Ma Photo

Actualité

  • Parution le 15 mars 2012

    Actu

    Paru le 2 novembre 2009

    Actu

    Actu

    Traductions

    Actu
    Corée

    Actu

    Corée

    Actu

    Inde

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Chine

    Actu

    Pologne

    Actu

    Etats-Unis

    Actu

    Argentine

    Actu

    Corée

    Actu

    Espagne

    Actu

    Portugal

    ----------

    Actu

    Actu

    Actu

« Comment les musulmans réécrivent l'Islam. | Accueil | De l'indignation espagnole. »

Commentaires

Un libéral devrait se demander de quel droit l'état interdirait ou autoriserait un engagement contractuel entre deux personnes.
Le rôle de l'état ne devrait-il pas se borner à constater et à enregistrer ce contrat?

En fait, un notaire pourrait tout aussi bien faire l'affaire...

Les arguments postés en faveur du mariage des homos susciteraient je crois de vives réactions s'ils étaient repris par les partisans de la polygamie. Le fond de l'affaire c'est qu'on veut vider le mariage à l'occidentale de sa substance... alors chiche! Qu'on supprime même les privilèges entre époux! El oso a raison au fond: une signature chez le notaire, des engagement librement consentis et au diable l'Etat...

Je suis amoureux de mon ours en peluche, et demande donc le droit de me marrier avec icelui.
L'amour ne se discute pas(d'ailleurs, nous sommes en couple depuis 25 ans et partageons notre couche depuis lors).

Accessoirement, je serais très heureux de bénéficier de certaines réductions fiscales accordées aux autres personnes bénéficiant des grâces de l'Amour.

Saku, il y a des couples homos stables qui sont de vrais couples, arrêtez avec votre ironie débile !

Pourquoi ne pas rétablir, le droit naturel :
- polygamie pour une meilleure allocation des revenus et une répartition plus équitable du patrimoine entre femmes : cela ne peut que bénéficier aux enfants
- meurtre, et singulièrement parricide, l'efficience du système ne peut être assurée lorsque des blocages perturbent les transferts inter-générationnels. Quel bénéfice pour la sécurité sociale, quelle amélioration pour notre économie : les moyens atterrissent dans les mains des forces vives de nos nations.
- anthropophagie, que chacun puisse se rendre utile ; le plus pauvre doit pouvoir trouver sa place dans notre société . Ses organes vitaux dans notre économie, sa chair dans notre assiette. Seuls des rabat-joies gauchistes à courte vue refuseraient de constater l'amélioration qui en découlerait. Un pauvre aurait enfin la sensation d'être utile à autrui ; ceux qui ne seraient pas d'accord prouveraient par là leur manque d'altruisme et le bienfait que constituerait la disparition d’individus aussi asociaux, dépourvus d'empathie et d'éthique personnelle. Ceci ne manquerait pas d'améliorer l'espèce humaine en la rendant plus civile et accommodante, les râleurs finissant de bonne heure au fond du pot. Poussière tu es, protéine tu deviendras.

J'espère que tout le monde comprend que ces propositions partent d'un bon sentiment. Qu'ils s'agit d'améliorer à la fois la garantie de nos droits personnels et de nos prérogatives existentielles, tout en améliorant le fonctionnement de notre société. Ici, comme partout, ce qui s'oppose à l'adéquation de l'offre et de la demande, s'insurge en fait contre le principe vital : cela doit être balayé.

@Emmanuel
Et alors ? Personne ne les empeche de vivre ensemble que je sache.

La grande question concerne les avantages fiscaux,et je la formulerai ainsi :
En quoi le fait d'être amoureux donne-t-il droit a des avantages fiscaux ?

Je trouve normal qu'une société "récompense" ceux qui créent son futur (entendez : qui font des enfants, et donc les couples hétéro)
Je trouve anormal que sous prétexte d'être simplement amoureux (d'une personne de son sexe mais par extension de tout et n'importe quoi) on s'arroge les mêmes avantages.

"on veut vider le mariage à l'occidentale de sa substance".
Quel charabia! C'est qui, ce "on"? C'est quoi, "la substance du mariage"?
Je n'ai, en la matière, pas de certitude. Je m'interroge sur les fondements des prises de position hostiles, et franchement, je n'y vois rien de bien convaincant.
Et Dieu merci, je ne base pas mon éthique personnelle sur celle de Saint Augustin, qui justifiait, par exemple, l'esclavage.
Alors, d'où vient réellement cette opposition?

