbarisme de cette civilisation islamique...
Voila mon monde, et nos constats divergent expliquent notre avis différents sur la question des minarets.

Si j'etais aussi dans le monde des bisounours, je m'offusquerais bien evidemment de l'interdiction des minarets.

"Le but du virus et de se répandre, de se multiplier, au détriment de l'hôte qui l'héberge."

Les musulmans, des virus ? Bah, il faut bien mourir de quelque chose.

Les petits noms des flamands pour les francophones : franse ratten (vous traduirez bien tout seul), wallen luuie varken (cochons de wallon paresseux ; celui-là, je le revendique), olievlek (tache d'huile) parce qu'on s'étend en Flandre. On est toujours le virus de plus grand que soi.

Pourquoi les musulmans qui vivent en Europe ne pensent pas devoir dénoncer la violence des intégristes ?

Parce qu'ils ont été élevés dans le tiersmondisme, qu'ils ont le sentiment que les occidentaux ont des torts immenses envers eux.

Dès lors chaque préjudice infligé aux chrétiens, aux occidentaux, est une revanche dont on peut se réjouir plus ou moins ouvertement.

"Pour certain j'ai beau eu dire que interdire les minarets pour combattre l'islamisme radicale serait aussi efficace que d'interdire les clochés pour combattre la pédophilie chez les curés.Mais bon peine perdue."

Quand ils ne savent plus quoi raconter contre l'Église, les français reviennent, courageusement, avec leurs histoires de pédophilie.

Si vous voulez vous attaquer aux institutions au nom de la pédophilie,
1. n'oubliez pas d'aller vérifier dans les monastères bouddhiques ce qui s'y passe. Tout ces petits garçons qui vivent sous la coupe de vieux messieurs, cela n'est pas de très bon augure.
2. n'oubliez pas de vous attaquer à la Famille, premier pédophile de France, de Navarre et du Texas. Je comprend que cela vous choque moins: après tout, il s'agit de leurs enfants.

« Très modestement, j’ai proposé de commencer par l’acceptation d’une foi religieuse chez les autres, peu importe laquelle…La plupart des commentateurs militent contre les religions »

Modestement ? Bledowski je trouve au contraire votre commentaire bien présomptueux en vous auto proclamant seul défenseur de la liberté de culte de tous les blogueurs, ce qui est littéralement faux, relisez.

Tout aussi modestement, est ce que votre acceptation d’une foi religieuse va jusqu’au port de la burqa et du burqini pour les femmes américaines.
Alain

Pour une fois, ETF, je partage entièrement votre point de vue sur cette question et ne comprends en aucune façon celui de M. Sorman. L'islam en l'état est profondément antidémocratique et ne vise qu'à une seule chose: la conquête et la soumission de l'occident au nom des valeurs qu'il défend!
Il est plus que temps d'arrêter la démagogie et de se pencher avec sérieux sur cette question primordiale qui risque de nous mener à une confrontation violente qui, pourtant, aurait pu (pourrait encore?) être évitée si nos si brillantes élites n'étaient pas incompétentes et veules... Le pire est à crainde malheureusement!

Georges W. Colucci

Laissons là les musulmans cinq minutes, j'ai l'impression qu'ils s'en ramassent plein la tête pour pas un franc.

Revenons à nos pires ennemis : les américains.

Alors que l'Angleterre lance une commission pour comprendre pourquoi elle est partie en guerre en Irak, les américains recommencent à apprécier la France et l'Europe en général (sauf l'Alaska, qui résiste mais qui va bientôt fondre).

C'est Thomas Friedman qui doit être déçu.

Et John J. Miller. Et Mark Molesky. Et Papa Bear.
Outre leur haine de la France qu'est-ce qu'ils ont en commun ?

Harvard

Comme ce génie incompris que l'histoire réhabilitera : G.W.Bush

Il me manque déjà.

Il faut être juste. C'est lui qui, dans sa très grande perspicacité, avait ammorçé le rapprochement avec la France.

Dans une de ces opérations de comm. dont il avait le secret, il avait habilement fait passer le message : il lisait L'étranger de Camus.

Mieux, il discutait avec son vice-président (ces français, des gens sans Dieu) des existentialistes (triple salto de Camus dans sa tombe).

