Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Islam et capitalisme, amis ou ennemis ? | Accueil | Gandhi, un gourou en toutes saisons »

Commentaires

Le double-fond et trompe-l'oeuil

A Bruxelles, le fond de la plus grande bibliothèque flamande est renouvelé de fond en comble.

Le caractère, hallucinant pour un francophone, d'une littérature massivement tournée vers une collaboration romantisée devrait être atténué.

Est-ce un mieux ? Oui et non. Ce changement aurait du avoir lieu il y a une génération. Cela rendra l'attitude des flamands encore plus incompréhensible, une fois que les textes qui ont forgé cette mentalité auront été éloignés du public.

Ces textes seront relégué au second plan d'une littérature contemporaine impersonnelle et sans attache dans le passé, sans perspective sur aujourd'hui : un vernis sur une plaie infectée.

Et la fréquentation de la bibliothèque flamande à Bruxelles, sise à côté de l'opéra de la Monnaie, lieu d'origine de la révolution belge, a chuté de 30 %, ce qui donne une bonne indication sur le nombre de flamands à Bruxelles.

Grosse fatigue - Blankenberge Obama beach

Le ministre Stefaan De Clercq pique des crises de nerfs lors de débats publics, fait mine de jeter le micro par la fenêtre, menace à la volée lorsqu'un quidam ose évoquer la proposition de loi d'amnistie et d'indemnisation des très singulières "victimes" belges de l'épuration.

C'est Van Rompuy qui doit être content d'être "à l'Europe", où il rend des services aux français.

En échange de quoi ? Il n'est pas spécialement francophile.

Comme on ne peut plus faire confiance aux anglais non plus, je place tous mes espoirs dans Obama. Il n'a pas envie de débarquer une seconde fois ? Ich bin ein Bruselleir ? I am a zinneke ?

Les statistiques sur les investissements étrangers en Belgique sont tombées.

Après la légère embellie de 2009, ou la Wallonie dépassait la flandre en taux de croissance des investissement (il faut bien sûr voir de où on vient pour comprendre l'inanité de telle mesure), les investissements en Wallonie se sont effondrés. Comme la très légère et très relative embellie de 2009 avait déchainé le triomphalisme personnel de notre ministre président Rudy Demotte, on attend qu'il vienne assumer avec courage la responsabilité de cette débacle, à titre personnel et au nom du parti socialiste.

Le socialisme en Wallonie : un problème qui essaie de se faire passer pour une solution.

Je reprends Guy Sorman : Serions-nous incapables de comprendre la "démocratie" américaine , terme qui désignerait ici les moeurs selon Tocqueville, et non le système politique ? Sommes-nous des aristocrates ?

Disons que nous avons parfaitement compris de quoi il retourne : le populisme démocratique face à l'éclairage de nos lumières. Sans aucune prétention, nous affirmons la vieille Europe bien en avance sur les moeurs justement, les Etats-Unis ne sont que nos suivants. pas de ligue antiavortement chez nous. Respect de la vie privée chez nous, respect de la présomtion d'innocence chez nous, laquelle consiste à traiter l'accusé ( sonc les pauvres bien souvent ! ), en prince, et enfin, hiérarchie correcte des crimes chez nous : ce "crime sexuel" n'est pas le plus grave des crimes.
Quand la justice américaine nivelle par le bas, sans respecter nous le savons le principe d'égalité, nous manifestement dignité, mesure , et proportion, dans l'examen des faits et l'intensité de la sanction.

La haine contre DSK n'a rien à voir avec la cause des femmes. DSK ne sera puni que pour son libertinage, non condamnable, et non pour ses actes dans la chambre, quels qu'il soit. L'opinion américaine ne vient-elle pas de s'enflammer pour une image de slip rebondi appartenant à un espoir du parti démocrate, dont l'avenir serait irrémédiablement compromis après cette énormité envoyée à une étudiante ( ouf ! ) ?
Les actes suggérés ne sont qu'un prétexte à une autre lutte sous jacente, et il ne s'agit pas seulement d'une lutte entre pauvres et riches....

