Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« After March 11, Japan is back. | Accueil | Le FMI, cette grenouille. »

Commentaires

N'habite t-il pas à Washington ? Etait-il à NY à titre professionnel car il y a normalement des vols directs Wahington - CDG, le samedi ?
Quel est le prix d'un billet First Class; NY - Paris ?
Un Week-end au montant équivalent à un SMIC annuel grec !
Et,
Woerth, présumé coupable, comme Lagarde, n'est ce pas les donneurs de leçons du PS !

on ne sait pas encore grand chose de cette affaire consternante.
Et pour moi Mr Sorman, çà reste tout de même plus grave, d'être un violeur compulsif qu'un petit opportuniste avide de fric.
Si le témoignage de la soubrette est vrai et qu'il s'est jetté sur elle pour l'obliger à lui faire une pipe, c'est totalement odieux.

Par contre, j'ai l'impression que cette affaire est moins bonne qu'on ne le pense pour sarko.
Je suis convaincu que les stratèges de l'ump auraient préféré voir dsk comme candidat socialiste et puis profiter de ses faiblesses durant le mois de mars ou avril 2012.
J'ai l'impression que dans le landerneau parisien, médiatico-politique, ces problèmes de "pulsions" étaient connus et même si la coutume française est de ne jamais parler de la vie privée des politiques, dans ce cas, sarko et des conseillers auraient pu profiter au bon moment de ses fragilités.
Par contre face à François Hollande (france du terroir), moins charismatique que dsk mais permettant de nouveau au ps de s'attaquer au sarko bling bling du fouquet, du yacht ou de sa mannequin de femme......
pas sûr que sarko gagne au change ?

"un violeur compulsif"
et
"la soubrette"

Les rôles sont distribués.

A propos de la MNEF: "étrange", c'est bien le mot qui décrit le mieux cette affaire. J'ai été surpris de la direction qu'une discussion entre amis a pris ce jour: tous étaient d'accord pour dire que si le contexte de cette affaire avait été Français, on l'aurait sûrement étouffée... L'affaire présente en elle-même? Laissons là à ceux qui sont payés pour ça en avoir le sommeil perturbé.

"çà reste tout de même plus grave, d'être un violeur compulsif qu'un petit opportuniste avide de fric."
Plus grave pour qui?

D'accord avec notre taulier. Sauf que Strauss n'est qu'une goutte d'eau dans un océan de gabegie.
Des salariés de l'ONU qui voyagent en première, par exemple, les mains dans ce troquet n'ont pas assez de doigts pour les compter.
Fric rime rarement avec éthique, ou pouvoir avec devoir.
Strauss n'est qu'un symptôme.
Pour le reste, attendons les résultats de l'enquête. Mais si ce crime est avéré, attention à l'avalanche d'anciennes victimes qui ne manqueront pas de se manifester...

Devant le déballage qui va s'amplifiant, une évidence s'impose : seule l'élection de DSK à la présidence française pourra redonner du moral à la ménagère de 50 ans et relancer la consommation.

DSK est le seul à pouvoir nous faire sortir du marasme et de la déprime ambiante, le seul à pouvoir rétablir la réputation de la France.

Pour enfin tordre le coup à la tyrannie du politiquement correct et du femmisme, votons DSK.

DSK, c'est déjà tout un programme.

Et d'une: http://www.youtube.com/watch?v=JCOri8voWT4

Samedi, DSK était un des hommes les plus puissants de la planète. Lundi, il est traîné devant les caméra du monde, pas rasé, menotté.

Quel monde ! Une avance qui tourne au vinaigre, et c'est Ceausescu.

J'espère que toute cette violence génèrera une réaction égale en conséquence. Il est grand temps de tordre le coup aux tyrannuscules et aux tricoteuses.

Coupable ou non. DSK est grillé pour la présidentielle 2012 et certainement pour sa place au FMI.

On peut-être blanchi juridiquement dans une affaire de moeurs; mais on ne l'est jamais vraiment par l'opinion publique.

C'est triste, mais c'est comme ça.

