Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« La résilience japonaise. | Accueil | L'alibi de Sarkozy »

Commentaires

"Mais tout de même, on rappelera que des milliers de Japonais viennent de disparaître noyés et pas irradiés: le danger vient de la mer et pas des centrales nucléaires de Fukushima. On ne comprend donc pas pourquoi le gouvernment français a souhaité évacuer nos concitoyens?"

Les radiations ont des effets dans la durée. Les conséquences seront connues dans les trois prochaines générations.

"Les forces de l'ONU devraient logiquement s'interposer entre les deux peuples ( ou fédérations de tribus) qui cohabitent dans la Lybie artificielle"

Oh, pour cela, il y peu d'espoir, dirais-je, furtivement.

Excellente occasion de vendre des Rafale! Démonstration dans le ciel de Lybie, et vente à Kadhafi. Au nez et à la barbe des américains! Du pur génie commercial!

Plus sérieusement, je me méfie de l'euphorie que procure les premiers instants d'une guerre "pour le bien", que l'on immagine menée tout du ciel, sans pertes humaines (côté "chevaliers blancs"). Je sais trop ce qu'il en a coûté récemment aux US. Je me méfie des hommes politiques, quels qu'ils soient, surtout lorsqu'après avoir soutenu et commercé sans vergogne avec les pires dicateurs, ils enfourchent soudain et contre eux leur cheval blanc, passant ainsi de la prostitution la plus obscène à la virginité la plus ostentatoire.
Et si tout ceci tourne mal, je veux voir le fiston Sarko, risquant sa vie sur le champ de bataille, non, pas le petit théâtre des Hauts-de-Seine, mais le désert Lybien.
Peut-être alors retrouverais-je un peu de respect pour son père et ceux de son ordre. Mais je ne me fais aucune illusion.

Aurait-il fallu faire comme Angela?
C'est-à-dire ne rien faire?
En attendant de savoir qui étaient les insurgés de Benghazi...
C'est à dessein que j'emploie l'imparfait, car en fait on aurait tout juste reconnu leurs cadavres...

Fait-on quelque chose pour aider les insurgés du Bahrain, et condamne-t-on l'intervention de l'armée de la dictature Saoudienne dans ce pays? Euh, non. Ou alors, pour faire comme si.
Muammar est le monstre rêvé pour tous ces hypocrites en mal de blanchiment. Il est si noir qu'il est facile, contre lui, de paraître bien blanc.
D'un coup, on efface nos courbettes d'hier, et en plus, on va pouvoir justifier le Rafale (er qui sait, grâce à cette pub mondiale, en vendre...)!
D'une pierre, deux coups.
Bon enfin, si l'hypocrisie peut servir à quelque chose, ne faisons pas la fine-bouche.
Merkel, sur ce coup, s'est pris les pieds dans son réalisme.

On devrait envoyer quelques Rafale en Belgique.... histoire de protéger ces pauvres petits Wallons.

Il semble que Nicolas Sarkozy ait exigé une réunion à Paris le 19 mars ( photo op) ce qui a différé de 24 heures l'attaque contre les troupes de Kadhafi, délai qui lui a permis de prendre Benghazi. Et avant que la réunion de "coordination" fut terminée, les avions français étaient au-dessus de la Libye. Que l'on devrait nommer " L' alibi".

Mr Sorman,

Vous faites votre Thierry Meyssan? Le grand complot.

A Jeo,
Vous souvenez-vous quand Khadafi a été reçu au parlement belge, il y a quelques années? Moriau a paradé dans les médias disant qu'il apportait des propositions intéressantes pour résoudre le problème palestinien (c'était la disparition d'Israël qu'il proposait...). Moriau salue aujourd'hui l'intervention et l'engagement des Belges. Nous avons nos Sarkos...

AM,

J'avais déjà évoqué le scandale de la vente d'armes FN à la Lybie, signée le lendemain des élections, à l'époque, sans susciter plus de réactions.

La nouvelle de la Saint-Patrick ?

De Wever sait faire son noeud de cravate. A moins qu'on l'ait aidé.

Sorman a raison. La France, pour frimer, a retardé les opérations. Et a ensuite envoyé ses avions en premier, sans l'accord des autres. Hypocrites, vous dis-je.

"The initial French air sorties, which were not coordinated with other countries, angered some of the countries gathered at the summit meeting, according to a senior NATO-country diplomat. Information about the movement of Qaddafi troops toward Benghazi had been clear on Friday, but France blocked any NATO agreement on airstrikes until the Paris meeting, the diplomat said, suggesting that overflights could have begun Friday night before Mr. Qaddafi’s troops reached the city.

http://www.nytimes.com/2011/03/20/world/africa/20libya.html?_r=1&hp

La guerre en chantant

Il ne faudrait tout de même pas que la France fasse un sans faute et réussisse quelque chose toute seule.

Sarkozy a eu un geste courageux, irréfléchi et généreux dans un monde de brute. Tout le monde a pensé, a posteriori, que c'était la chose à faire.

Si on compare à l'infernale pétaudière de la guerre en Irak, il y a de quoi faire des jaloux et exciter les mauvaises langues.

C'est la Libye pas la Lybie!

M. Sorman,
a propos de votre commentaire quant a la situation au Japon, sans etre un ecologiste enrage, on est en droit - en devoir peut etre meme - de se poser des questions. Le danger est certes venu de la mer et tout le monde deplore le nombre des victimes. Mais c'est bel et bien Fukushima qui, en tant que facteur aggravant, en demultiplie aujourd'hui les consequences. L'eau est contaminee - c'est avere. Le lait des regions touchees aussi. Les legumes egalement. Certes a des doses qui sont infimes parait-il, prisent du moins individuellement. Quid de ces memes produits consommes ensemble sur de longues annees? Nul ne le sait - moi pas plus que les autres - ce qui n'est guere rassurant. Vous avez etudiez le japonais je crois. Vous aurez retenu la formule invariable du gouvernement japonais : ただち健康に影響はないと思われています。Pas d'effet sur la sante dans l'immediat. Mais ce qui m'a frappe, c'est que la formule est toujours la meme. Toujours le terme 影響 (effet). Pas "risque", pas "inquietude". A qui semble lire entre les lignes, je pense que cela signifie clairement que le risque et l'inquietude ne pourraient etre traduits dans cette meme phrase negativement.
Je vis au Japon, et contre mon gre, je vais rentrer en France. Les messages de l'ambassade de France m'ont sans doute alarmes, mais les articles du New-York Times egalement. Sans oublier mon souvenir de la gestion du "nuage de Tchernobyl", quand j'etais enfant. Vous vous rappelez la blague de Coluche : Tchernobyl en Allemagne c'etait tres grave ; en France c'etait pas grave : c'est la frontiere". Malheureusement on sait ce qu'il en est resorti 10 ans plus tard. C'est en gardant cela a l'esprit, que pour ma petite fille de 3 ans, et en depit de tout ce que j'avais construit ici, je rentre.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.