Si tel est le cas, je choisis encore le camp des riches, même si dans le pire des cas à l'examen de preuves je concois une indemnisation de la victime...dans une juste proportion, qui n'est pas celle de la justice de la "démocratie " américiane.

"le populisme démocratique face à l'éclairage de nos lumières."
Des lumières sélectives! Quand vous mettez les pieds aux Etats-Unis, vous savez que vous entrez dans un pays qui n'hésite pas à menotter des PDG devant les caméras. Je ne dis pas que c'est bien mais c'est comme ça et du coup on ne peut que trouver ridicules des remarques qui visent à discréditer un système entier au nom d'un seul homme qui est de plus, me semble-t-il, en bonne santé et en situation de se défendre actuellement. Oui, les Etats-Unis croient en l'humain, ils croient au citoyen, ils croient aux jurys populaires: et bien que chacun se souvienne que c'est pour cela qu'il signe quand il prend l'avion ou sa voiture pour y aller.

"Sans aucune prétention, nous affirmons la vieille Europe bien en avance sur les moeurs justement, les Etats-Unis ne sont que nos suivants. pas de ligue antiavortement chez nous."
Sans prétention? Sans blague aussi peut-être? "Être en avance" ça ne veut rien dire surtout si on va dans la mauvaise direction. Enfin, vous rendez sans doute hommage à ces milliers d'américaines qui tous les ans prennent l'avion vers la Pologne pour se faire avorter...

"Respect de la vie privée chez nous, respect de la présomtion d'innocence chez nous, laquelle consiste à traiter l'accusé ( sonc les pauvres bien souvent ! ), en prince, et enfin, hiérarchie correcte des crimes chez nous : ce "crime sexuel" n'est pas le plus grave des crimes."
"Respect de la vie privée"... et plus encore!
http://www.lepost.fr/article/2011/05/19/2499694_innocent-until-proven-guilty.html
il suffit juste d'être du bon côté de la barrière http://www.contre-info.com/scandaleuse-clemence-des-juges-pour-le-pedophile-du-crif
Si j'étais méchant je vous souhaiterais d'être victime de ce crime sans importance mais j'en serai quitte pour un bon soupir.

"Quand la justice américaine nivelle par le bas, sans respecter nous le savons le principe d'égalité, nous manifestement dignité, mesure , et proportion, dans l'examen des faits et l'intensité de la sanction."
C'est bien connu, en Europe on est tous traités de la même façon devant la justice... On a tous droit aux meilleurs avocats, on a tous accès aux mêmes facilités en détention et même le dernier des péquenauds aura le droit à l'indulgence d'un ancien ministre de la culture (enfin, quand il n'y a pas mort d'homme).

"La haine contre DSK n'a rien à voir avec la cause des femmes. DSK ne sera puni que pour son libertinage, non condamnable, et non pour ses actes dans la chambre, quels qu'il soit."
Je suis soudain pris de remords: vous semblez en savoir beaucoup plus que ce qu'on peut lire dans la presse... En tous cas, si vous étiez caché dans un coin de l'appartement où tout ceci s'est passé, je vous encourage à vous manifester auprès de la Justice américaine qui j'en suis sûr vous pardonnera votre voyeurisme pour vous permettre de vous exprimer librement.

"L'opinion américaine ne vient-elle pas de s'enflammer pour une image de slip rebondi appartenant à un espoir du parti démocrate, dont l'avenir serait irrémédiablement compromis après cette énormité envoyée à une étudiante ( ouf ! ) ?"
Vous trouvez malheureux d'écarter un tordu pareil de la sphère publique? Moi ça me rassure. Darwin serait sans doute d'accord avec moi.

"Si tel est le cas, je choisis encore le camp des riches"
Les lignes que nous acceptons font de nous ce que nous sommes.

"même si dans le pire des cas à l'examen de preuves je concois une indemnisation de la victime...dans une juste proportion, qui n'est pas celle de la justice de la "démocratie " américiane."
Une indemnisation à quel titre? Pour services rendus? Vous avez raison il ne faudrait pas non plus que la victime présumée profite de la situation.