Il n'aurait pas pu mieux choisir : L'étranger, c'est le drame d'un type qui tue un arabe et qui n'arrive pas à s'expliquer pourquoi.

Tout les gens qui ont eu 15 ans dans les années 80 se rappellent que le groupe anglais The Cure en a tiré une chanson intitulée "Killing an Arab".

Fallait pas aller en Irak. Des centaines de milliers d'Européens sont descendus dans les rues des villes d'Europe. Ils ont agité les bras devant les caméras en criant qu'il ne fallait pas y aller. On a complètement passé leur avis sous silence, d'un seul mot : anti-américanisme.

Les amis des américains ne sont pas ceux qu'on croit.

@sakuragi
"et ou ils aiment la France (pas la France de Louis XIV "

Cela me fait penser au surnom de Louis XIV dans les chroniques namuroises de l'époque : le Grand Turc Très Chrétien.

On parle des Bouddhas de Bâmiyân.

Mais dans tous les villages animistes africain qui se trouvent en contact avec l'Islam, c'est le même rituel : prise de force des villages, autodafé des statues rituelles, envoi des garçons dans les Médersa.

Quelque part, cela nous choque moins parce qu'ils passent à une religion monothéiste.

Guy Sorman a publié son billet quelque peu modifié dans l'hebdo . Pour notre tôlier comme qui dirait ETF la Suisse risque des représailles par le terrorisme.J'espère qu'il se trompe et que cela va se tasser comme pour les carricatures qui semblaient bien plus insultants pour les musulmans . Mais ne mettons pas non plus la tête dans le sable . L'occident( Suisse comprise ) reste pour les islamistes des infidèles et des cheins de croisés.

http://www.hebdo.ch/grave_allergie_aux_minarets_41351_.html

D.J

Mon appel aux musulmans modérés n'a jusqu'ici suscité aucun écho

"Mon appel aux musulmans modérés n'a jusqu'ici suscité aucun écho"

En général ou seulement sur ce blog de la part de nous ?

D.J

On a entendu souvent parler de ces "musulmans modérés", étant absents, ou invisibles, donc d'une certaine manière co-coupables des préjugés au sujet des musulmans.

Mais c'est justement ça, d'être modéré – c'est de ne pas s'identifier qu'au travers de sa religion, de ne pas s'enfermer dans le cercle de ces coreligionnaires, ne pas appartenir aux clubs, associations religieuses. Car ces musulmans que vous ne remarquez pas, ce sont vos médecins, juristes, infirmiers, carreleurs, menuisiers; ce sont des personnes dont les cercles d'amis se construisent autour de leurs métiers, quartiers, loisirs, et non pas de leur religion. Ce sont ceux que, dans la rue, rien ne distingue d'un passant bien chrétien et bien suisse; point de burqa, ou d'autre signe de non-appartenance à la Suisse.

Alors, comment demander cette majorité des musulmans de se sentir obligée de se distancer, ou de condamner des violences faites au nom d'un islam qui n'est pas le leur? Ne montrent-ils pas, par leur vie et leur respect des lois de ce pays, qu'ils adhèrent aux valeurs européennes, démocratiques?

Et comment espérer qu'ils soient plus visibles, si tout ce qu'on voit sur eux nous parait si – suisse?

La seule chose qui risque de les faire plus visibles, c'est de continuer des interdictions absurdes. Absurdes surtout parce qu'elles concernent des non-problèmes en Suisse. A force d'avoir peur de 'nos musulmans', sous influence de ce qu'on voit en Arabie Saoudite, France ou ailleurs, ces gens vont finir par ne plus se sentir chez eux en Suisse. Et là, on risque vraiment d'avoir le problème d'intégration.

@ Amstutz,

C'est juste ce que vous dites la partie invisibe des musulmans est la majorité de ces derniers qui pensent plus à leurs familles au travail Ou à payer leurs assurances etc...

Mais peut-être que Guy Sorman s'adresse aux imams et autres praticants modérés publics qui ont généralement une opinions la dessus ?

D.J

Les imams modérés, les intellectuels musulmans modérés, les carreleurs musulmans modérés : ils doivent parler.

Il y a bien Tariq Ramadan dans le Point qui répond à une interview de façon très modérée.
Mais bon, c'est Tariq Ramadan.