D.J

les réactions ce matin au bureau lors de la pause café : "tous pourris". si DSK était un sex addict, c'est incroyable que personne de son entourage ne lui ai conseillé une thérapie pour se guérir, car on pouvait craindre le "dérapage". a ce niveau de management, de responsabilité, ca semble incroyable. penser à l'elysée en se comportant en amateur, c'est pathétique. quand on veut monter à l'arbre, faut avoir la culotte propre. l'entourage de dsk : des culs bénis ou des rigolos de seconde division.

"L'image de la France"...elle est consternante depuis des lustres, au moins, depuis la conclusion de la mentable affaire du RainBow Warrior, qui n'empêcha nullement la triomphale réelection du commanditaire :
Le point de vue néo-zélandais « Outre les infractions spécifiques créées par les instruments internationaux contre le terrorisme, la législation néo-zélandaise n'établit pas d'infraction générique dénommée « acte terroriste ». Toutefois, plusieurs actes terroristes sont considérés comme des infractions au titre de l'actuel Code pénal. C'est ainsi qu'en application de la loi sur la criminalité, ont été poursuivis deux agents responsables de l'attentat à l'explosif contre le Rainbow Warrior, la seule attaque terroriste perpétrée en Nouvelle-Zélande à ce jour.
Le Gouvernement néo-zélandais est d'avis que l'« activité terroriste » devrait être considérée comme un facteur aggravant dans la détermination de la peine au titre de la loi sur la réforme des peines et de la liberté conditionnelle dont le Parlement est actuellement saisi. L'« activité terroriste » figurera également parmi les facteurs justifiant une peine d'emprisonnement d'au moins 17 ans en cas de meurtre. Le Gouvernement est également d'avis que la deuxième loi sur le terrorisme devrait reconnaître la compétence extraterritoriale pour toute infraction commise par des citoyens néo-zélandais dans la perpétration d'un acte terroriste, tel qu'il est défini dans la loi sur la répression du terrorisme.
Comme il a été déjà indiqué, les seules condamnations obtenues en Nouvelle-Zélande pour des activités terroristes avaient trait à l'attentat à l'explosif perpétré contre le Rainbow Warrior par des agents français dans le port d'Auckland le 10 juillet 1985. Deux des agents, le commandant Alain Mafart et le capitaine Dominique Prieur, ont été reconnus coupables d'homicide involontaire sur la personne d'un membre d'équipage mort lorsque le bateau a sombré et ont été condamnés à 10 ans d'emprisonnement. À la suite d'un arbitrage, les agents ont été expulsés vers l'atoll de Hao en Polynésie française, en application d'un accord conclu entre la France et la Nouvelle-Zélande. Ils ont été relâchés et sont retournés en France 18 mois plus tard. Une autre procédure d'arbitrage est arrivée à la conclusion qu'ils ont été libérés en violation de l'Accord. L'affaire a été réglée lorsque des excuses ont été présentées et un dédommagement versé à la Nouvelle-Zélande. »

— Extrait du Rapport soumis au Comité contre le terrorisme en application du paragraphe 6 de la résolution 1373 (2001) du Conseil de sécurité, en date du 28 septembre 2001.

« C’était aussi la plus grave violation de la souveraineté territoriale qu’ait jamais subi la Nouvelle-Zélande. C’était un acte de terrorisme soutenu par un État, un acte de guerre. »

— L'ancien ministre néo-zélandais Geoffrey Palmer

On comprend la sévérité du juge américain qui refuse la libération conditionnelle de DSK


Ces choses là ne se disent pas en France. DSK s'est fait attraper c'est tout... Voyez ce que dit Bernard Debré de ce monsieur: http://www.youtube.com/watch?v=NniBaGRrDlo De là à penser que le président Sarkozy l'a envoyé volontairement dans un pays où on peut se prendre 74 ans de prison dans la figure sans avoir tué personne il n'y a qu'un pas...