Entre ETF qui ne trouve pas pire que Saint-Augustin et GS qui ne trouve pas mieux que la Saint-Barthélémy et la Sainte Inquisition, je me dis qu'il faut laisser aller ces gens au bout de leur logique.

Mais prêcher la sédition. A chacun son tour.

Et je n'ai pas relevé "terroriste irlandais" car j'ai bien compris que GS voulait parler des siècles de crimes impunis des impérialistes anglais, d'Elisabeth, de Cromwell, de Victoria, de Tchatcher, de la torture pratiquée par l'armée anglaise et des menées unionistes.

"ETF qui ne trouve pas pire que Saint-Augustin"
Encore une fois, vous tombez dans la caricature pour éviter de répondre à la question de fond.
Je cite St Augustin puisque c'est essentiellement de lui que vient la notion "traditionnelle" du mariage chrétien. Au nom quoi le suivrions-nous sur la question du mariage et pas sur celle de l'esclavage ?

"Un libéral devrait se demander de quel droit l'état interdirait ou autoriserait un engagement contractuel entre deux personnes."

Le mariage n'est pas interdit aux homosexuels, ce sont eux qui ne sont pas adaptés au mariage : la qualification du mariage demande un homme et une femme. Si vous avez deux hommes ou deux femmes, ce n'est pas un mariage.
Même sans parler de morale ou de religion, au simple plan du droit, tout ce que vous obtenez en parlant de mariage homosexuel, c'est une aberration, un concept contradictoire et absurde.

J'ai lu ça chez Reichman.
Mais comment peut on oser s'en prendre encore a des gens qui savent se defendre "tousensemble" ?

@ Fabry,

Le mariage n'est pas interdit aux homosexuels, ce sont eux qui ne sont pas adaptés au mariage : "

On ne peut pas demander à un homosexuel ( femme ou homme )d'épouser un conjoint d'un autre sexe. Cela s'appellerait de la contrainte forcée. C'est le droit du mariage qui n'est pas adapté à la nature humaine dans le domaine de l'attirance envers un autre conjoint.

Interdire le droit au mariage de personne de même sexe ne change rien à leur relation. Qu'est-ce que cela peut faire que ce droit soit reconnu pour les homos?

On diraient pour vous que l'homosexualité est absurde parce que non naturel. Alors que ce n'est pas le cas.

D.J

Personne ne demande à un homosexuel d'épouser un conjoint d'un autre sexe. On ne lui demande rien, à l'homosexuel. Il fait ce qu'il veut de sa vie privée, mais il n'y a aucune espèce de raison qu'il demande à l'Etat d'entériner ses dispositions sexuelles.
Le droit du mariage est parfaitement adapté à la nature humaine, qui est de s'accoupler avec un individu de l'autre sexe pour engendrer les enfants ET les éduquer, rendant ainsi un immense service à la société.

L'homosexualité est-elle naturelle ou pas ? Personne n'en sait rien. Ce qui est certain c'est que l'homosexualité n'est pas féconde, et donc qu'elle n'a fondamentalement pas le même statut que l'accouplement "hétérosexuel" (ce mot étant un barbarisme construit par opposition à "homosexuel"). La société n'est pas censée reconnaître l'attirance des individus, le mariage n'est pas fait pour ça. Il est idiot de penser que c'est une injure faite aux homosexuels que de leur refuser le mariage, c'est juste qu'il n'y a aucune espèce de rapport entre les deux.

" Le droit du mariage est parfaitement adapté à la nature humaine, qui est de s'accoupler avec un individu de l'autre sexe pour engendrer les enfants ET les éduquer, rendant ainsi un immense service à la société. "

Si l'accouplement devient selon vous un critère obligatoire pour reconnaître devant la loi le mariage, autant obliger les futurs époux hétéros à promettre devant le maire ou l'officier d'état civile ( pour le canton de Vaud en Suisse )qu'il feront des enfants. Dés lors pourquoi reconnaître des hétéros mariés sans enfants ( qui est souvent un choix ) et pas reconnaître ceux des gays parce qu'ils ne peuvent pas s'accoupler. Et rien ne prouve que les homos si ils pouvaient s'accoupler s'accoupleraient, comme n'importe quel couples hétéros.