@Guy Sorman - Mais parler OU?
Ils ne sont ni membres des clubs, ni représentants des associations islamiques, ils sont de ceux qu'on n'invite pas sur les plateaux de télé.

Et quand on dit qu'ils devraient dénoncer le terrorisme – mais dénoncer quoi au juste? Les actions des fous dont les premières victimes sont des musulmans? Regardez ce qui arrive au Pakistan, en Iraq – des centaines de victimes, de gens locaux, des musulmans; en Algérie ils étaient aussi des milliers, en Afghanistan pareil. Alors, n'est-il pas clair que les premiers qui sont contre le terrorisme sont les musulmans, les premiers à souhaiter à ce que ça cesse?

@D. Amstutz

En l'occurrence, le silence des immigrés d'Algérie sur la guerre des années 90 est assourdissant.

Lorsqu'on essaie d'en savoir plus, ils renvoient souvent dos à dos l'armée et le GIA en excusant le FIS.

@Jeo, l'immigration d'Algérie est surtout française, alors pourquoi en parler ici? Ou pensez-vous que tout musulman est pareil? Que le musulman turc ou bosniaque est responsable, ou lié d'une manière aux événements dans un autre pays musulman?

La relation de l'immigration maghrébine, en France, et des français est d'une autre nature que la relation de Suisse et de ses immigrés. Les premiers sont liés par leur histoire commune, l'histoire de la colonisation, des rapports compliqués entre l'ex-colonie et le pays colonisateur. Notre immigration provient surtout des Balkans – des personnes fuyant la guerre et la misère chez eux. (Dois-je rappeler que durant ces guerres, des victimes principales ont été – de musulmans? Peut-être pas le thème de la discussion, mais je le rappelle quand même). Des personnes aucunement liées à l'Arabie Saoudite, Algérie, Egypte et encore moins l'Iran. Alors, leur reprocher le manque de communication sur la guerre en Algérie, ou le fait que l'on ne construit point d'églises en Iran, ou que le femmes afghanes portent la burqa – n'est ce pas illogique? N'est ce pas malhonnête de leur reprocher nos peurs des talibans, des soudanais, des somaliens? Et même si, parmi notre immigration, on trouve des soudanais, somaliens ou iraniens – ne sont-ils pas ici, car pas à leur place dans leurs pays?

Il faut se rendre à l’évidence : si les modérés ne dénoncent pas, ne manifestent pas, ne se révoltent pas contre les positions intégristes supposées si minoritaires en Europe c’est tout bêtement qu’ils y adhèrent !!!

"Notre immigration provient surtout des Balkans –"

Ce n'est pas tout à fait vrai.
Ceux issues des balkans est je crois la deuxième communauté le plus représenté en Suisse.Mais la majorité de nos immigrés dans l'ensemble viennent de l'union européenne,dont les italiens les espagnoles et les portugais forme le gros de l'immigration suisse

D.J

On ne parle pas que des terroristes, qui sont effectivement et heureusement, une infime minorité. On parle de l'influence de l'islam politique, qui, par le jeu de la démographie et de la démocratie, pourrait s'étendre dangereusement. Voulons nous en France, au nom de la liberté de culte, des piscines islamiques, des écoles Coraniques, des éléments de Charria intégrés au droit Français (soit directement, soit en laissant agir des tribunaux Islamiques parallèles - comme c'est le cas en Angleterre), voire, des zones ou des villes "Islamisées"? Il y a une incompatibilité fondamentale entre les valeurs véhiculées par l'islam politique et les valeurs de nos sociétés laïques. Il faut choisir. L'islam ou la laïcité. La femme inférieure (quoique prétendent les défenseurs du soi-disant progressisme du Coran) et l'égalité des sexes (même, si bien entendu, la société Française est loin d'être parfaite là dessus, du moins y tend-elle), par exemple.
Et les minarets là dedans? Personnellement, je m'en fous. Là n'est évidemment pas le débat. Mais ce vote suisse, loin d'être le cataclysme annoncé par notre tôlier (qui est pourtant d'un naturel optimiste) aura peut-être la vertu d'obliger nos amis musulmans à réfléchir, à sortir de l'ambiguïté, à choisir un camp. A se libérer de cet Islam obscur, violent, qui (comme l'ami Ramadan) condamne les hommes à l'enfer pour avoir partagé l'eau d'une piscine avec des femmes, voir partager leur lit hors-mariage. Et s'appuie entièrement sur des textes et une tradition qui permettent de justifier le pire!