La Justice américaine est portée au spectacle , elle est populaire : les jurys y jouent un rôle déterminant, les procureurs sont souvent ( cela dépend des Etats) élus. Les juges , à quelques exceptions prés , nommés pour leur compétence , sont chargés d'arbitrer le débat entre l'accusation et la défense. DSK est donc traité comme le serait toute célébrité dans pareilles circonstances. Il existe un moyen d'échapper à ce cirque: plaider coupable. On peut alors négocier discrètement , sans jury et sans procès public, avec le juge et la victime. Si DSK était américain, c'est sans doute ce qu'il aurait choisi: mais plaider coupable le disqualifierait totalement auprès des Français.
En prenant le risque énorme d'un procès avec jury, on peut en conclure que DSK est innocent, ou se croit innocent et en tout cas, estime qu'un retour en politique française est encore possible.

Ce système privilegie donc les hommes riches qui sont les seuls capables de pouvoir payer une défense efficace puisque le procureur n'est pas censé plaider à charge et à décharge (bon Ok quand on voit ce qui s'est passé dans l'affaire d'outreau, c'est pas une garantie à 100 %)

Donc si je comprend bien votre commentaire Mr Sorman, toute cette mise en scène terrible pour l'accusé servirait un peu à faire peur à celui-ci et à l'obliger
à renoncer au procès pour garder son honneur. Efficace en effet pour éviter l'arriéré judiciaire

Un dernier point qui ne concerne pas dsk mais la nouvelle puissance du net.
çà fait une demi-heure que je viens de me dire que je ferai ma petite enquête sur l'affaire sur le web
après 5 minutes, je trouve un site où des internautes viennent de créer un blog de collaboration citoyenne (sic) et là avec d'autres les infos explosent style:
le nom de la victime: Ophelia Famotidina
le nom de clubs privés où auraient été dsk avec des (faux?) témoignages de certains internautes présent à ces soirées
une bio express de l'assistant du procureur, de la juge, les hobbies de deux enquêteurs parmi les 5 qui ont menotté dsk (via facebook et daily motion)

Je fais partie de cette e generation ou Y comme dise certains mais je reste abasourdi sur le nombre de trace que les gens laissent sur le net et surtout par les buzzs et ces réseaux sociaux coopératifs qui sont des véritables machines de guerre encore plus rapides et déterminées qu'une armée d'enquêteurs et de journalistes.
On vit vraiment dans un monde de big brother par le web

Il me semble avoir lu que GS avait été conseillé pour le président Coréen et également conseillé auprès de notre premier sinistre actuel (je peux me tromper, j'ai la flemme d'aller vori sur wikipedia le CV de GS). On imagine bien pour ce type de rôle que GS travaillait de manière bénévole, logeant dans des bouis bouis et mangeant au mac do pour ne pas grèver les finances publiques coréennes et françaises.
Pouvez vous publier ce que vos conseils ont couté aux contribuables français sur votre blog ? et pour quel intérêt ensuite ? Vos conseils ont ils fini comme un fameux rapport de la MNEF surfacturé pour le travail réel ?

Full disclosure : je fus conseiller d'Alain Juppé, Premier ministre , de 95 à 97, bénévole. Idem pour l'actuel Président de la Corée du sud. Un conseiller du prince rémunéré est-il indépendant ?

"Un conseiller du prince rémunéré est-il indépendant ?"
Oui, s'il ne conseille qu'une fois et qu'il est payé d'avance.

David Cameron, tes billes !

Selon le SNP (qui vient de faire remarquer à la NVa que lorsqu'on s'apprête à quitter quelqu'un, il faut mieux le faire gentiment), l'indépendance de l'Écosse est une affaire qui va se conclure dans un avenir proche.

David Cameron a promis qu'il se battrait pour l'unité de la Grande-Bretagne.

Jusqu'à la mort ?

Et bien entendu lors de vos séjours coréens, vous logiez au formule 1, seconde classe pour l'avion, le tout à vos frais.

Vous savez la nature de la visite de dsk à NY, à titre du FMI ? Personnel ?

La bible, le fameux chapitre le lévithique http://saintebible.com/leviticus/20-10.htm "Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort."

Y'en a MARRE de l'affaire DSK!!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.