"Les lignes que nous acceptons font de nous ce que nous sommes."

Cela fait longtemps que j'ai choisi de n'accepter aucun reproche et de ne pas être irréprochable.

Contre-info(tout contre)

Le pédophile du CRIF ? Really ?

Je suppose que le titre de départ c'était "le pédophile de la SNCF", mais qu'on a pensé que cela pourrait stigmatiser les cheminots.

"il suffit juste d'être du bon côté de la barrière "

De la jewstice ? (voir les commentaires) Really ?

Quels privilégiés, ces juifs ! Quels comploteurs !

Quel jaloux, ce Paul Nizan.

Les lignes Jeo, les lignes!
La judéité du condamné n'est pas ce que je retiens de cette histoire. Ce monsieur aurait d'ailleurs pu y trouver de quoi étouffer ses envies perverses mais là n'est je le répète pas la question.
Je soutiens que si un membre du CFCM, conseiller municipal de surcroit, avait eu le même type d'ennuis, on en aurait reparlé au 20 heures pendant très longtemps, jusqu'à l’écœurement. C'est en tout cas bien loin de la Sainteté supposée de la "vieille Europe" que jcm essaye de vendre ici.
Pour ce qui est de la "jewstice", nous savons tous ici ce que peut valoir un commentaire... les faits rapportés sont eux indiscutables.

Pour conclure: non, je ne suis pas jaloux. J'espère payer sur Terre pour le mal que j'aurai fait, si insignifiant puisse-t-il me sembler, pour partir léger.

http://www.judiciaryreport.com/images/anthony-weiner-6-6-11-3.jpg

http://www.artinvest2000.com/federico_da_montefeltro.htm

"Mais il y a des choses peu explicables. Pourquoi, par exemple, un fuyard rappellerait-il l'hôtel du crime pour demander qu'on lui rapporte son téléphone ?
Est-il pathologique au point de ne même plus se rendre compte des crimes qu'il commet ?" disait ce bon ETF (rien de tel que l'auto-cirage de pompes. Vanity, definitely my favorite sin...).

Et pour cause...

"The sexual assault case againstDominique Strauss-Kahn is on the verge of collapse as investigators have uncovered major holes in the credibility of the housekeeper who charged that he attacked her in his Manhattan hotel suite in May, according to two well-placed law enforcement officials.

http://www.nytimes.com/2011/07/01/nyregion/strauss-kahn-case-seen-as-in-jeopardy.html?_r=1&hp&gwh=70BBB840736ADC8DC682204F2FA89939

ETF ++

Je veux que l'on pende des féministes françaises. Au moins trois, pour l'exemple.

DSK, ce héros,

Et j'ai fini par croire en sa culpabilité, comme tout le monde... Et j'ai fait des bêtes blagues, comme tout le monde ...

Pourtant, dès le départ, je sentais bien que cela clochait. La force du nombre, le poids de l'opinion.

Mais pour ses accusatrices, ses procureures médiatiques, pour toutes ces chiennes de garde qui se sont déchaînées contre les zoms : pas de pitié !

Qu'on leur demande des comptes, comme si elles étaient des hommes : qu'elles répondent de leur saloperie.

DSK n'est peut-être pas un violeur-on ne sait pas et ici, on ne l'a jamais dit- mais il n'est pas un saint pour autant: la relation , consentie ou non, entre la soubrette et le seigneur ne saurait être égalitaire , ni digne , ni morale .

Guy veut décidément marier tout le monde. Cela va nous bouffer tous nos weekends, ces histoires.

Morale, non, digne, non, égalitaire, non plus. Exactement à l'image du libéralisme financiarisé de ce début de millénaire et de tous ceux qui ont profité (et profitent actuellement) sans jamais payer personnellement ou financièrement les pots cassés (à part les lampistes, comme toujours).
Où est-donc l'indignation Sormanienne ?
Notre taulier aurait donc le moralomètre à géométrie variable. Le voilà, le scoop du jour!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.