GS, très graves prophéties dans l’Hebdo

« Ce référendum conduira à des menaces islamistes contre les intérêts voire les citoyens suisses: des représailles économiques et terroristes semblent inévitables.... Il ne restera pas limité à la Suisse: des attentats contre des Suisses pourront avoir lieu en Europe. »

Je trouve ces passages en complément dans l’Hebdo parfaitement déplacés et particulièrement choquants, je ne puis que vous conseiller ardemment de l’amender !

Par quelle aberration de l’esprit en êtes-vous à prophétiser de telles menaces ? Les menaces terroristes sont omniprésentes, outre la peur qu’espérez-vous engendrer ?
Alain

Avec ou sans minarets, la menace terroriste a toujours été présente.
Les islamistes n'ont pas besoin de raison pour commettre des attentats.

Ils commettent des attentats, parce que ce sont des terroristes, qui aiment semer la terreur, qui sentent leur pouvoir dans le désordre et la peur qu'ils provoquent.

Cela tient plus de la psychologie sadique que de la politique. Ces terroristes, ce sont des club de sadiques qui cherchent à exprimer leurs pulsions.

Donner leur tout, donner leur la charia, la soumission des femmes, l'interdiction des chansons, du cinéma, l'interdiction de se raser, de chanter, de danser, de se divertir.... Donner leur une société moyennageuse, obsurantiste, arriérée, sclérosée, figée, irrationnelle, totale absence de liberté économique, absence de libéralisme, absence de liberté religieuse.... donner leur tout cas !

Vous verrez que ça ne suffira pas. Pour calmer la bête, il faudra lui donner sa dose de sang à verser. Ils trouveront toujours un prétexte bidon. Alors ce sera un regard de travers, la barbe n'est pas assez longue, vous avez fait 4 prière au lieu de 5, hop la peine de mort !

Au moins une chose positive, on aura éradiquer la pensée socialiste et sa démagogie idiote et irresponsable qui l'ont poussé à pactiser avec la bête la plus immonde au profit d'une paix sociale de plus en plus précaire et instable.

Pourtant c'est évident. La religion est de la sphère privée. Que l'on parle de religion du matin au soir, 24h sur 24 dans les médias, c'est comme si on était déja en théocratie, là ou la religion est le centre de tous, de toutes les reflexions, de tous les débats, et la priorité de tout...

Comme si avec cette crise économique, parler d'économie, parler d'innovations sur les énergies renouvelables était superflue et inutile... Oui il y a des sujets tellement plus précoccupant que l'avenir économique de notre pays, il y a son avenir religieux !

Ha oui ! La religion c'est le centre de notre vie. C'est ce qui va sauver notre pays. C'est ce qui va faire que la France va passer du 8eme rang économique au 1er rang. Avec la religion nos entreprises vont gagner des parts de marché, nous allons déposer des centaines de brevets par jour, nous allons gagner la coupe du monde de football, nous allons faire des voitures fonctionnant à l'hydrogène....

Oui parler encore de religion, c'est la religion qui fait avancer les pays, et non le travail.

Pour moi, les pays où on parle constamment de religion en dehors de la sphère privée, ce sont des théocraties ou alors des pays arriérés cultivant une mentalité arriérée !

Si la religion faisait avancer les pays ça se saurait ! C'est le travail qui fait avancer un pays !

Ha mais ça nos amais, musulmans ne nous en parlent jamais. Il faut toujours qu'ils ramènent le débat sur la question de la religion.

Or à part déclencher des guerres civiles et des guerres inter-états, la religion n'a jamais servi à rien !

Notre tôlier perd visiblement son sang froid. C'est très mauvais, pour les tôliers, de se mettre à boire plus que leurs clients! Banqueroute assurée! Cher tôlier, un peu de rigueur coranique vous ferait ici le plus grand bien! Sorman à l'eau, voire au pain sec, jusqu'à ce qu'il recouvre ses esprits...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.