Votre position est purement discriminatoire.

D.J

Bouh les méchants discriminateurs pas bien ca.

DJ, on autorise les marriages hétéro meme s'ils ne font pas d'enfants d'une parce qu'on ne sait pas quand ils vont les faire
et deux parce qu'il seraient impossible de s'amuser à lister les "bon" couples et les "mauvais"
Par contre ne pas autoriser les couples homo, c'est possible, et l'humanité fonctionne comme ca depuis quelques milliers d'années

Nounouuuuuurs !!

" Par contre ne pas autoriser les couples homo, c'est possible, et l'humanité fonctionne comme ca depuis quelques milliers d'années "

Comme la peine de mort. Pourtant on là abolis.

D.J

"" Par contre ne pas autoriser les couples homo, c'est possible, et l'humanité fonctionne comme ca depuis quelques milliers d'années "

Comme la peine de mort. Pourtant on là abolis."

Il n'y a pas de rapport. La peine de mort est une construction de la société humaine alors que l'incapacité homosexuelle à perpétuer l'espèce est un fait biologique.

Il n'est pas question d'interdire les couples homosexuels : ils font ce qu'ils veulent, à leur guise. En revanche, qu'on ne demande pas à la société de reconnaître l'union homosexuelle comme équivalente à l'union hétérosexuelle, parce qu'elle ne l'est pas : elle ne contient ni l'acceptation de l'altérité sexuelle ni sa conséquence, la capacité de procréation.

"Comme la peine de mort. Pourtant on là abolis."

La société se porte-t-elle mieux ?
La délinquance a dramatiquement chuté depuis 81 ?
L'on peut désormais se promener seul dans tout les coins de france à 2h du mat' ?

Non

Loin de moi l'idée de faire le lien entre l'explosion de la criminalité et l'abolition, il y a bien d'autres facteurs (dont la plupart sont encore plus tabou d'ailleurs)
Mais de la à porter aux nues cette abolution et d'en faire le graal de l'Humanité v2...lol

@ Philippe Fabry,

J'ai suivi votre courageuse opposition au vent du politiquement correct débile.

Je ne suis pas intervenu jusqu'à maintenant parce que j'approuvais.

Sur la peine de mort, je ne suis pas convaincu de votre réponse. La mienne est différente.

Les sociétés pouvaient se perpétuer avec la peine de mort, elles l'ont prouvé.

Nos sociétés abolitionnistes n'ont, elles, pas encore prouvé leur capacité à se perpétuer. C'est même le contraire : elles ne renouvellent pas les générations et sombrent dans l'anarchie.

Il est difficile d'isoler le rôle spécifique de l'abolition dans cette évolution, en revanche il est clair, avec cinquante ans de recul, que le mouvement idéologique dont fait partie l'abolition est mortifère pour notre civilisation.

Et comme le pseudo-mariage réclamé par les homosexuels fait partie du même mouvement, il y a tout lieu de résister.

Hi hi hi ,comme vous semblez atachés a votre société :-D
Une vie normale,a mon avis, c'est une vie de lutte de tous les instants pour survivre ,une vie ou la guerre,est la norme ,ou le cannibalisme,est le moyen de rèspècter les autres,je crois ?
Dans la vrais vie, je crois, la vie est courte,sans histoire,sans mariage, sans tabou,etc....
Qui peut edicter des règles, sans passer pour quelqu'un de pèrfide ? :-D
Bye .

Sieur Fabri,on parle d'ET, d'OVNI, de plantes ,d'animaux,mais combien ne sont pas prévisibles dans leurs limites biologiques ?
Cèrte,s'il y a des "humains"tellement developés qu'aux yeux de cèrtains, il vont peut etre passer pour des ET surement ,mais ne rèstront'ils pas eux aussi des animaux plus developés que les autres aux yeux d'etre encore plus developés ?
Pour ma part,je crois que la société, est basée sur une structure trés simple helas.
En dehors du cannibalisme, qu'existe t'il ?
Bye.

@ETF

Je pourrais sans mal vous pondre une justification de l'esclavagisme reposant sur le droit "naturel".

C'est votre argument qui est spécieux : aucune religion n'a fait autant contre la fin de l'esclavage (même si elle a du le tolérer sous la pression des royaumes ibériques, bien plus tard. Pourquoi utiliser Saint-Augustin ? Prétendre récuser la morale chrétienne en prenant appui sur l'esclavage ou la notion chrétienne de mariage (qui a représenté une émancipation considérable pour les femmes de l'antiquité).

Notre morale repose entièrement sur le christianisme. Nous nous détournons du christianisme ; les conséquences seront beaucoup plus profondes que vous ne l'imaginez . le doit naturel ne connaît qu'un seule loi, la loi du plus fort, seulement tempérée par la tyrannie du nombre.

ID Naze

Commencez par apprendre les règles de l'orthographe. Ca vous fera une règle à votre actif.

"le droit naturel ne connait qu'une seule loi,la loi du plus fort tempéré par la tyranie du nombre "
La voila la règle magique :-D

Comme, je l'ai déjà écrit sur mon blog, les propagandistes de la primauté du moi me font penser aux demi-habiles de Blaise Pascal : assez instruits pour contester l'ordre établi, pas assez intelligents pour en comprendre la finesse et la nécessité.

Montaigne, de réputation humaniste, a écrit un essai intitulé «De la coutume et de ne changer aisément une loi reçue». Mais il était intelligent, c'est une grande différence avec la classe jacassante qu'on entend partout de nos jours.

Peut etre que le meilleur comportement sensé,commence par se passer des dénis ,pour voir la vie avec des yeux détachés ?

Mon argument est spécieux, peut-être, mais il me semble que si nous avons dépassé l'esclavage Platonique ou Augustinien, c'est en nous référant à autre choses qu'à des textes dits sacrés. L'explication de "la morale" découle du christianisme ne me satisfait donc pas. C'est beaucoup plus subtil et beaucoup plus intéressant que cela. Pour qui s'intéresse au vrai, bien entendu. Les idées simples étant bien plus confortables.

Cette histoire de mariage des homos est peut-être la solution à l'image très dégradée des nouveaux arrivants de sexe masculin du fait du regroupement familial; le nouvel immigré serait plus décorateur d'intérieur que maçon, plus conjoint au foyer que chômeur et surtout beaucoup moins violent. :)

à part ça, ID naze==le Chouka???

"Pour qui s'intéresse au vrai, bien entendu. Les idées simples étant bien plus confortables."

ETF écrase l'infâme.

Coup de chance

En Belgique, on se dit que les cyclistes de Wallonie ont soit un bol de cocu, soit un pot belge.

Quel rapport avec le mariage homosexuel oO ?

Pour Kim machin, les Israeliens sont un peuple d'homosexuels qui doit être exterminé au nom du Coran. Il dois encore avoir oublier de prendre ses pilules...

G.M. tu devrais appliquer le Lévitique dont j' ai lu la version bible catholique T.O.B. un extrait: http://dieunousaimechretiensetgay.blogspirit.com/archive/2006/05/29/doit-on-respecter-les-preceptes-du-levitique.html "Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme, c’est une abomination" (Lévitique 18,2). " De plus, il y a des commandements intéressants sur le fait de tuer ceux qui transgressent le Shabat,ceux qui pratiquent l' adultère. Ailleurs , l' Eternel exhorte les juifs à se multiplier et faire en sorte que leurs ennemis ne se reproduisent le moins possible. Dans l' ancien testament, il y a des guerres, de la vie, un peuple (qui est devenu le peuple palestinien et non Khazars), des mythes sans doute inventés mais plus réalistes que dans le Mahabharata des Hindous, des génocides (livres de josué).L' Ancien testament rehausse l' humanité comme le coran, le christianisme, c' est la névrose, l' attachement, le renversement des valeurs, la culpabilité, la haine de ce qui est noble, la haine de la connaissance, déguisée en religion de l' amour et de la pitié, ne laissons pas nous faire séduire par le message chrétien.

Je vois que le vrais sujet a ete enfin évoqué :-D
Bye.

L'homosexualité s'oppose aux lois de la nature. Chaque fois qu'une civilisation se prétend au-dessus de ces dernières, elle se dirige vers sa mort.

J'aime les animaux, je veux faire ma vie avec mon chat.

A quand une reconnaissance du mariage zoophile ?

C'est une question de droit individuel. Si l'Etat n'accède pas à ma demande, je le poursuis devant les tribunaux pour discrimination !

Jeo:

J'ai beau me moquer de vos interventions sur la Belgique sans rapport avec les sujets de ce blogues, je trouve quand même qu'elle sont souvent très informatives sur votre pays et surtout, votre état d'esprit qui doit aussi être celui de beaucoup de wallons. Disons simplement que trop, c'est comme pas assez: on fini par ne plus lire à la longue.

@ Fabry et F.Boizard,

On peut en discuter jusqu'à la saint glinglin du droit au mariage des homosexuelles. On a chacun nos positions et rien ne peut faire changer d'avis l'un ou l'autre des interlocuteurs. C'est comme ça est c'est de bonne guerre.

Que les gays ont ce droit ou non, l'important est de les respecter en tant que gays. Je connais des personnes qui seraient prêt à exterminer les gays, rien que pour le penchant sexuelle.

Ni Boizard et ni Fabry ont montré une haine quelconque contre les gays. C'est cela l'important.

Merci à tous pour le débat.

D.J

Cela n'a pas manqué

Munich, c'est peu de chose en comparaison. Elio Di Rupo est en dessous de tout, c'est plus fort que lui.

J'arrive en France dans deux scrutins ; mes compatriotes sont les plus moules du monde. Qu'est-ce qu'on dit ?

"J'arrive en France dans deux scrutins ; mes compatriotes sont les plus moules du monde. Qu'est-ce qu'on dit ?"

Venez plutot au Canada, au Québec de préférence. Nous avons besoin de monde ici et nous avons de l'espace en masse. Et vous pourrez goûter à nos fameuses frites McCain... ;)

Du debat sur l'homosexualité,je m'en fiche bien, mais du moment que je peus casser du facho,je suis heureux :-D
Bye.

G.M., je vais commencer à me renseigner.

Di Rupo, avant même de parler des amendements, abandonne 80.000 francophones à la Flandre. Ce n'est qu'un début, un bon million, un tiers des francophone suivront : ils valent moins que le sol Bruxellois où ils ont eu la malchance de naître.

Entre autres choses

Il est prévu de régionaliser le code de la route.

Stupide ? Cela aurait pu être pire.

Les flamands voulaient le communautariser : les flamands roulent à gauche et les francophones à droite.

Léon Blum, "apte à tout, sauf à gouverner" remettait en cause le mariage, au début du siècle passé, comme une idée dépassée. Je reviens sur mon idée fixe : le mariage homo est une revendication réactionnaire.

Elle n'en n'est pas illégitime pour autant, car il y a longtemps que "réactionnaire" n'est à priori plus une insulte.

Au fond, ce que les opposants au mariage gay ne supportent pas, c'est que les homos puissent être des gens comme les autres. L'autre, si différend mais qui finalement me ressemble tellement...

Enfin, nos amis gays font une grave erreur. Ils étaient bien tranquilles jusqu'à maintenant. Pas de possibilité de mariage, pas de chantage: "soit tu m'épouses, soit je te quitte" et tutti quanti, et toutes les tensions qui s'en suivent. Pas de mariage, pas de divorce (on en est où, à 50% ?)
Il y a un côté masochiste à cette affaire... Et puis, le mariage, c'est d'un banal, d'un conventionnel tout à fait ennuyeux. Les gais rentrent dans l'ordre. Ou plutôt, dans les ordres...

50 % d'échec, cela veut dire aussi 50 % de réussite. Mais l'essentiel n'est pas là. Qu'il soit voué à l'échec ou pas, le mariage en grand avec curé - pasteur, grand repas et costumes fait rêver.

Beaucoup de gens rêvent d'amour éternel, de prince charmand et de jolie princesse.

Regardez le succès inoui des mariages princiers à Monaco ou à Londres.

Et son sait désormais que cette aspiration transcende les orientations sexuelles.

charmant sans d

En Belgique entre 3/4 et 4/5 des mariages voués à l'échec. Cela horrifie certains étrangers, particulièrement les étrangères.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.